www.leslibraires.fr

Mathilde ne dit rien

Tristan Saule

Folio

  • par (Librairie La Femme Renard)
    13 mai 2022

    Un texte haletant et touchant qui met en scène des personnes que l'on croise tous les jours sans les voir. Un regard sur les petites villes et leurs populations ignorées.
    Un roman noir social comme je les aime !

    Nadège


  • par (Librairie Grangier)
    3 mai 2022

    Mathilde est une femme discrète, "grande, large, robuste", une taiseuse qui s'occupe des dossiers sensibles au conseil départemental d'une petite ville de province. C'est dans un quartier populaire rythmé par les cris, les trafics, la précarité et le marché de la "place carrée" que les personnages de ce roman noir évoluent.
    Pendant 7 jours, le lecteur s'immerge dans le quotidien d'une femme tiraillée entre l'injustice et la légalité, une ancienne championne de judo au passé trouble et douloureux - A suivre...
    Delphine


  • par (le Carnet à spirales)
    21 janvier 2022

    Premier tome des Chroniques de la Place carrée, une série très prometteuse…

    Premier chapitre des Chroniques de la Place carrée, ce roman séduit dès le début et devient très vite fort addictif. Mathilde est travailleuse sociale et habite ce quartier, dans une de ces tours. On la découvre dès le prologue, excellente entrée en matière, avec une tension qui monte crescendo et qui ne lâchera plus le lecteur. Mathilde est là pour aider ses voisins qui seront injustement expulsés dès la trêve hivernale terminée. Tout cela ira loin, trop loin. C’est brillant tant sur le récit, le rythme de la narration que pour les propos sur cette ville, son développement, les politiques échouées au pied des immeubles, la difficulté de s’en sortir. Les personnages deviennent rapidement des « visages connus ». Quelle claque que ce premier tome des Chroniques de la Place carrée !!!