www.leslibraires.fr

Les bleus étaient verts, Roman

Alain Jaspard

Héloïse d'Ormesson

  • par (Librairie Ravy)
    19 septembre 2020

    Début 1962, Max se retrouve en Algérie. Tout plutôt que la mine où son père et son frère descendent tous les jours. Fin 1962, il rente chez lui près de Saint Étienne. Sauf que cette année a fait de lui un homme avec au cœur une blessure nommée Leila. Dans un style très mordant, direct Alain Jaspard parle de la fin de la guerre d’Algérie comme rarement dans un roman. Composé de confessions sur le comptoir du bar de Jeff, de lettres, d’extraits de journaux intimes ou de simples souvenirs ce roman récit se dévore !
    Valérie


  • par (Librairie Page 36)
    21 août 2020

    Les Appelés

    1961 : L’Algérie réclame son indépendance. Les appelés du contingent sont envoyés pour le maintien de l’ordre. Ils ont 20 ans.
    Alain Jaspard raconte cette guerre avec finesse. Un bel hommage à ces Bleus du début des années 60.


  • par (Librairies de Port Maria)
    20 août 2020

    Livre coup de poing et salutaire sur les "événements" d'Algérie,
    "Les bleus étaient verts" est littéralement porté par une écriture incisive, coriace, directe, qui nous emporte et ne nous lâche plus.