www.leslibraires.fr
Prends ma main

Prends ma main

Megan E. Abbott

Le Masque

  • 20 janvier 2019

    Du sang et du suspense

    Si elle n’était pas romancière, on conseillerait à Megan Abbott de se faire vulcanologue. Depuis neuf romans, dix maintenant, elle excelle à sonder la psychologie féminine comme un scientifique observe le magma affleurant sous la croûte terrestre. De cette secrète alchimie entre hormones et neurones, de ce brouet intime de sentiments et de pulsions, elle fait une matière explosive à retardement, les blessures de jeunesse prêtes à entrer en éruption des années plus tard, armant un geste fatal.

    Elle en est convaincue, l’adolescence est le moment clef d’une existence, un âge chahuté, parfois douloureux, où se modèle l’adulte à venir. Elle l’a affirmé avec force au travers des pom pom girls de « Vilaines filles » ou des gymnastes d’« Avant que tout se brise ». Deux livres qui ont marqué un virage réaliste dans son œuvre. Désormais, dépassant les exercices de style de ses débuts, elle se passe de clins d’oeil aux femmes fatales du cinéma et de la littérature populaires, pour se focaliser sur ses propres références et ses propres obsessions.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • par (Librairie Madison)
    31 décembre 2018

    Quand le poids du secret se fait fatal

    A l'adolescence, elle étaient meilleures amies et ont partagé leurs secrets, même le plus monstrueux pour l'une d'entre elles.
    A l'âge adulte, devenues toutes deux de brillantes scientifiques, elles se retrouvent en compétition dans leur travail.
    En effet, l'une après l'autre, elles ont intégré le prestigieux laboratoire de recherche du Dr Severin. Mais suite à des coupes budgétaires, certains vont quitter l'équipe : jusqu’où seront-elles prêtes à aller pour conserver leur place ?
    Megan Abbott déploie tous ses talents dans ce roman intelligent et maîtrisé au suspense habilement distillé.