Extermination des cloportes

Extermination des cloportes

Philippe Ségur

Buchet-Chastel

  • 31 janvier 2017

    procrastination

    J’aime bien procrastiner (le ménage peut attendre, et le repassage aussi, d’ailleurs, je ne le fais plus). Mais dans ce roman, le personnage principal a propulsé cette activité au rang de Grand Art.

    Il échafaude pourtant des plans sur la comète pour enfin se mettre à écrire. Mais voilà : la réalité reprend le dessus, et puis Les Sopranos n’attendent pas.

    J’ai trouvé ce roman plein d’humour et les situations bien vues.

    Le personnage de Betty qui arrive toujours à ses fins tout en jouant les ingénues m’a plu ; sans oublier le voisin procédurier.

    Bref, j’ai passé un bon moment de lecture, malgré les cloportes dans l’oeil de Don.

    L’image que je retiendrai :

    Celle de leur salle de bain ravagée par un plombier pendant 3 semaines.

    Alex Mot à Mots