www.leslibraires.fr

Le fracas et le silence

Cory Anderson

Fleuve Editions

  • par (Librairie La Forge)
    20 novembre 2021

    Le fracas et le silence est un roman fort, puissant, et haletant, qui m'a tenue en haleine jusqu'à la dernière page ! On suit Jack Dahl, 17 ans, qui n'a plus rien d'autre que son petit frère Matty. Pour éviter de le confier à un orphelinat, il part à la recherche d'une valise remplie de billets volés que son père a caché lors d'un braquage de banque. Mais très vite, une chasse à l'homme se met en place, et des hommes puissants et dangereux se lancent à la poursuite de Jack... C'est un roman que vous pouvez aussi bien trouver dans notre rayon jeunes adultes que dans le rayon polar, puisqu'il s'adresse aussi bien à un public qu'à l'autre. J'ai adoré, je l'ai trouvé très sombre, et très mature ! Ça parle de violence, de survie... Ça m'a presque fait penser à un roman des éditions Gallmeister ! Énorme coup de cœur pour ce roman hors du commun !

    Mélany, libraire (La Forge)


  • 15 octobre 2021

    Neige et ciel d'encre...

    En rentrant du lycée, Jack découvre que sa mère s'est suicidée, il comprend alors qu'il ne peut compter sur personne et s'empresse d'enterrer le corps avant que son petit frère Matty ne rentre à la maison. Mais l'illusion ne fait effet qu'un temps, Matty et Jack connaissent une réalité violente qui les prive d'insouciance depuis longtemps et doivent maintenant se débrouiller seuls. Tout ce qui leur reste c'est 13 dollars, Jack est prêt à tout sacrifier pour rester avec son petit frère : retrouver l'argent qui a envoyé son père en prison avec l'aide d'Ava, une fille du lycée dont le secret pourrait bien leur coûter la vie...
    Un premier roman glaçant habité par des personnages inoubliables !


  • par (Librairie Dialogues)
    12 octobre 2021

    Des personnages mémorables

    Jack, 17 ans, doit protéger son petit frère par tous les moyens. Avec l'aide d'Ava, un plan va naître dans leurs esprits.
    Ce premier roman tient en haleine dans une ambiance (qui tient une place décisive) glaciale et stressante. Une fuite éperdue captivante, bouleversante, rythmée et sans concession : c'est noir et parfois violent.
    À partir de 15 ans.


  • par (Les Petits mots)
    11 octobre 2021

    Rien ne frappe aussi fort que la vie

    Jack a une vie compliquée.
    Avoir dix-sept ans et un père en prison, c’est compliqué.
    Avoir une mère qui s’est pendue dans le salon et un petit frère à protéger, c’est très compliqué.
    Avoir des tueurs aux trousses parce qu’ils pensent que votre père vous a donné la cachette d’un trésor, c’est vraiment très compliqué.
    Avoir une fille qui vous aide et vous mets des charbons ardents dans le ventre dès qu’elle vous regarde, c’est beaucoup trop compliqué.
    Alors vraiment, si ça se passe mal, soyez indulgents.
    Dans la grande tradition du roman social américain, dans les grands espaces des forets de l’Idaho, Cory Anderson tricote un drame inéluctable en entremêlant les sentiments de ses personnages.


  • par (Fontaine Victor Hugo)
    10 octobre 2021

    Sombre et addictif

    Il y a quelque chose pourri au royaume de l'Idaho...
    J'ai été percutée.
    Au coeur de l'hiver, quelque part dans l'Idaho, les températures descendent jusqu'à -20°C. Ce froid vous saisit dès les premiers mots, quand Jack rentre du lycée et trouve sa mère pendue dans sa chambre. Son père en prison, il doit survivre par tous les moyens sans que les services sociaux soient alertés. Parce qu'il y a son petit frère Matty, et pour lui, il donnerait sa vie.
    Commence alors un thriller psychologique de haute volée dans un décor grandiose et impitoyable qui n'est pas sans rappeler les ambiances des romans Gallmeister.
    L'écriture de Cory Anderson est puissante, évocatrice, précise, distillant jusque dans ses dialogues pourtant concis l'urgence et la terreur.
    Personne ne sera épargné, pas même vous, à l'approche des ténèbres qui se rapprochent jusqu'au tableau final.
    Brillant. Sombre. Fracassant.
    Superbe traduction.


  • par (Librairie Mots et Images)
    27 août 2021

    Enfants livrés a eux même, psychologie, suspens, froid glacial...
    Si j'étais Luc Besson, je mettrais ce livre en film immédiatement!