www.leslibraires.fr

Mon mari

Maud Ventura

L'Iconoclaste

  • par (Les Petits mots)
    18 septembre 2021

    Il ne faut pas se fier aux apparences...

    « Mon mari » nous invite au sein de la vie d'un couple de quadragénaires, sans grandes vagues, du moins sur le papier.

    Elle, voue une passion dévorante pour son homme, toujours follement amoureuse de lui depuis le premier jour, les acerbes épines de la jalousie toujours présentes, la peur de perdre, et surtout, un contrôle, un suivi de leur relation qui dépasse l'entendement.
    Lui, au contraire semble être dans une évolution différente, il apprécie son quotidien sans tellement le remettre en question et ne parait pas être touché de ne plus ressentir les mêmes choses lorsqu'il embrasse sa femme, ou lorsqu'il la tient, nue, dans ses bras.

    Un premier roman à l'écriture immersive qui nous happe du début à la fin et vous fera ressentir bien des émotions !


  • par (Librairie Dialogues)
    8 septembre 2021

    Déroutant !

    Un premier roman surprenant ! Le temps d'une semaine nous suivons une femme qui nous dévoile la passion dévorante qu'elle éprouve pour son mari. Agréablement dérangeant, l'héroïne émeut comme elle agace. Elle est à contre-courant. Et par conséquent, déroute et questionne dans un style bien maîtrisé.


  • par (Librairie Charlemagne Toulon)
    6 septembre 2021

    L’amour, un sujet aussi universel qu’inépuisable. Maud VENTURA nous parle de l’amour passion, l’amour folie. Un premier roman réussi !

    Clémence, libraire Charlemagne FREJUS


  • par (Librairie de l'Horloge)
    4 septembre 2021

    Grinçant !

    "Mon mari" retrace une semaine dans les pensées d'une femme folle amoureuse de son mari, une semaine où la folie ne cesse de croître... Ce roman, porté par un ton vif et acide, oscille aisément entre le grinçant et le trouble.


  • par (Fontaine Victor Hugo)
    4 septembre 2021

    Un roman mordant et surprenant !

    Elle est folle amoureuse de son mari depuis quinze ans. Elle l'aime, plus que tout et ne peut vivre sans lui. Il est tout ce qu'elle a et tout ce dont elle a besoin : même ses enfants ne lui manquent pas autant. Alors pour s'assurer que son mari l'aime correctement et assez, elle note tout ses faits et gestes dans des carnets de couleurs. A chaque mauvaise action, une punition dont seulement elle a le secret. Elle scrute, décortique et s'invente des choses. A force de l'aimer, elle en devient folle, mais risiblement pathétique pour nous lecteurs. Chaque jour qui passe, la narratrice devient de plus en plus dingue et l'auteur nous le décrit bien. C'est drôle, cynique, et surtout complètement loufoque !


  • par (Librairie L’Intranquille Plazza)
    1 septembre 2021

    Malgré les 13 ans qui les séparent de leur première rencontre, la narratrice est toujours aussi amoureuse de son mari... folle amoureuse. Nous suivons leur quotidien le temps d'une semaine. Jour après jour, la vie est rythmée par les sensations de la narratrice, ses joies, ses douleurs, mais surtout par les stratagèmes et les punitions qu'elle met en place pour essayer de garder la flamme intacte.
    Déjanté, drôle, Mon mari interroge la notion de couple et met à mal les clichés. Ce couple complètement à part, presque malsain donne lieu à de nombreux passages très savoureux. Et une fois le livre refermé, nous sommes presque tentés de penser qu'il s'agit là d'une belle histoire d'amour...


