Nos coeurs tordus

Nos coeurs tordus

Séverine Vidal, Manu Causse

Bayard Jeunesse

  • par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
    23 octobre 2017

    Conseillé par la Librairie Sorcière Chat Perché au Puy en Velay

    Dans un collège l'instauration d'une classe ULIS (Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire) vient bouleverser les petites habitudes bien rangées des élèves et professeurs. Vlad, corps tordu, démarche titubante, orphelin sans sa fidèle Monique (sa béquille!), se fait remarquer dès le premier jour en refusant de se faire moquer ou se faire prendre en pitié. Il devient très vite la coqueluche de l'établissement. Et surtout il attire l'attention de la belle Lou. Pour Vlad, alors, le champ des possibles s'ouvre enfin. L'espoir d'avoir des potes debout, une amoureuse et même de remporter le premier prix d'un concours de courts métrages. Avec ce projet en tête, élèves et professeurs, valides et non-valides s'unissent autour de notre héros bancal.

    À travers les voix de Mathilde, Saïd, Dylan, Vlad et du proviseur Flachard, l'année au collège se déroule à un rythme effréné. Vlad est la lumière, tout gravite autour de lui. Cet ado attachant guide les émotions du lecteur, de son optimisme renversant au début du livre au désespoir amoureux qui l'habite, en passant par son humour à toute épreuve. Pas de pathos, pas de misérabilisme, ces collégiens un peu « tordus », que ça se voit ou non, nous attendrissent, nous font rire.

    Belle idée que ce roman à 4 mains pour parler du handicap. Séverine Vidal et Manu Causse signent ainsi un roman qui a plutôt tendance à remettre les cœurs à l'endroit et ça ne fait pas de mal !

    Librairie Sorcière Chat Perché au Puy en Velay


  • par (Librairie Madison)
    26 avril 2017

    Brillant, touchant, lumineux

    Il y a mille raisons d'aimer et de respecter les handicapés, mais sûrement pas juste parce qu'ils le sont. Voilà ce que Vlad clamera haut et fort le jour de la rentrée suite au discours de Flachard, l'adjoint du proviseur.
    Vladimir avec ses cannes bariolées et son sourire tordu à l'image du reste de son corps, fait partie de l'ULIS : l'unité localisée pour l'inclusion scolaire. En clair, Vlad est dans une classe spéciale pour l'insertion d'enfant en situation de handicap. Pourtant il n'en voulait pas de cette stigmatisation, des nouvelles têtes à apprivoiser, et des regards de pitié encore et encore... Et pourtant, contre toute attente, cette année de sixième sera placée sous le signe de l'amitié et des amours naissants.
    Un récit tendre et poétique autour de la différence, de la nécessité qu'on a de s'aimer soi-même malgré tout, malgré le pire.

    "Y'a pas longtemps j'ai changé, j'me suis accepté
    J'ai traversé le miroir, et j'ai enlacé mon reflet
    Un câlin avec moi-même, ça peut te sembler taré
    Mais si tu ressens d'la haine, tu devrais faire pareil"
    Début d'empire, Bigflo et Oli