www.leslibraires.fr

Mississippi

Hillary Jordan

10-18

  • Conseillé par (Librairie Coiffard)
    13 juin 2023

    Notre sélection "Mississippi"

    Laura McAllan rêvait d’une belle maison, pourtant elle se retrouve les pieds dans la boue. C’est la vie que lui offre son mari Henry lorsqu’il achète une ferme à Marietta pour cultiver le coton. Tout bascule le jour où deux soldats rentrent du front : Jamie, le frère d’Henry, et Ronsel, le fils des Jackson, une famille de métayers descendants d’esclaves. Tandis que Laura se sent renaître sous les yeux de Jamie, tout le village rappelle à Ronsel qu’ici il n’est qu’un noir. Hillary Jordan dresse le portrait d’une Amérique rurale, au cœur des terres du Sud encore imprégnées de racisme au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. "Mississippi" est un roman choral où les points de vue s’affrontent, un roman qui vous transperce par sa force et sa justesse.


  • Conseillé par
    1 avril 2012

    racisme, Etats-Unis

    L'histoire se déroule dans le Delta, là où les hommes sont enracinés à leur terre. A leurs principes, également.

    Les femmes, elles, s'accrochent à la vie et à leur famille. Ainsi, les amitiés se nouent. Mais toujours la tradition reprend le dessus.

    Une histoire de femmes, une histoire de fils aussi. Partis à la guerre, décorés, ils ont perdu les habitudes du Sud, ne les comprennent plus, ce qui précipite leur perte.

    Malgré les personnages masculins qui s'agitent dans tous les sens, ne font rien ou plongent dans l'alcool, les personnages féminins décident lors de moments importants. C'est ce que j'ai aimé dans ce roman.

    L'auteure donne à voir un Sud qui ne vit qu'au travers de ses traditions passéistes, et qui court ainsi à sa perte, tel le personnage de Pappy.

    Un roman qui tourne également autour de l'amour qui se révèle plus fort que la couleur de peau, plus fort que les interdits sociaux.

    Un très beau roman sur le courage.

    L'image que je retiendrai :

    Celle d'une terre noire fertile mais boueuse.

    http://motamots.canalblog.com/archives/2012/03/08/23463838.html


  • Conseillé par
    22 février 2012

    Coup de coeur!

    Nous voilà plongés dans le sud des Etats-Unis, dans le Mississipi des années 40 où Laura a dû suivre son mari, Henry, qui rêvait depuis son enfance de posséder et de cultiver la terre. Leur mariage n'est pas un mariage d'amour. Laura avait bien peur de finir vieille fille quand elle a enfin rencontré Henry, qui l'a trouvée à son goût. Mais à la campagne, isolée, Laura n'est pas heureuse. Entre son mari qui ne s'intéresse qu'à sa terre, son beau-père irrascible, Laura va découvrir le Mississipi, ses haines et ses secrets.


    Si j'ai tant aimé ce roman, c'est parce qu'il foisonne de thèmes passionnants: la place de la femme, le retour des soldats qui ont vécu l'enfer en Europe et plus particulièrement, le retour des soldats noirs qui ont vécu loin du racisme pendant toutes ces années en Europe et qui doivent y replonger dès leur arrivée dans le sud des Etats-Unis.

    Grâce aux voix multiples qui s'enchevêtrent dans ce roman, on se rend compte que le racisme et les idées préconçues sur les gens de couleur étaient profondément ancrées:

    Ce n'était pas la vitalité noire ordinaire- cette énergie animale qu'ils dépensent de manière si insouciante dans la musique et la fornication.

    On y sent aussi le pouvoir de la terre:

    Mais on assiste aussi à la libération des camps. J'y ai d'ailleurs appris que certains prisonniers des camps de concentration sont morts d'avoir ingurgité ce que leurs sauveurs leur offraient.

    J'ai été happée par la violence qui se dégage de ce roman ainsi que par le parcours personnel de Laura.