www.leslibraires.fr
  • par (Espace Pierre Lecut)
    25 juin 2022

    coup de coeur

    Indépendant depuis 1956, le Maroc est dirigé en 1968 d’une main de fer par Hassan II. La famille Belhaj est à la tête d’une exploitation florissante à Meknès. Mathilde et Amine les parents font figure de privilégiés après des années de labeur, dans un pays où la population est scindée entre les riches bourgeois qui ont supplanté les anciens colons et les paysans qui n’arrivent pas à sortir de la misère… Aicha, leur fille, est devenue gynécologue après ses études à Strasbourg tandis que Selim rejoint la communauté hippie d’Essaouira …
    Après "Le pays des autres" qui racontait l’installation de ses grands-parents dans un Maroc encore colonisé, elle nous évoque dans ce deuxième volet la vie de ses parents dans un pays tiraillé entre émancipation et tradition.
    En entremêlant à la fois son histoire familiale et l’histoire du Maroc entre 1968 et 1974, Leïla Slimani nous propose un roman à la fois social, politique et intime avec le destin d'une famille métissée dans un pays, certes autonome, mais dans lequel les stigmates de la colonisation sont encore très présents…


  • 19 avril 2022

    Savoureux !

    Avec Regardez nous danser, Leïla Slimani choisit de décrire à partir de l’évolution de la famille Belhaj, et plus particulièrement Mathilde et Amine et leurs enfants, la naissance d’une nation mais aussi la confiscation d’un pouvoir qui sous le joug d’Hassan II deviendra une monarchie absolue de droit divin. Par touches sensibles et parfaitement ajustées, Leïla Slimani décrit toute la complexité d’un pays en devenir, avec ses dissonances, ses tensions et ses espoirs. Savoureux !


  • par (Au moulin des Lettres)
    31 mars 2022

    Un très beau roman familial et historique !

    Ce deuxième tome de la fresque familiale entamée par Leila Slimani avec "Le pays des autres" s'est avéré tout aussi plaisant à lire que le 1er.
    A travers l'histoire d'une famille franco-marocaine, s'inspirant de sa propre famille, Leïla Slimani remonte le temps jusqu'en 1944, année où vont se rencontrer en France Mathilde, jeune alsacienne, et Amine, soldat marocain de l'armée française. Mariés un an plus tard, ils s'envolent pour Meknès et tentent de construire leur vie là-bas en essayant de cultiver un domaine légué par le père d'Amine.
    Dans ce nouveau chapitre, quelques 12 ans ont passé, l'exploitation agricole a fini par être rentable grâce à l'opiniâtreté, au travail incessant et aux sacrifices. Le couple Belhaj a eu deux enfants et c'est surtout à cette génération que l'auteure s'intéresse ici : Aïcha veut devenir médecin et est partie à Strasbourg dans ce but tandis que Selim, peu intéressé par les études, traîne un mal-être permanent...
    Le style fluide emporte le lecteur et la construction du roman, chronologique, comportant quelques ellipses, ajoute à la facilité avec laquelle on entre dans l'histoire. A travers des personnages attachants, l'auteure parcourt l'histoire contemporaine de son pays natal, la fin du protectorat et l'Indépendance, la peur qu'inspire le roi, la misère qui sévit, la fièvre des jeunes gens à vouloir dévorer la vie. Un très beau roman !


  • par (Librairie La Promesse de l'aube)
    26 février 2022

    Coup de coeur d'Evelyne

    Leila Slimani nous conte la suite de sa saga familiale : le Maroc est devenu indépendant, les Blancs sont partis et le nouvel Etat prend peu à peu ses marques... Dans le même temps, Amine s'enrichit, Mathilde s'ennuie, Aïcha part en Alsace faire ses études de médecine, Sélim peine à trouver sa place dans ce pays tiraillé entre traditions et modernité...
    Ce roman, plus choral que le premier volume, est plus ambitieux encore et tout aussi réussi !
    Même si une lecture séparée est possible, nous vous conseillons de commencer par le 1er volume Le Pays des autres https://www.librairielapromessedelaube.fr/livre/18565964-le-pays-des-autres-1-la-guerre-la-guerre-la--leila-slimani-folio
    Librairie La Promesse de l'Aube


  • par (Librairie Espace-Temps)
    19 février 2022

    Indépendants, riches et heureux ?

