www.leslibraires.fr

Ring shout, Cantique rituel

Phenderson Djèlí Clark

Atalante

  • par (Lettre et merveilles)
    30 juin 2022

    Les dévoreurs de haine

    Voici un roman qui ne laisse pas indifférent, quelle réussite ! Des scènes d'actions complètement épiques, une galerie de personnages haut-en-couleurs, des monstres humains et non humains totalement angoissants, de la magie, des chants ancestraux, des dilemmes moraux, saupoudrez le tout de référence à l'Histoire des États-Unis et de l'esclavage, vous obtenez Ring Shout ! Résumons : un groupe de chasseresses de la communauté afro-américaine traque les Ku Klux, des créatures d'un autre monde prenant l'apparence de citoyens blancs pour les infiltrer, encourager les tensions raciales dans la société et se nourrir de leur haine accumulée. Les ennemis se multiplient, le danger est de taille. D'autant qu'un rituel d'ampleur se prépare à Stone Moutain, utilisant le pouvoir hypnotique du cinéma patriotique américain pour rassembler une foule de dévots et appeler... une chose venue d'ailleurs. Petit avertissement : pour entrer pleinement dans ce récit, il faudra au lecteur sortir un peu de sa zone de confort car l'auteur a pris le parti de faire s'exprimer ses personnages aussi fidèlement que possible au parler noir-américain des années 20. Rien de compliqué cependant, on s'y fait vite, le tout gagne en authenticité et en immersion. Un régal d'action et de fantastique horrifique !


  • par (Librairie Dialogues)
    16 mars 2022

    Quelle claque !

    Macon, 1922.

    Plongez dans l'histoire prenante et horrifique de Ring Shout, dans laquelle les Ku Kluxes, monstres qui sèment la terreur, se nourrissent des pensées les plus viles des Blancs. Or la résistance s'organise. Armées de fusils, de bombes et d'une épée magique, Maryse et ses amies chassent et renvoient les monstres en enfer. Mais un complot se trame dans l'ombre...

    Un récit magique, horrifique, qui mêle habilement des thèmes sociétaux actuels (racisme, discrimination) à un univers presque apocalyptique, le tout agrémenté d'une plume sublime, superbement traduite. Une pépite !


  • par (La Vie devant soi)
    27 novembre 2021

    Malin et jouissif !

    L'auteur, déroule une fable explosive, comme une vision cathartique de cette banalité du mal qui anime l'Homme et l'amène à édifier la différence comme ciment scélérat de la naissance des nations.
    Il y avait les nazis zombies, voici désormais les Chevaliers démons du Klan.

    Pierre