www.leslibraires.fr
  • 24 janvier 2022

    Thomas Shore

    Inspiré de son passé, l’auteur installe son récit en Argentine et revient sur la guerre civile.

    Tomas Orilla y retourne 10 ans après avoir fui son pays natal en pleine dictature militaire. Il recherche la femme qu’il y a aimé et qui a combattu dans la résistance. Il y croise un colonel à la fois tortionnaire et protecteur. Confronté à son passé d’étudiant qui le hante toujours, il échange avec ses fantômes sur cette période où il fut impliqué et confronté à des choix tragiques, faisant pénitence.

    Tiraillé entre courage et lâcheté, médusé par un amour admiratif, Tomas fut un héros contrarié.

    Une véritable quête de rédemption portée par la culpabilité, oscillant entre le réel et l’imaginaire, d’une écriture sensible et profonde, interpellant sur les conséquences de nos choix.


  • par (la librairie des Fables )
    2 octobre 2021

    « Cet endroit te reconnaît, toi »

    On ne peut échapper à son passé, les disparus nous rappellent toujours à eux

    Après dix ans d’absence il est temps pour Tomás Orilla de retourner en Argentine, son pays d’origine. Un pays qu’il avait quitté en pleine tourmente après le coup d’Etat de 1976.
    Un retour comme un voyage initiatique, avec le souvenir de ceux déjà partis. Véritable Orphée moderne, Tomás commence une quête intime où s’expriment disparus et sentiments.

    Un premier roman subtil et émouvant, pareil au chant d’amour du tout premier poète maudit.


  • par (Librairie L’Intranquille Plazza)
    1 septembre 2021

    "Cela faisait huit ans que j'avais officiellement disparu. Enfin, à ma connaissance."

    Tomas Orilla a fui l'Argentine en 1976, période trouble en Amérique Latine. Après un détour à Rome, il s'installe à New-York et vit sous le nom de Thomas Shore. Dix ans plus tard, le passé le rappelle dans son pays natal : Pichuca, la mère d'Isabela, son premier amour, est aux portes de la mort et le demande à son chevet. Dès lors, il va se retrouver plongé dans ce passé qu'il a tenté de fuir et d'oublier. Accompagné du Colonel, Virgile argentin et contemporain, Tomas Orilla va descendre dans l'enfer de sa mémoire. Il devra se confronter aux choix qu'il a dû faire, aux personnes qu'il a aidées ou trahies, aux fantômes du passé et à ceux bien présents.
    Radiographie de l'Argentine et de ses périodes troublées, Hadès, Argentine est un premier roman remarquable. Il pose la question de la survie en temps de dictature et interroge sur la force de vie qui peut être à la fois mère de violence et d'amour.