www.leslibraires.fr
Où bat le coeur du monde

Où bat le coeur du monde

Philippe Hayat

Calmann-Lévy

  • par (Librairie Coiffard)
    25 juin 2020

    Conseillé par Stéphanie, Manon T et Célia

    "Où bat le coeur du monde" débute à Paris en 2015 dans une célèbre salle de spectacle. Le grand Darry Kid Zak va donner son dernier concert. Connu dans le monde entier, ce clarinettiste a accompagné les plus grands noms du jazz. On le découvre dans sa loge en compagnie de Dinah, sa femme, sa plus fidèle alliée.
    Darius Zaken a 90 ans. C'est désormais un vieil homme. C'est Charlie Parker qui l'a baptisé Dary Kid Zak. Un soir, il l'a appelé sur scène en prononçant ces mots : " Voici Darry Kid Zak. Il est boiteux, blanc et muet, il a tous les handicaps mais je vous jure que vous n'oublierez jamais ce gosse."
    Darius est né et a grandi à Tunis quand la Tunisie était encore un protectorat français. Un soir de sirocco alors qu'il a dix ans et revient de la synagogue avec son père, ils se font violemment agresser. Son père meurt sous ses yeux. Il en perd à jamais la parole et gagne une claudication à vie.
    Stella, sa mère, décide de s'installer dans le quartier français, sacrifiant sa vie et sa santé avec un seul objectif : que son fils devienne ingénieur. Seulement, sur le chemin du jeune Darius, il y aura la musique et plus particulièrement le jazz. Tunis, l'Europe, les GI's, Billie Holiday, la vie de Darius sera riche de lieux et de rencontres.
    "Où bat le coeur du monde" est une histoire de vie addictive, habitée à la fois par une grande douleur et une grande joie, comme dans le jazz.


  • par (Fontaine Villiers)
    3 octobre 2019

    Le jazz comme nouveau langage

    Ce livre est un immense coup de coeur ! Tunis, années 1930 : le héros Darius Zaken devient mutique à la mort de son père. Il découvre alors le jazz comme nouveau langage et s'affirme en joueur de clarinette virtuose. Philippe Hayat signe là son deuxième roman après que "Momo des halles" a été lauréat du Festival du Premier roman de Chambéry. L'écriture est de toute beauté, rythmée par le son de la musique. L'amour maternel nous rappelle l'amour du grand roman de Romain Gary, "La promesse de l'aube". Pour Stella, Darius doit finir ses études comme un bon Français le ferait dans la Tunis coloniale. Elle est aimante, énervante et au final bouleversante, comme l'était la mère de l'écrivain diplomate. Dans ce roman à multiples clefs, l'on retrouve les figures légendaires de Miles Davis ou de Dizzy Gillespie, on tremblera devant les coups tordus de la vie et au final on s'émerveillera pour cette passion dévorante. D'une tonalité très romanesque, avec soulignons-le un titre merveilleux, "Où bat le coeur du monde" compose une grande fresque et ne pourra que vous enchanter, pour qu'à votre tour vous plongiez dans un temps où la clarinette, le saxophone ou bien la trompette pouvaient changer le monde...


  • par (Librairies de Port Maria)
    9 septembre 2019

    Ou comment se reconstruire et vivre après un choc violent "la disparition de son père".
    Devenir muet et revivre au travers de la Musique, parcourir le monde en vivant une autre vie plus vive, plus intense.
    Un roman fascinant, prenant.


  • par (Librairie Madison)
    17 août 2019

    Comment Darius Zaken devint Darry Kid Zak

    Darius Zaken, jeune juif à Tunis, perd sa voix et son cœur en même temps que son père. La musique sera sa voie. Mais voilà sa mère le voit médecin à Paris, ou ingénieur, ou ... Que sais-je ?
    Faisant preuve d'une volonté hors norme et d'un courage à tout épreuve Darry fera tous les sacrifices pour trouver et faire entendre sa voie.

    Un magnifique roman initiatique, d'une grande intensité, où l'amour et la musique viennent éclairer un parcours semé d’embûches.

    " Dans ma voix, rien ne prend vraiment forme. Avant moi, combien de musiciens se croyaient du talent ? Combien se sont trompés ? Est-ce que je me trompe, maman ? "


  • par (Librairie Gibier)
    14 août 2019

    Conseillé par Jeanne, lectrice de la librairie Gibier

    Ce grand roma,n d'apprentissage nous immerge dans les arcanes du jazz. Le blues de Louis Armstrong, le swing de Count Basie, l'élégance de Duke Ellington, et aussi Dizzy Gillepsie, Charlie Parker "Birdy", Billie Holiday, Gil Evans, sublimes interprètes à la vie cassée que Darius, le héros de Philippe Hayat, va accompagner lors de la campagne de l'armée américaine de Sicile en 1943, à New York, mirage pour les musiciens en quête de reconnaissance, dans les états du Sud où la haine raciale est féroce. Comme Stella, la mère de Darius, les non-initiés auront peut-être du mal à percevoir les subtilités des croches pointées et autre "mi" locrien, becarre 2 ou "la" altéré... Mais ils auront envie de découvrir - ou redécouvrir - le jazz des années 30 à 50 !