www.leslibraires.fr

Une vie sans fin, roman

Frédéric Beigbeder

Grasset

  • Conseillé par (Fontaine Victor Hugo)
    27 janvier 2018

    Entre cures thermales derniers cris et instituts de recherche en biologie génétique, notre narrateur, très proche de l'auteur de chair et d'os, essaie de percer les mystères de l'immortalité. Afin de calmer son angoisse de la mort, le voilà parcourant le monde et dépensant des fortunes en bilans de santé et autres cures de régénération. Accompagné de ses filles, entre deux angoisses, le sieur Beigbeder s'épanche sur le sel de la vie familiale et c'est là qu'il met en perspective le plus efficacement la vanité de sa quête. Exposée et dynamitée dans le même mouvement, sa recherche d'absolu devient une chronique savoureuse et drôle de la vie contemporaine. Sa réflexion sur la paternité mêle à l'humour une note juste et touchante où le bobo libertaire prend de l'épaisseur, redescend sur terre au milieu d'une humanité qui n'a pas encore besoin d'être augmentée.


  • Conseillé par (Fontaine Victor Hugo)
    8 janvier 2018

    « Contrairement aux apparences, ceci n’est pas un roman de science-fiction. »

    Quatre ans après « Oona & Salinger », Beigbeder revient avec un roman plus personnel, puisqu'à travers sa quête de l'immortalité aux quatre coins de la planète, il nous confie sa peur de mourir et son désir d'être aimé par sa famille. Même si l'on ne ressort pas immortel de cette lecture, on en apprend plus sur les avancées scientifiques de ces dernières années concernant le séquençage du génome et les manipulations génétiques grâce au talent de vulgarisation de l'auteur.
    Mais « Une vie sans fin » est aussi (et surtout?) une déclaration d'amour à sa femme et ses filles, et c'est dans ces passages émouvants que Frédéric Beigbeder est le plus attachant.