www.leslibraires.fr
  • 2 janvier 2011

    Mon avis :
    Le premier roman de l'auteur, ré-édité en poche.
    Que n'a-t-on pas déjà écrit pour chanter les louanges de ce premier roman de ce très bon auteur de polar ? Tout y est : l'intrigue et la manipulation (du personnage principal et du lecteur), et qui plus est, cette fois-ci, l'auteur va au bout de son idée (contrairement à "Robe de mariée" où l'auteur n'avait pas pu finir sur son idée).
    Un petit bémol (car il en faut bien un) : la femme de Camille est enceinte, mais dès le début du roman, elle est déjà fatiguée par sa grossesse au 7e mois (si j'ai bien calculé). C'est un peu trop à mon goût...
    A quand la suite de cette trilogie ?
    L'image que je retiendrai :
    La dernière, celle de la femme de Camille et du bébé, brrrrr...


  • 2 août 2010

    Premier Avertissement: ne lisez surtout pas la quatrième de couverture qui va vous mettre la puce à l’oreille sur le dénouement …

    Second Avertissement : âmes sensibles, accrochez- vous à votre fauteuil ! A la description des meurtres, mon visage a montré des rictus de dégoût, d’écœurement. Vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas prévenus…

    Heureusement, ce thriller contient autre chose que du sang et beaucoup d’organes humains, sinon j’aurais abandonné ma lecture. Il y a Camille ! Commandant respecté malgré son un mètre quarante-cinq. Camille fait preuve de beaucoup de psychologie et là, j’ai retrouvé avec joie, des aspects qui m’intéressent. Sauf que… j’ai très vite compris ce qui allait arriver au final. Pourquoi ? J’ai fait un rapprochement avec un film vu il y a quelques années et mon neurone non grillé a émis un tilt. Ne comptez pas sur moi pour vous le dévoiler.

    L’intrigue est bien menée, et une fois plongée dans le livre, je ne l’ai pas lâché ! Car on est tenu en haleine par l’enquête. Qui est le meurtrier et quelles sont ses motivations ? On découvre avec effroi un machiavélisme surprenant.
    L’écriture de Pierre Lemaitre nous prend dans ses filets.

    Un bon thriller captivant malgré les scènes gores …