  • par (Librairie Athenaeum)
    1 septembre 2021

    Conseillé par Anne-Céline

    Elle est prof d’anglais et traductrice, elle vit dans une jolie maison en banlieue, elle est mère de deux enfants... mais surtout et par dessus tout elle est l’épouse de son mari qu’elle AIME, qu’elle ADORE... à la folie! Du genre à ne vivre qu’à travers son regard et à ne pas nous dire son prénom puisqu’il est son mari avant tout! Elle scrute ses gestes d’affection, ses mots tendres et consigne ses manquements, ses fautes dans un carnet... bref elle est complètement flippante! Tout est ritualisé, tout est sous contrôle... ou presque! Ouvrez ce livre et passez une semaine avec cette femme, c’est une étonnante expérience... à la fin de la semaine vous ne mangerez plus une clémentine de la même manière et vous saurez que sous le vernis se cache... chut, je ne dis rien!🤫😁


  • par (Nouvelle librairie Sétoise)
    28 août 2021

    Drôle et dérangeant !

    Jusqu'à quel point peut-on être obsédé par son époux ?

    Un page-turner à la tension implacable et à l'écriture aussi méthodique que son personnage… Drôle et dérangeant à la fois, ce premier roman impressionne !


  • par (Librairie Espace-Temps)
    28 août 2021

    Le mari parfait existe-t-il ?

    La narratrice, traductrice et professeure d'Anglais, élève ses deux enfants avec attention et voue un amour démesuré à son mari. Elle a peur de le perdre et collectionne des petits carnets où elle note ses preuves d'amour et dans un autre des punitions quand son mari, à ses yeux, n'est pas correct dans ses gestes ou paroles. La punition peut aller jusqu'à ce qu'elle le trompe dans ces cas-là. Mais vous serez étonnés par la fin de ce roman à tiroirs.
    Ecriture vive et réjouissante !


  • par (Librairie La Forge)
    28 août 2021

    Belle surprise que ce livre ! On suit une semaine d’une femme "follement" amoureuse. Vie bien réglée, prof et traductrice, 2 enfants, belle maison mais... l’enfer ! Son quotidien est décortiqué au travers de son obsession amoureuse. C’est très bien écrit et construit, on découvre tout par petites touches. On ne connaît les personnages (mari, enfants, amis...) qu’à travers la narration de la femme. C’est drôle et glaçant, on est tenu en haleine, jusqu’à la dernière page, n’osant imaginer jusqu’où ira cette folie. En dire plus abîmerait le plaisir... J’en ai eu beaucoup !
    - Catherine, libraire (La Forge)


  • par (L'Autre Monde)
    28 août 2021

    Une histoire déconcertante !

    Une femme aime son mari et l’écrit en quelques 354 pages divisées sur les 7 jours de la semaine.
    C’est étonnant, déroutant, un brin obsessionnel.
    Une plume habile, un roman vécu un comme un "stand up" dans lequel on oscille entre mélodrame et comédie… à découvrir !

    Isabelle


  • par (Fontaine Villiers)
    25 août 2021

    Voici un premier roman drôle, très décalé, mais qui évoque aussi la folie amoureuse...
    La narratrice est mariée à un homme qu'elle adore, tout son monde tourne autour de lui, elle pense constamment à lui, plus qu'à leurs enfants, elle fait tout en fonction de lui...
    Le roman se déroule sur une semaine et, de jour en jour, la douce folie de Madame prend le pas sur l'apparent bonheur du couple. Maud Ventura arrive vraiment à faire grincer des dents, mais surtout pousse à se demander quel va être le prochain coup de la narratrice et comment elle va réagir à la moindre parole de son mari. Laissez-vous séduire par ce couple qui se joue des apparences : il saura vous surprendre jusqu'à la fin !


  • par (Librairie M'Lire)
    21 août 2021

    Une franche réussité !

    A rebours des récits féministes actuels, Maud Ventura dresse, avec son personnage d'amoureuse transie, une histoire caustique au réalisme percutant.

    Thomas


  • 21 août 2021

    Vivre pour son couple

    Cette femme aime son mari plus que tout, plus que n'importe qui, plus que leurs enfants. Au fil de la semaine, on découvre ses routines, ses rituels pour que cette vie de couple se porte au mieux. On y lit ses pensées et réflexions, et on suit jour après jour cette vie étrange, qui ne fait pas rêver, loin de là.

    Prenant, presque glaçant.
    Coup de cœur !


