www.leslibraires.fr

Chien 51

Laurent Gaudé

Actes Sud

  • par (Librairie Pages d'encre)
    24 septembre 2022

    Une première incursion dans la science-fiction très réussie

    En point de départ de ce roman, Laurent Gaudé part de la dette grecque, qui ici a mené au rachat du pays par la société GoldTex. Cela marque le début d'un monde dominé par l'ultra-capitalisme, où citoyenneté et salariat sont mêlés pour créer des "cilariés", vivant dans la ville de Magnapole, capitale de GoldTex divisés en zones économiques. Le personnage principal est Zem Sparak, un enquêteur en zone 3 (la plus pauvre), un "chien", et expatrié grec depuis maintenant 30 ans. Enquêtant sur un meurtre, devant lui se dévoile un peu plus de la froide et cruelle réalité dans laquelle il vit.

    Laurent Gaudé nous propose ici un polar de science-fiction. Si la société de demain vous angoisse, vous trouverez dans ce roman un écho à vos craintes. Que vous soyez amateur d'un genre ou de l'autre, ou des deux, vous ne serez pas déçus. L'écriture de l'auteur apporte une vraie touche d'originalité au genre. Pour les connaisseurs, vous pourrez retrouver l'ambiance d'un roman noir américain pour le côté polar, et une atmosphère cyberpunk très bien dosée pour le côté science-fiction (ce qui est cohérent, sachant que le dernier a des inspirations du premier).

    Bref, pour un premier de science-fiction, c'est extrêmement bien réussi.


  • par (La Librairie les Rouairies)
    13 septembre 2022

    Chien 51

    L'effondrement des structures étatiques et le chaos que cela engendre conduisent les dirigeants à vendre leurs pays à GoldTex une mégalopole privatisée. Cette dernière, sectorise les territoires en 3 zones, y implante certains colons après sélection , créant pour ceux de la zone 1 un havre de paix confortable, beau, calme au climat tempéré et protégé. La zone 3 laissée à l'abandon est peuplée de pauvres gens, devenus alcooliques, drogués, prostituées. Un monde type Blade runer, cynique et violent dans lequel un policier déclassé en zone 3 ans est amené à enquêter sur un meurtre aux relents politiques.
    A travers ce personnage atypique, Laurent Gaudé nous fait visualiser la Grèce d'antan, revivre la révolte et l'espoir d'une jeunesse combative.


  • par (Les Petits mots)
    13 septembre 2022

    Laurent Gaudé nous emmène dans un monde dystopique où les entreprises ont le pouvoir de racheter des états en faillite.

    Où les technologies invasives et les normes sociales ont été poussées à outrance.
    Où le principe même du souvenir et de l'histoire a été effacé afin de porter aux nues une société de consommation.

    Dans cet ouvrage construit à la manière d'un roman policier, Gaudé nous entraîne avec Zem Sparak, flic de son état, à la rencontre des déchets de cette société qui ne veulent pas oublier le "monde d'avant".

    Fabien


  • par (Librairie Mots et Images)
    10 septembre 2022

    A la fois polar et roman d'anticipation, Chien 51 est un de ces livres que l'on ne peut pas et que l'on ne veut pas lâcher.


  • par (Librairie Mots et Images)
    10 septembre 2022

    A la fois polar et roman d'anticipation, Chien 51 est un de ces livres que l'on ne peut pas et que l'on ne veut pas lâcher.


  • par (Librairie M'Lire)
    3 septembre 2022

    Un coup de coeur !

    Laurent Gaudé nous surprend en signant un roman d'anticipation doublé d'une enquête policière. Un roman audacieux et brillant qui se fait l'écho d'une société inquiétante où tout va de plus en plus vite.

    Sébastien


  • par (Fontaine Luberon)
    30 août 2022

    Un roman de géopolitique-fiction au ton grave et sans appel !

    Zem Sparak, appelé Chien 51, a quitté Athènes par la mer, il y a 30 ans, alors que le pays était vendu, démantelé et en proie aux violences et au terrorisme. Il vit à présent dans un autre monde, Magnapole, déshumanisé sous un dôme climatique réservé à ceux des zones 1 et 2. Son travail de flic l'oblige à faire des incursions en zone 3, non protégée, pauvre et en proie à des pluies acides régulières. Lorsqu'une enquête sur une victime, déposée à la décharge citoyenne et greffée pour la vie éternelle, va le forcer à former un duo avec l'inspectrice, Salia Malberg, son passé va le rattraper par une ironie du sort, le mettant devant la traîtrise des autres et la sienne. Un roman de géopolitique-fiction au ton grave et sans appel sur l'évolution vers un nouveau monde acheté par une minorité, régi par l'oppression, la manipulation et la domination.


