www.leslibraires.fr

De si bonnes mères - Une enquête de Céleste Ibar

Roany Céline de

Les Presses de la Cité

  • par
    11 mai 2022

    Les beaux mensonges, la première enquête de Céleste Ibar installait les personnages et les lieux, Nantes et sa région, le sud Bretagne. Ce deuxième épisode est beaucoup plus dur, les nerfs des flics sont mis à rude épreuve, et les nôtres aussi parfois. Le premier chapitre n'est pas de tout repos, qui décrit les tortures qu'a subies Céleste avant d'arriver à Nantes, celles qui lui valent un regard surpris voire dégoûté de certains, balafrée du visage et handicapée d'une jambe. Mais il explique également la violence qu'elle a en elle et dont elle a dû se servir pour s'en sortir. Plus elle avance dans cette enquête, plus elle découvre des horreurs qui la mettront face à son histoire et renforceront son désir de mettre sa femme et leurs filles à l'écart de son travail.

    Le duo qu'elle forme avec Ithri Maksen est original et peu conventionnel, que dire du trio avec Gwil Guézennec, flic breton, colosse noir de peau ? L'enquête est longue, tortueuse et réserve des surprises, et même si je me suis douté du coupable assez tôt, j'ai pris plaisir à lire tout le roman jusqu'au bout. Entre légendes locales et visites de la Brière que je connais certes, mais qui m'ont donné l'envie d'y retourner, Céline de Roany bâtit un polar vif et rapide. Le problème des enquêteurs est qu'ils se doutent que le tueur est l'un des habitants ou un proche, mais qui soupçonner ou ne pas soupçonner dans ce microcosme ? Et quel est le mobile ? Pourquoi autant de haine et de déferlement de violence ?

    On découvre également un peu plus chaque individualité du duo, ses peurs, ses doutes, son environnement familial, ce qui renforce le lien que le lecteur peut avoir avec eux. Une série avec Céleste Ibar qui commence bien et qui promet de bons futurs moments.


  • par (La Touquettoise)
    15 avril 2022

    Une nouvelle reine du polar français est née

    « De si bonnes mères » est le second roman de Céline de Roany et il confirme le talent incroyable de cette autrice ! Alors que nous avons fait connaissance avec une Céleste Ibar à la forte personnalité, sûre d’elle, au tempérament bien trempé dans «Les beaux mensonges », dans ce nouvel opus, nous la découvrons en difficulté avec ses failles, ses doutes et c’est ce qui rend le personnage si intéressant et si touchant aussi. Céleste Ibar est vraiment la nouvelle héroïne de la littérature noire au même titre que Lucie Hennebelle !

    Au travers une intrigue policière hors norme et assez dure, Céline de Roany aborde des sujets dont on ne parle pas assez comme l’insémination sauvage dont ont recours certaines femmes pour avoir un enfant, un monde qui peut se révéler violent. Elle nous ouvre également les yeux sur la trisomie 21, une maladie qui malgré tout apporte de la joie et des sourires.

    « De si bonnes mères » est un polar implacable qu’on lit d’une traite et dont la fin est magistrale !

    Une nouvelle reine du polar français est née et apporte par son écriture addictive un très grand plaisir de lecture !!


  • par (Librairie Entre les Lignes)
    3 avril 2022

    On retrouve la Capitaine Céleste Ibar et son fidèle lieutenant Ithri Maksen dans le parc naturel régional de Brière.
    Deux crimes coup sur coup, qui sont peut-être liés, un dangereux criminel aux manières sordides… les deux policiers, associés à un gendarme réserviste vont découvrir que d’autres crimes identiques ont été commis ses dernières années dans différentes régions de France.
    Parallèlement, la Capitaine Ibar est à nouveau convoquée devant le juge pour répondre de la violence inouïe dont elle a fait preuve lors de son agression lorsqu’elle était encore à la BRI à Paris.
    Efficace, très sombre mais la violence des crimes et de certaines situations est comme contrebalancée par une profonde humanité des personnages.