www.leslibraires.fr

La Femme ourse

Karolina Ramqvist

Buchet-Chastel

  • par (Librairie Arborescence)
    27 août 2021

    Grace à une écriture riche et fluide, vous voilà partie pour une chasse au trésor dans les archives du XVIe siècle.
    A l’image des romans de Jaenada, la narratrice remuera ciel et terre pour découvrir cette incroyable histoire vraie : Marguerite de la Roque, abandonnée enceinte sur une ile en 1541.


  • 25 août 2021

    Une histoire des femmes et le désir d'écrire

    1541, lors d'une expédition vers le Nouveau Monde commanditée par François Ier, Marguerite de la Rocque est abandonnée enceinte pendant la traversée par son tuteur et époux sur une île de l'Atlantique Nord. Une écrivaine suédoise reconnue en plein questionnement sur sa maternité se sent liée à cette femme dont on sait peu de choses. Elle décide d'en faire un roman et se lance avec ferveur dans de nombreuses recherches. Au cœur de ses questionnements : la place des femmes, leurs représentations et les rapports de pouvoir à l'époque de la Renaissance.
    Ce roman intimiste et introspectif d'une grande sensibilité remet en perspective le féminisme à travers l'histoire avec notamment Marguerite de Navarre et Christine de Pisan. Ce magnifique récit est pour toutes ces femmes dont l'histoire écrite par des hommes est sans cesse déformée, romancée, dissimulée puis oubliée.


  • par (Librairie La Buissonnière)
    10 août 2021

    Une enquête littéraire

    Ce récit traduit du suédois est à la fois plaisant et décalé.
    L'autrice, Karolina Ramqvist, nous fait entrer dans son atelier d'écriture, mêlant à la fois sa vie quotidienne, personnelle et familiale à son travail de recherche et d'élaboration romanesque. Nous entrons donc avec l'autrice dans un roman en train de s'écrire et poursuivons avec elle la piste de son personnage principal, une femme entraperçue dans une nouvelle écrite au début de la Renaissance par Marguerite de Navarre, sœur de François 1er, un personnage féminin qui sera abandonné sur un îlot du fleuve St-Laurent pour adultère, autant dire condamnée à mort ! Mais je ne vous dévoile pas tout !
    Ce récit est vif, bien enlevé, le ton est mordant, plein d'allant.
    Karolina Ramqvist mêle habilement son présent et le nôtre au passé de ses personnages, le tout sur fond d'interrogations féministes : car, vous l'avez compris : une autrice suédoise contemporaine, souvent accompagnée de sa fille adolescente évoque une autrice de la Renaissance qui se souvient d'une femme odieusement abandonnée.
    Ce double voyage, littéraire et historique, vaut le détour.