  • par (L'Autre Monde)
    27 août 2022

    Un monde effrayant

    Mélange de dystopie et d’enquête pour cette histoire maîtrisée qui vous prend par la main et ne vous lâche pas jusqu’à la dernière page.
    Surprenant, déstabilisant, Laurent Gaudé étonne et séduit encore une fois.

    Isabelle


  • par (Librairie Coiffard)
    26 août 2022

    Conseillé par Coralie et Marion

    Après ces deux années dignes d'un roman de science-fiction, Laurent Gaudé utilise la dystopie pour nous plonger à nouveau dans une tragédie, fidèle à ses habitudes de conteur.
    Après une crise financière sans précédent, la Grèce appartient désormais à une multinationale. Dans la capitale, divisée en trois zones de population - des plus importants aux plus insignifiants, chacun doit s'en tenir à sa zone et vivre avec le confort qui y est associé.
    En zone 3, un corps éventré est découvert ; l'occasion toute trouvée de mettre en place un nouveau dispositif de collaboration entre un policier de zone 3, Zem, également appelé Chien 51 et Salia, alors sa supérieure en zone 2.
    Au fil du roman, la tension monte et le duo s'aimante, comme une musique entêtante et désuète à la fois qui ne saurait choisir entre le passé et l'avenir.
    Laurent Gaudé réussit avec brio l'exercice de la science-fiction - et même du polar - et sa plume tantôt aiguisée tantôt poétique est comme un bonbon acidulé pour nos sens.


  • par (Nouvelle Librairie Sétoise)
    21 août 2022

    Une histoire palpitante qui se lit d'une traite

    Une Grèce en pleine faillite rachetée par une multinationale.
    Une société ultra connectée et surveillée, une enquête à résoudre.
    Une histoire palpitante qui se lit d'une traite !
    Agnès


  • par (Librairies de Port Maria)
    20 août 2022

    Après avoir fui la Grèce brûlée et vidée de ses habitants, Zem Sparak est devenu le "Chien 51" au service de GoldTex.
    Une dystopie qui nous ébranle, nous accroche et nous laisse interdit.


  • par (Librairie de l'Horloge)
    20 août 2022

    Un Gaudé audacieux qui s'aventure à la fois dans le polar et la SF. Reprenant les codes des genres, il parvient intelligemment à nous captiver et à construire un univers décadent où se démènent les Hommes... Un domaine, somme toute, dans lequel il a déjà excellé dans le passé. Essai réussi !


  • par (Librairie Page 36)
    19 août 2022

    CHIEN 51

    Dans un futur proche, Goldtex a racheté la Grèce et déplacé sa population.
    Zem, policier, nostalgique de son pays, tente de mener ses enquêtes et de vivre dans une mégalopole privatisée.
    Dans un univers légèrement post apocalyptique et policier, le lecteur est tenu en haleine jusqu'à la dernière page !


  • par (Librairie Ravy)
    17 août 2022

    Quand l’économique prend le pas sur le politique il n’y plus que des cilariés. C’est ce qu’imagine Laurent Gaudé dans ce polar futuriste, genre nouveau pour l’auteur dans lequel il excelle. On retrouve son écriture précise et parfois poétique dans ce roman sombre mais magnifique.
    Valérie


  • par (Vents de Terre)
    16 août 2022

    Dans un futur proche où la croissance économique des multinationales rime avec la dévalorisation de l'être humain, Sem Sparak, grec de naissance, vit dans un monde où son pays a été racheté par GoldTex et où il est devenu un "chien" de la zone 3 : un policier travaillant dans la zone la plus pauvre. Une mystérieuse affaire de meurtre l'amène à travailler sous la tutelle d'une policière de la zone 2... Un roman policier d'anticipation très sombre, qui questionne notre monde d'aujourd'hui.


  • Un polar totalement addictif qui fait froid dans le dos...

    La Grèce a été rachetée par une societé privée, la Goldtex. Désormais, les individus sont des cilariés et vivent dans des zones quasi hermétiques selon leur pouvoir ou leur mérite aux yeux des dirigeants. C'est dans ce monde que vit ZEM, il est "chien", un policier déclassé qui vit dans la zone 3, celle des exclus de tout poil. Appelé sur les lieux d'un crime sordide, il découvre un homme éviscéré et se jure que cette fois, justice sera faite... Chien 51 est un roman noir, un polar totalement addictif qui fait froid dans le dos...