www.leslibraires.fr
  • Conseillé par (Librairie Page et Plume)
    15 mai 2023

    IMPORTANT

    A partir de son expérience personnelle, Didier Eribon analyse la fin de vie. Le syndrome de glissement, l'enfermement, la solitude inéluctable (paradoxale vue de l'extérieur, car il s'agit d'une vie en collectivité) tous ces phénomènes sont générés par la vie en Ephad. L'incapacité des familles et de notre société à trouver une solution plus humaine génère un mal être général et reste un sujet non résolu...
    Christine


  • Conseillé par
    31 août 2023

    Quelle place pour les "vieux" que nous serons tous ?

    Coup de coeur pour ce récit - essai qui me parle tant . Didier Éribon inscrit son récit personnel dans la geste sociale, et propose ainsi une élucidation des raisons inconscientes de nos décisions. C'est si éclairant. Le statut, la place, des plus âgés sont interrogés avec précision et le constat est accablant. Mais grâce à ce livre, comme aux Fossoyeurs, les mentalités peuvent changer, et nous allons enfin réfléchir aux moyens de ne plus exclure de la communauté des citoyens, voire des humains, les "vieux" que nous serons tous bientôt. Un livre important, essentiel, intelligent et clair.


  • Conseillé par
    25 juin 2023

    "Mais quoi, ce sont des vieux ! " - Vie et vieillesse d'un transfuge

    "Jamais plus je ne serai un fils." C'est le retour vers le passé et vers les textes qui guide l'écrivain, lorsqu'il entreprend de raconter la fin de vie de sa mère en maison de retraite. De la mort, rien à dire. Mais toute la perplexité du philosophe et sociologue se concentre sur le brûlant et universel sentiment d'impuissance, de culpabilité et d'incompréhension face au phénomène du vieillissement, de la perte du moi, de la dissolution du corps et du sentiment d'appartenance à un "nous". Que reste-t-il des liens de famille quand on s'est construit contre son milieu d'origine ? Comment comprendre et prendre en compte la vulnérabilité et la dépendance tant qu'on n'en a pas fait réellement l'expérience ? Comment penser l'émancipation de personnes objectivées et infériorisées ? L'auteur du magnifique "Retour à Reims" renoue ici les fils des existences vouées au silence et à l'exclusion en donnant à entendre leurs paroles. Un miroir intime qui nous oblige à porter un regard éthique et politique sur un angle sombre de nos vies et de nos sociétés. Anne-Marie