www.leslibraires.fr
Peau d'homme

Peau d'homme

Hubert

Glénat BD

  • 24 octobre 2020

    Coup de cœur de la chouette

    Admirable récit qui questionne les genres et toutes leurs impositions.


  • 24 octobre 2020

    Coup de cœur

    Le texte de l'éditeur présente bien mieux que je ne m'apprête à le faire cette sublime bande dessinée.
    On assimile souvent ce genre littéraire à du simple divertissement, et bien ce titre à lui seul nous prouve, si cela était nécessaire, à quel point la BD mérite l'appellation de neuvième art. [...] http://oceanicus-in-folio.fr/lire/index.php?post/2020/10/21/La-vague-des-BD-24


  • par (Librairie Dialogues)
    8 septembre 2020

    À lire, relire... et partager !

    "Et Alors ? J'ai un corps et je n'en ai pas honte. En soi, il n'est ni bon, ni mauvais. Ce n'est pas lui le problème : c'est ton regard qui est sale !"

    Rien à ajouter, hormis un grand merci à Hubert & Zanzim pour ce travail remarquable d'ingéniosité, d'humour et de perspicacité...


  • par (Le Bateau Livre)
    12 août 2020

    Absolument génial !

    Voilà une BD sur les hypocrisies face au sexe et au genre. Nous sommes à la Renaissance, rien ne semble avoir changé, et pourtant... Voilà que Bianca se met à revêtir une peau d'homme pour se glisser dans les sphères royales. Intelligente et sensible, elle dépassera alors les intolérances de la ville.

    Brillant !


  • par (Librairie Page et Plume)
    19 juillet 2020

    Prince.sse 2.0

    Un conte de fée résolument moderne!
    Quelle plaisir de voir autre chose qu'une princesse un peu gentille et un peu cruche attendre sagement son prince charmant penchée à la fenêtre, entourée d'oiseaux qui parlent (des oiseaux qui parlent!!!), brossant ses longs cheveux blonds en chantant.Un jour mon prince... Eh Oh! On se réveille! On est en 2020!
    La princesse, elle peut choisir qui elle souhaite épouser, elle peut tout aussi bien n'épouser personne, ou épouser une autre princesse, de même pour le prince! Et Toc! Une BD magnifique, drôle, forte, qui oeuvre pour une vie plus tolérante et des histoires plus "ouvertes"!


  • par (La librairie des Halles)
    16 juillet 2020

    Magnifique, brillant, féministe et avec cette rébellion que l'on aime ! Hubert et Zanzim nous invitent avec Peau d'Homme à une libération des mœurs, à une libération sexuelle et à une quête de l'amour libérée des carcans de la morale !
    Une merveille de la bande-dessinée et un succès amplement mérité !


  • par (Digilib)
    20 juin 2020

    Peau d'homme

    Bianca doit se marier pourtant elle ignore presque tout de son mari. La peur et la curiosité l'oppressent. Sa tante lui confie alors le trésor de leur famille, transmis depuis des générations : une peau d'homme. En la revêtant Bianca devient Lorenzo. Elle va pouvoir découvrir le monde des hommes et par la même occasion son mari ... Les auteurs questionnent avec brio notre rapport au genre et à la sexualité. Un roman graphique de toute beauté qui a su me séduire au fil des pages !


  • par (Librairie Charlemagne Toulon)
    19 juin 2020

    Bianca est fiancée à un homme qu’elle ne connait pas. Un trésor familia va lui permettre de s’approcher incognito de son futur mari ! Un magnifique conte !!!


  • 14 juin 2020

    Une peau d'homme, tel est le secret de la famille. Grâce à elle, la promise se mue en homme et peut ainsi apprendre à connaître son futur époux, la sexualité, la vie à l'extérieur du château, les mauvaises manières.
    Mais comment faire lorsque votre futur mari tombe amoureux de l'homme que vous êtes?

    Une merveilleuse histoire en résonance avec notre monde, pleine de tolérance et d'espoir!


  • par (Librairie Dialogues)
    28 avril 2020

    Dans la bande dessinée dont je me suis le plus régalée cette année, il y a une belle dose de critique politique et sociale, une grosse pointe d'émancipation et d'affirmation. Dans la bande dessinée qui m'a le plus émerveillée cette année, on trouve humour et légèreté, une profondeur de propos et une frivolité bien avisée. Dans la bande dessinée qui m'a le plus touchée cette année, il y a Hubert qui va tant nous manquer et Zanzim qui a su une nouvelle fois parfaitement l'illustrer.