www.leslibraires.fr

Mes fantômes et moi

Gabriel Byrne

Sabine Wespieser Éditeur

  • par (Librairie Charlemagne Toulon)
    23 septembre 2022

    Comédien de coeur !

    D'extraction modeste, l'acteur irlandais (que l'on a pu apercevoir dans "Usual Suspects entre autres) évoque son chemin de vie et nous livre ses doutes, des failles, ses manquements ...
    L'on ne saurait que trop s'abreuver de ces essentielles mémoires, tant y excelle la forme littéraire, nous offrant subtile matière à réflexion où l'humilité confère à la sagesse.

    Frédéric, libraire Charlemagne Hyères


  • par (Librairies de Port Maria)
    21 septembre 2022

    Des vies

    Les mémoires de Gabriel Byrne qu'il livre ici sans apprêt, sont à l'image du comédien, dignes et émouvantes.
    Avec tact et pudeur, il se raconte : de son enfance aimée de l'après-guerre à Dublin, à ses quatre années de prêtrise qui le marqueront à jamais - et dont il réussira malgré tout à s'extraire. Ces quatre années rudes et violentes seront le point de rupture mais aussi le point de départ d’une autre vie - la sienne, en tant qu'adulte. Le chemin sera chaotique, bien au-delà de la reconnaissance et de la notoriété. Gabriel Byrne étant l'antithèse de la star imbuvable et narcissique.
    Voilà donc le portrait sans fard d'un homme imparfait et ô combien talentueux. Alors comment ne pas succomber ?


  • par (Librairie Coiffard)
    25 août 2022

    Conseillé par Stéphanie

    Gabriel Byrne n’est pas seulement un acteur hollywoodien d’origine irlandaise. C’est un écrivain. Vraiment. Avec une infinie simplicité, une grande sincérité et une certaine nostalgie, il raconte son enfance. Les détails des souvenirs refont surface et nous plongent dans une famille irlandaise très modeste des années 60. Ce sont des mémoires tendres qui permettent aussi à Gabriel Byrne de s’interroger sur la genèse de son goût pour le théâtre et le cinéma. On découvre un homme peu sûr de lui, qui a fait mille métiers après être passé par le séminaire. Les chapitres s’alternent, pas toujours de manière chronologique, tissant un canevas narratif délicat. Au quotidien de l’Irlande d’une époque marquée par l’importance de la religion, des grosses entreprises comme Guiness, du chômage, de la débrouille se mêle une remise en question intime et souvent empreinte d’humour sur la place de ce petit irlandais pauvre dans la grande machine hollywoodienne.
    Article rédigé par Stéphanie Hanet pour la revue Page des libraires