www.leslibraires.fr

À l’approche des fêtes de fin d’année, les difficultés d’approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu’à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d’anticiper vos achats et de privilégier les ouvrages en stock (points verts).

Quand souffle le vent du nord, roman

Daniel Glattauer

Le Livre de poche

  • 3 juillet 2017

    Au goût du jour

    J'avais peur de moins apprécier un échange par e-mail que par lettres. Finalement, j'ai tout lu d'une traite. Un roman prenant, on s'y croirait. Écrit avec simplicité, les échanges sont intéressants entre les deux protagonistes qui, sans se connaître, semble finalement se connaître par cœur. Un roman qui fait sourire, trembler, pleurer, un mélange d'émotions dans plus de 300 pages d'échanges. C'est une lecture facile et rapide, idéale pour les vacances ! Bonne lecture à vous.


  • par (Librairie Athenaeum)
    27 octobre 2011

    Construit entièrement autour de l'échange de mails entre les protagonistes, ce roman nous conduit dans l'intimité de deux inconnus. Le lecteur est témoin de leurs pensées les plus profondes, de leurs fantasmes et surtout de la naissance du sentiment amoureux.
    Une fois commencé, vous ne pourrez plus lâcher ce livre !


  • Un roman qui sort de l'ordinaire

    Voici une lecture légère qui correspond parfaitement à la période estivale. Il faut entendre par là une lecture agréable, sans prise de tête mais qui est digne d’intérêt. Bref, j’ai vraiment passé un très bon moment. Comment pourrait-il en être autrement ? C’est le genre de lecture où l’on dévore 100 pages sans même s’en rendre compte, trop absorbé que l’on est par le déroulement de l’histoire.

    Les personnages sont sympathiques, autant Emma que Léo. Ils ne sont pas lisses, mais plutôt pleins de paradoxes. En somme, ils sont agréables à suivre. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ne sont pas banaux. Je trouve que l’on peut très facilement s’identifier à eux. Car bien qu’ils soient différents l’un de l’autre, ils m’ont tous les deux fait vibrer plus d’une fois.

    Cependant, avec un peu de recul je m’aperçois qu’il ne se passe pas « grand-chose ». C’est du « Je t’aime, moi non plus » et tout tourne autour de l’hypothétique rencontre entre eux. Mais le rythme du récit est si rapide, si bien « orchestré » que l’on ne trouve pas le temps long. En tous cas, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde car j’ai trouvé que l’auteur maitrise très bien son récit.

    Je ne veux pas trop en dévoiler sur la fin, donc je dirais juste que la fin était tout à fait inattendue, un peu brutale mais pas frustrante. Elle donne vraiment très envie de lire la suite afin de connaitre le destin de ses deux personnages.

    Au final, j’ai beaucoup aimé cette lecture. En ouvrant ce livre, je ne pensais pas autant l’apprécier. Il faut dire que les échanges épistolaires ne sont pas ce que je préfère, mais là vraiment c’est très réussi. Aucun réel temps mort, j’avais l’impression d’assister à un match de Ping Pong endiablé (comprendra qui pourra :P).


  • 22 août 2011

    quand souffle le vent du nord

    J'ai également lu ce livre, je me suis jetée dessus avec impatience car le sujet me paraissait tout à fait contemporain, mais j'ai été très déçue par ma lecture, finalement il ne se passe rien.....je l'ai lu jusqu'au bout car je laisse rarement une lecture "en plan"...dommage car le sujet m'avait réellement interpelée..


  • 22 août 2011

    monotonie - originalité - analytique

    J'ai commencé à lire ce roman avec une réelle hâte tant les commentaires étaient laudatifs, tant le sujet traité me paraissait très intéressant.
    Certes, le sujet est magnifiquement traité: une relation amicale-amoureuse qui se crée au fil des échanges d'emails entre ces deux héros. Mais à la moitié de ce livre, j'ai trouvé cette prose épistolaire un peu trop redondante et monotone.
    Je pense que j'aurais sans doute eu un avis davantage positif si les mails étaient de temps en temps "coupés" par une réelle écriture, où j'aurais pu découvrir la vie de ces deux personnes sous un autre angle que via leur ordinateur.
    Il n'empêche que le sujet traité est novateur et peut absolument être représentatif des relations amoureuses actuelles.
    Peut-être attendais-je trop de Daniel Glattauer?
    Peut-être m'attendais-je à une autre manière de traiter ce sujet?


  • 14 juillet 2011

    Un roman épistol@ire à l'heure d'internet.

    Emmi Rothner envoie par erreur plusieurs messages électroniques à Léo Leike, croyant résilier son abonnement à un magazine "Like" qui à une lettre près s'orthographie pareil. Léo lui répond qu'elle fait erreur , elle s'excuse puis de mails en mails, le dialogue s'engage et une relation s'établit. Au fil des mails l'intérêt va grandissant, l'attente fébrile des mails se fait pressant. On est tour à tour enchanté, troublé, frustré, on se prend au jeu, conquis par les mots de l'un et de l'autre. Une petite aventure virtuelle divertissante, ironique et romantique.