La tête sous l'eau

La tête sous l'eau

Olivier Adam

R-jeunes adultes

  • par (Librairie L’Intranquille Plazza)
    19 décembre 2018

    Retour de l'enfer

    Après "Je vais bien ne t'en fais pas" Olivier Adam replonge le lecteur dans le terrible drame de la disparition d'un enfant.
    Sauf que dans ce roman à l'intrigue hautement psychologique, Léa est retrouvée vivante et pour ses parents et son frère Antoine, son retour ne marque pas la fin du cauchemar. Léa revient de l'enfer...
    Que s'est-il passé? Où était-elle? Que cache l'adolescente derrière ses douleurs? La famille, fracassée par cette disparition et impuissante face à ce drame qui les ronge, pourra t-elle se reconstruire?
    C'est Antoine qui raconte cette douleur, cette détresse, ce chagrin
    "On crève tous la bouche ouverte. Et j'ai vécu des pires scènes d'horreur. J'ai vu mes parents hurler, pleurer, se cogner la tête contre les murs, devenir complètement hystériques. Je les ai vu détruits. En pièces. Se débattant et étouffant comme des bêtes éventrées vives..."
    Un récit poignant au rythme d'une mer rageuse et omniprésente!!


  • Un bon moment

    Lorsque Léa disparaît du jour au lendemain, sa famille vole en éclats. Ses parents et son frère, Antoine, refusent d’y croire mais doivent bien faire face au vide laissé par la jeune fille. Le pire reste l’incertitude. Ne pas savoir ce qu’elle est devenue les ronge. Ils s’imaginent mille scénarios. Est-elle partie de son plein gré ou a-t-elle été enlevée ? Y a-t-il encore un espoir de la revoir en vie après tant de mois ? Si oui, qu’est-elle en train de subir ? Toutes ces questions tournent en boucle dans leur tête, jusqu’à les rendre à moitié fous. Mais voilà qu’un jour, ils reçoivent un appel de la police : Léa a été retrouvée. Vivante.

    Explosion de joie immédiate, espoirs comblés… mais, contre toute attente, le plus dur reste à venir. Certes, Léa est de retour… mais sa reconstruction va être longue et douloureuse. Elle refuse de parler, d’aider les enquêteurs pour comprendre ce qui s’est passé pendant son absence. Son entourage subit son mutisme en essayant de faire bonne figure, de ne pas lui mettre de pression mais c’est difficile pour eux de comprendre ce choix.

    La tête sous l’eau permet de passer un bon moment de lecture. J’ai apprécié ce roman, même si je m’attendais à autre chose… En effet, avant de commencer ce livre, j’espérais une histoire avec plus de secrets et de retournements de situation. À avoir le cerveau complètement retourné. Il n’en est rien, ce qui peut donner l’impression d’une histoire un peu simple par moments. Mais l’auteur s’intéresse surtout à la psychologie des personnages. Au traumatisme causé par une disparition et à la réaction d’une famille lors de la réapparition miraculeuse de la victime.

    En conclusion, une lecture agréable. Olivier Adam explore avec talent le quotidien d’une famille brisée qui tente de se reconstruire à la suite d’un drame.


  • par (Librairie Dialogues)
    13 septembre 2018

    La tête sous l'eau

    Quitter Paris pour Saint-Lunaire sans leur demander leur avis, c'est le drame que subissent deux lycéens, Bastien et Léa.
    Mais c'était sans compter que surgisse l'impensable, l'inimaginable : retrouver Léa dans un état de mutisme absolu plusieurs mois après sa disparition.
    Bastien devient un pilier pour sa grande sœur sur le chemin de sa reconstruction. Heureusement, il y a aussi la mer, le surf, la famille, et Chloé...
    Un texte très actuel, tendu comme un polar. Un souffle donné par l'attachant Bastien, le narrateur, qui met les pieds dans le monde des adultes de façon assez brutale.


  • par (Librairie Mots et Images)
    11 septembre 2018

    La tête sous l'eau

    La Bretagne, le surf, l'adolescence, une disparition, des questionnements, un secret ... des thèmes chers à Olivier Adam. Plongez dans ce magnifique roman pour les ados et leurs parents !


  • par (Librairie La Galerne)
    11 septembre 2018

    Un roman choc

    Voici un roman choc qui aborde le mal-être adolescent. Un déménagement, une séparation amoureuse, une disparition et le reste de la famille qui doit survivre tant bien que mal…
    Un roman juste et passionnant sur les relations difficiles entre parents et adolescents. A partir de 15 ans. Coup de cœur.


  • par (Librairie Clareton des Sources)
    3 septembre 2018

    Ce roman traite du retour d'une jeune fille dans sa famille après avoir été séquestrée.
    Un roman psychologique bien écrit, assez juste même si la fin est plutôt déroutante !
    Je cite l'auteur "Un livre à hauteur d'adolescence".
    Pour jeunes adultes.

    Conseillé par Eva


  • par (Librairie Hisler BD Bis)
    23 août 2018

    Si vous avez aimé "Je vais bien, ne t'en fais pas", aucun doute que vous aimerez "La tête sous l'eau". Olivier Adam a une plume parfaite pour parler des sentiments qu'ont les familles des disparus ainsi que la reconstruction après les retrouvailles. Anaïs