  • par (la librairie des Fables )
    20 août 2021

    Un roman surprise

    Une femme dont la vie est parfaite :
    le physique, le mari, la maison, les amis, la famille etc …

    Et pourtant, elle souffre de démangeaisons et autres troubles qui perturbent ses pensées, sa confiance, son quotidien et la poussent à dévier du droit chemin. Devient-elle folle ?

    Avec elle, on cherche à comprendre pourquoi à travers un carnet secret, des stratagèmes et des actes.

    Un premier roman au ton horrible mais parfois très drôle, diaboliquement réussi.


  • par (Vauban)
    20 août 2021

    Un intérieur au cordeau, on pense à "desperate housewives", à ses clichés.
    Néanmoins, ce premier roman de Maud Ventura fait craquer le vernis pour nous proposer l'envers du décor. La charge qui repose sur les épaules de la narratrice, épouse qui se donne pour mission d'entretenir la flamme, de toujours rester à ce niveau de perfection. Ce roman inattendu se découpe en sept parties, du lundi au dimanche. Qu'adviendra-t-il de ces enjeux, de l'écrasant mythe de l'amour parfait.
    Dérision, voire autodérision, calcul et ironie sont au rendez-vous de ce roman qui brise les codes de la littérature.


  • par (Hisler - Even)
    19 août 2021

    A découvrir!!!

    L'héroïne aime son mari.... PASSIONNEMENT!!!! Et elle aime le dire. Elle aime tout faire pour que l'amour soit tout aussi fort qu'au premier jour!!!

    Entrez dans ce roman et suivez cette amoureuse tout au long d'une semaine où la tension monte lentement... Venez vous reconnaître à un moment ou un autre dans ses réflexions....

    Une écriture maitrisée... Une jolie découverte!!!!


  • par (Nouvelle et Cie)
    19 août 2021

    Une histoire de couple à la fois drôle et terrifiante. Un récit singulier aux multiples rebondissements et à la fin totalement surprenante.
    On recommande vivement !


  • par (Librairie Hisler BD Bis)
    16 août 2021

    J'ai adoré ce roman se passant sur une semaine entière du point de vue de l'épouse qui nous raconte sa vie quotidienne avec son mari. Elle est une amoureuse incomprise, elle aime "trop" son mari et perd la tête à chaque remarque pourtant inoffensive.
    Elle voit chaque jour d'une couleur différente et ces couleurs impactent sa vie quotidienne et rythment ses semaines.
    Le roman est très bien écrit et un peu de suspense nous donne envie de continuer rapidement notre lecture !
    - Anaïs


  • par (La Droguerie)
    16 août 2021

    Un premier roman parfaitement réussi et maîtrisé !


  • par (Librairie Gibier)
    13 août 2021

    Conseillé par Fabienne et Stéphanie, libraires

    Impossible de quitter ce roman, son univers, ses personnages... Ce premier roman est addictif dès les premières pages, son écriture est nerveuse, incisive. En sept parties, les jours de la semaine, on pénètre dans l'intimité de ce couple, c'est mordant, drôle et glaçant à la fois, avec un dénouement pour le coup surprenant. Maud Ventura a un talent fou ! Une très belle réussite.


  • par (Librairie L'Armitière)
    2 juillet 2021

    Elle l'aime à la folie

    Aimer un homme plus que tout, c'est bien ce que ressent cette femme à l'égard de son mari, malgré les quinze années de mariage et leur vie de famille. Elle aime cet homme à la folie, elle l'aime plus que leurs enfants qui parfois la dérangent dans sa relation avec son époux. Elle calcule absolument tout, analyse la moindre de ses paroles, le moindre de ses gestes, est à la recherche du moindre détail. Elle provoque les situations et devient spectatrice des réactions engendrées. Elle met sans cesse leur vie en scène, prend des postures pour lui plaire et prend parfois des risques inconsidérés qui la font marcher sur un fil. Il est assez difficile de parler de ce très original premier roman sans en révéler la substance, mais une chose est certaine, c'est qu'il faut absolument s'en emparer et le dévorer de toute urgence.