Dévorer le ciel

Dévorer le ciel

Paolo Giordano

Le Seuil

  • par (Leslibraires.fr)
    26 août 2019

    Un splendide roman d'apprentissage, de lutte des classes, d'amour et d'amitié, une fresque puissante à travers les années 80 et 90, un roman que l'on n'a franchement ni envie de lâcher, ni envie de terminer.


  • par (Fontaine Haussmann)
    19 août 2019

    Un roman d'apprentissage et beaucoup plus

    Chaque été, Teresa passe ses vacances avec son père chez sa grand-mère à Spezial dans les Pouilles. Sa mère ne les accompagne pas car à Spezial son mari n’est plus le même. Spézial c’est un autre univers. Une nuit, trois garçons viennent se baigner, nus, dans la piscine. Teresa fascinée les regarde depuis sa fenêtre. Trois ados qui débordent de vie et qui viendront s’excuser le lendemain. Ils habitent la « ferme », sont élevés à la maison, forment une communauté qui vit en phase avec la nature, loin des préoccupations du monde moderne. Nicola, Berne et Tommaso, la rencontre qui va propulser Teresa dans la vie. Un grand roman, vingt ans quatre vies. Une fin sublime.


  • par (Librairie La Buissonnière)
    17 août 2019

    Génération 90

    Un grande fresque romanesque de la génération 1990, de son passage de l'adolescence à l'âge adulte, tiraillée par ses espoirs et ses ambitions de s'affirmer, de prendre possession du monde sans se trahir, de mieux le façonner que les générations précédentes, cherchant à atteindre jusqu'au tragique ses rêves mais qui reste lestée, déchirée par ses manquements, ses travers, ses contradictions et ses péchés originaux.