www.leslibraires.fr

Qui sème le vent

Marieke Lucas Rijneveld

Buchet-Chastel

  • par (Librairie La Grande Ourse)
    4 janvier 2021

    Un véritable best-seller dans toute l’Europe

    Ce récit dur, âpre et bouleversant, est celui, à la première personne, d’une petite fille de dix ans, qui vit dans une ferme isolée aux Pays Bas.
    Elle observe, réfléchit et s’interroge avec finesse et acuité sur le monde animal, végétal, et les humains qui l’entourent, et les relations qu’elle entretient avec chacun.
    Le monde bascule quelques jours avant Noël, à cause d’un drame familial, véritable déflagration pour toute sa famille…
    Incroyable de justesse, ce regard poignant face à la violence quotidienne et diffuse des adultes et d’un monde de non dits, en fait un portrait d’enfant, sauvage magnifique et terrible… L’humour y est présent, parfois, mais la tension permanente dans ce texte grave, cru, d’une sincérité absolue…
    C’est le premier livre d’une jeune auteure néerlandaise de 29 ans qui travaille dans une ferme, un véritable best-seller dans toute l’Europe !

    Sylvie


  • par (Librairie Page 36)
    2 janvier 2021

    L'enfance au plus près

    C'est un premier roman, d'une toute jeune femme, poétesse qui travaille dans une ferme aux Pays-Bas et se consacre à l'écriture ; Marieke Lucas Rijneveld.

    La narratrice a dix ans. Son grand frère Matthies part seul pour patiner sur le lac gelé, refusant de l'emmener, la trouvant trop petite encore.
    En colère, elle, qui craint que son lapin soit tué pour être mangé demande à Dieu qu'il choisisse son frère plutôt que son lapin.
    Et Matthies meurt noyé, la glace a craqué.
    Le chagrin, la culpabilité, le deuil de la famille et ce que ça fait aux enfants, la mort.
    Le silence, pesant.
    Les adultes, à la fois tout-puissants et décevants.
    Et puis, leurs fragilités qui font les enfants s'inquiéter pour eux autant que les détester parfois.
    L'enfance, telle qu'on s'en souvient, surgit par bribes à qui lit.
    Elle est faite de fulgurances éclairées sur la vie qui va, d'inventions poétiques aussi, à tenter de saisir par l'imagination le réel qui n'est pas compris, parce que pas dit, pas expliqué par les adultes qui ont oublié qu'ils avaient été enfants, il y a trop longtemps.
    L'enfance, dure, cruelle, et fragile, tendre aussi, dite avec des mots durs, cruels et tendres aussi.


  • par (Librairie L'Armitière)
    14 septembre 2020

    Le croco jaune Haribo que personne n'a choisi et qui reste au fond du sachet de bonbons, voilà comment se décrit la jeune narratrice du premier roman coup de poing de la néerlandaise Marieke Lucas Rijneveld. Perpétuellement serrée dans sa parka rouge, elle décrit avec rudesse la dérive d'une famille de fermiers ultra protestante qui sombre dans une obscurité sépulcrale suite au décès accidentel du fils aîné.

    Avec une écriture personnelle et extraordinaire de réalisme, elle observe dans l'angoisse la lente agonie des siens désormais ferrés dans un silence sans fin.
    Ce roman qui est une véritable bombe dans cette rentrée littéraire se lit avec le même sentiment que celui que l'on ressent lorsqu'on triture une dent de lait sur le poing de tomber et qu'elle résiste provoquant une douleur lancinante et vicieuse.

    Un premier texte inoubliable, glacial et criant de sincérité.

    Public averti néanmoins, mais quel talent elle a cette jeune femme!!!!!