www.leslibraires.fr
L'Attente de l'aube

L'Attente de l'aube

William Boyd

Seuil

  • 25 septembre 2012

    Vienne, 1913. Lysander Rief, jeune acteur londonien, séjourne dans la capitale autrichienne afin d'y soigner un problème d'anorgasmie auprès du docteur Bensimon, psychanalyste anglais, disciple de Freud. Dans la salle d'attente du praticien, il croise Hettie Bull, une sculptrice séduisante et fantasque, déjà en ménage avec un peintre irascible. Cette rencontre, outre qu'elle le guérit de son problème sexuel, va aussi le conduire à une situation des plus gênantes qui l'oblige à fuir le pays. Heureusement, son ambassade l'aide à se sortir de cette mauvaise passe mais Lysander ne sait pas encore qu'il est désormais redevable à sa patrie. La guerre qui éclate l'année suivante décide la Couronne à se faire rembourser son aide. Ainsi, Lysander se retrouve imbriqué dans une histoire d'espionnage qui souvent le dépasse.

    Psychanalyse, amour, trahison, théâtre, espionnage et première guerre mondiale, tel est le cocktail que William BOYD a réservé à son héros -malgré lui- Lysander Rief. De Londres à Genève, de la campagne anglaise au front de la Somme, le jeune acteur va se frotter au monde clair-obscur des diplomates, des espions, des agents doubles. Fort de ses talents de comédien, Lysander tentera de démêler le vrai du faux, d'accorder sa confiance à bon escient, de démasquer un traître et accessoirement de sauver sa peau.
    Jolie promenade dans l'Europe du début du XXè siècle, mâtinée d'une dose d'action, L'attente de l'aube est un bon moment de lecture mais n'est pas le meilleur roman de l'auteur.


  • par (Fontaine Victor Hugo)
    17 septembre 2012

    L'attente de l'aube

    En 1913 un jeune acteur anglais, Lysander Rief, se rend à Vienne afin de résoudre des problèmes personnels chez un psychanalyste. Il y croise un étrange diplomate anglais, ainsi qu'une femme dont il tombe éperdument amoureux. Cette histoire va le mener malgré lui au coeur du conflit de la première guerre mondiale. Ces rencontres sont-elles le fruit du hasard ou se trouve t-il pris au piège d'une étrange mise en scène ayant pour but de l'utiliser? Dans ce grand roman d'espionnage où se mêlent petite et grande Histoire, William Boyd entraine le lecteur dans l'Europe de la première guerre mondiale et des débuts de la psychanalyse. On suit avec passion l'itinéraire de ce jeune homme, espion malgré lui, qui devra également affronter les mystères qui planent autour de sa propre histoire. Un roman haletant, un grand plaisir de lecture.


  • par (Librairie Richer)
    20 juillet 2012

    Mêlant comédie amoureuse, chronique de guerre et roman d'espionnage, Boyd multiplie les pistes sous l'oeil de Lysander, un candide British embringué dans des aventures qui le dépassent.


  • 28 mai 2012

    Août 1913, Lysander Rief, un comédien anglais se rend à Vienne pour consulter le docteur Bensimon. Fiancé, ce jeune homme souffre d’anorgasmie. Pour résoudre ce problème intime, il compte sur la psychanalyse dont on dit le plus grand bien. Au cabinet du docteur Bensimon, il rencontre Hettie Bull. Une jeune femme passionnée et hystérique avec qui il a une liaison. Mais les choses se compliquent pour Lysander quand il est accusé d’avoir violé Hettie.

    Je dois dire que la première partie de ce livre m’a plus intéressée que la suite. Nous sommes au début de la psychanalyse et le docteur Bensimon applique les méthodes de Freud. Le docteur Bensimon se sert de l’exploration de l’inconscient et des souvenirs refoulés pour guérir les troubles mais également de l’hypnose. Et là, j’avoue avoir été très, très surprise car une séance d'hypnose est décrite à la manière de celle d’un charlatan : fermez les yeux et vous dormez. Bref, pour en revenir à l’histoire Lysander rencontre Hettie Bull par hasard et tombe fou amoureux d’elle. Sculptrice, elle est également une patiente du docteur Bensimon. Mais Lysander est arrêté pour viol sur la personne d’Hettie. Enceinte de Lysander et n’ayant plus de rapports sexuels avec son compagnon, elle n’a trouvé que ce moyen pour se blanchir. Grâce a deux diplomates britanniques, Lysander parvient à s’enfuir. Mais le prix à payer est celui de l’espionnage. Dans une Europe balayée par la guerre, Lysander doit déjouer les pièges et découvrir un code secret très important pour les Alliés. Car comme dans toute affaire d’espionnage, il y a une taupe qui fournit aux Allemands des renseignements confidentiels. Et même ses proches jouent un double-jeu.
    Le personnage de Lysander est creusé, le docteur Bensimon lui ayant demandé de noter ses rêves et ses pensées, on peut suivre son évolution et ses interrogations. L'écriture apparaît salvatrice éclaircissant les zones d'ombre. L'intrigue est ponctuée de nombreux rebondissements et je n'ai pas vu le dénouement final se profiler.

    Une lecture très intéressante par son contexte historique ! Mais, je reste bloquée consciemment ou non sur cette séance d'hypnose.