www.leslibraires.fr
À mains nues

À mains nues

Amandine Dhée

La Contre Allée

  • par (Nouvelle librairie Sétoise)
    30 avril 2020

    Pertinent et salvateur !

    Fragments finement liés qui nous parlent des femmes, du désir, des injonctions contradictoires,... c'est enlevé, pertinent, drôle, salvateur !
    A lire et à faire lire à toutes et tous !


  • par (La Chouette librairie)
    25 janvier 2020

    Coup de cœur de la chouette

    Désir amoureux, désir incontrôlable, désir des premières fois, désir de la routine, désir d'ailleurs, désir absent, désir planifié, désir tabou... Le nouveau texte d'Amandine Dhée brûle de toutes les questions soulevées par ce petit mot, et en explore la complexité à travers des flashbacks de la narratrice vers d'autres âges de sa vie. Avec à chaque fois cette même interrogation : pourquoi vivre sa sexualité, en tant que femme, reste aussi difficile ?
    Libérateur et jouissif, en colère et plein d'apaisement, "A mains nues" est LE livre que nous désirions toutes lire depuis longtemps !


  • par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
    14 janvier 2020

    La femme / la mère / l'amante

    Ouvrir À mains nues, c’est comme retrouver une grande sœur que l’on n’aurait pas vue depuis longtemps : on est heureux de se voir, soulagé de constater que la complicité est toujours là, et avide de renouer le dialogue !
    La future maman et jeune maman, que l’on avait rencontrée dans "La Femme brouillon", s’interroge toujours sur la maternité, le féminisme, la famille… Quelques années ont passé et sont apparus de nouveaux questionnements : la vie de couple, la sexualité, la construction des sexes depuis l’enfance, ce que l’on hérite de nos familles et notre volonté, parfois, de nous éloigner des modèles parentaux. Naviguant entre son quotidien de mère de famille et l’époque de son enfance et de son adolescence, Amandine Dhée met le doigt sur les situations de nos existences qui peuvent parfois sembler banales mais qui ne le sont pas tant que ça… Comme à son habitude, elle trouve les mots justes ! Ceux qui interpellent, ceux qui émeuvent, ceux qui éclairent… Elle a le don de toucher à la fois au singulier et à l’universel ; nous ouvrant la porte de sa maison, nous permettant de nous sentir moins seul.e.s ; elle nous prend par la main et nous encourage à revoir nos façons d’être, de penser et d’éduquer, sans jamais nous culpabiliser !
    Ce texte plein d’humour, de verve, d’inventivité, d’émotions et de réflexions et un récit-manifeste qui remet en cause toutes les normes et les valeurs auxquelles il faudrait bien plus souvent désobéir… pour notre propre bien !