    Récit sur les années 1968 à 1974 au Maroc, avec les personnages du « Pays des autres », mais qui peut se lire indépendamment.
    L'exploitation agricole se développe ; Amine et Mathilde se sont enrichis et se font construire une piscine. Aïcha, une de leurs filles, suit des études de médecine à Strasbourg, devient gynécologue et se marie avec Selim, qui occupe un poste haut placé dans l'administration marocaine.
    Passionnante fresque familiale sur fonds d'Histoire (décolonisation, attentats contre le Roi). Des passages cocasses, tels celui où Aïcha reçoit des pontes, collègues de son mari, et leur prépare une choucroute de son pays d'origine avec d'excellentes charcuteries.


  • 19 février 2022

    Suite marocaine

    On retrouve avec plaisir Mathilde l'alsacienne et Amine le marocain dans leur ferme qui est devenue une exploitation très prospère.
    Ce deuxième tome est plus centré sur leurs deux enfants, Aïcha, qui devient médecin et Selim qui peine à trouver sa voie.
    Dans les années soixante-dix, le Maroc peine à trouver son équilibre.
    Les colons français sont remplacés par les nouveaux bourgeois marocains et la population demeure pauvre.
    Outre suivre la famille dans son évolution, c'est l'Histoire du Maroc que nous conte Leïla Slimani.
    Et elle le fait avec grand talent.
    J'ai dévoré ce deuxième tome sans la moindre lassitude.
    C'est bien écrit, ça coule de source.
    On se croirait vraiment au Maroc et j'ai découvert des faits que j'ignorais, comme ces communautés hippies qui s'y étaient installées.
    Il n'y a peut-être pas la même émotion dans la vie des personnages que dans « Le pays des autres » axé sur Mathilde et Amine, mais les événements politiques et sociétaux y sont plus développés.
    Ce fut un excellent moment de lecture et j'attends avec impatience la suite de cette trilogie.


  • par (Librairie Clareton des Sources)
    12 février 2022

    Deuxième volet qui fait suite au "Pays des Autres".
    Aicha a bien grandi et poursuit ses études de médecine en France. Son frère Selim est resté au Maroc, complètement perdu et en quête de soi dans un pays en plein changement...
    Une fois de plus, l'auteure nous entraîne dans son histoire familiale. Addictif !
    .
    Conseillé par Chloë


  • par (Librairie La Mandragore)
    11 février 2022

    Suite (mais pas fin) du "Pays des autres".

    Leila Slimani nous plonge dans le Maroc des années 70, avec son lot de révoltes, de douleurs et de joies.
    Des personnages ambigus, des paysages brulants et une écriture toute en finesse et cruauté, voilà les ingrédients de ce roman étourdissant et prenant à la fois.

    Slimani? OUI OUI OUI !!

    Pauline


  • par (Fontaine Auteuil)
    3 février 2022

    Leila Slimani poursuit sa route en nous livrant ici même le second opus de son histoire familiale. Toujours autant de plaisir à la lecture et de perspicacité pour nous parler de son pays d'origine en plein changement politique et de ses personnages au caractère bien trempé, nourris par leurs propres contradictions.
    Quand la petite histoire se mêle à la grande Histoire avec brio, finesse et intelligence!


  • par (Librairie Ravy)
    31 janvier 2022

    Dans cette suite du Pays des autres, la vie est belle ! En 1968 le quotidien de Mathilde est plus facile, l’exploitation de son mari va bien, les enfants grandissent. Aïcha prend son envol et part à Strasbourg étudier la médecine, elle se confronte au racisme mais découvre aussi la liberté. Le vent de liberté du début des années 70 souffle sur le Maroc et nous enchante !
    Valérie