Le loup

Le loup

Jean-Marc Rochette

Casterman

  • par
    16 juin 2019

    Album scénarisé et dessiné par Rochette à qui l'on doit aussi les dessins du célèbre et fameux "Transperceneige", et mis en couleurs par Isabelle Merlet. Les thèmes sont sans surprise : la nature, la place de l'homme en icelle et la manière dont l'homme l'a colonisée et dont il peut vivre avec et laisser la place aux autres espèces.

    L'histoire très réaliste bascule parfois dans la fable et même si l'on sait ce qui est de l'un ou de l'autre on se voit rêver de la réalité de la fable. Rochette dessine et parle des peurs, des angoisses et des difficultés des bergers confrontés aux loups, et aussi de la vie des loups dans les Alpes, mais il ne se pose pas en juge de l'un ou de l'autre, ne prend pas parti.

    Le dessin est beau, entre un trait représentatif, figuratif et un plus abstrait. On reconnaît le loup ou Gaspard dans les gros plans, mais dès que le dessinateur s'éloigne, les traits sont plus flous, plus épurés. La montagne est belle en été et en hiver également, les couleurs rendant bien les changements de saisons.

    Un très bel album qui ne réconciliera pas les pro-loups et les anti-loups, mais le sont-ils de toute manière ?


  • par (Librairie La Mandragore)
    24 mai 2019

    Une confrontation implacable entre un berger taciturne et un loup. ROCHETTE signe là une puissante fable pastorale, dans un environnement hostile et magnifié.
    Une grande BD.

    Laurent B.


  • par (Librairie La Grande Ourse)
    19 mai 2019

    Un album magnifique

    Encore un album magnifique de Jean-Marc Rochette qui se déroule, comme son précédent "Ailefroide Altitude 3954" dans le Massif des Ecrins. Les images de la montagne sont juste splendides... ! Cette fois, il nous parle du conflit entre les loups et les bergers à travers deux personnages forts : le jeune loup blanc qui a perdu sa mère tuée par Gaspard le berger. Ce dernier vit seul en haute montagne, il a perdu son fils au Mali. Un conflit, puis une rencontre à travers des paysages sublimes.

    Vanessa


  • par (Librairie Dialogues)
    17 mai 2019

    Une fable poétique à dévorer

    Il y a là le vieil homme, marqué par le temps comme les montagnes qui l'entourent et puis il y a le loup aussi naturel et légitime que subversif.
    Au creux de ces paysages escarpés, palpite le lien vital entre l'homme et la nature. C'est avec justesse et poésie que l'auteur nous emporte dans cette fable qui questionne notre rapport au sauvage que l'on cherche à dompter, sans même comprendre qu'il nous est essentiel. C'est une histoire faite de liens que l'on casse et reconstruit, une histoire faite de demi-teintes et de clairs-obscurs, de sang chaud et de neige immaculée, une histoire à l'image de la vie elle-même.