www.leslibraires.fr

Le pays des phrases courtes

Alyson Derrick

10-18

  • Conseillé par (Librairie Coiffard)
    9 août 2023

    Conseillé par Séléna et Joséphine

    Au Danemark, une højskole est une école alternative qui ne délivre pas de diplôme mais permet à des élèves d'acquérir de nombreuses compétences. C'est dans l'une de ces écoles que la narratrice suit son mari professeur. Elle entre ainsi dans le club très fermé des « pièces rapportées ». Comme remède contre son ennui, elle va entreprendre de passer son permis, de parodier les classiques de la chanson danoise et de tenir la rubrique du courrier des lecteurs dans le journal local. Mais loin de maîtriser l'art des phrases courtes, elle prodigue des conseils à la fois lunaires et décalés en comparant la vie à l'apprentissage de la conduite.
    Ce roman est jubilatoire, il ressemble à une dissertation faussement sérieuse sur les relations sociales. Avec humour, Stine Pilgaard nous emmène à la rencontre de moniteurs d'auto-école blasés, de professeurs passionnés et d'étudiants envahissants. Son héroïne est un bol d'air frais qui manie le hors sujet avec brio. « Le pays des phrases courtes » est une suite de vignettes pétillantes, une expérience de lecture amusante et charmante.


  • Conseillé par (Librairie Calligrammes)
    19 juin 2023

    Il faut avoir bien du courage pour s'installer au "pays des phrases courtes", dans l'ouest du Danemark, surtout lorsque l'on est une jeune maman maladroite en société et absolument dépassée par la vie...
    Un texte touchant et décalé, qui tient tant de l'étude ethnologique que des confidences de bonne copine : d'une douceur universelle, un roman qui fait du bien !


  • Conseillé par
    6 mai 2023

    Ne répondez jamais sincèrement, au Pays des phrases courtes !

    Larguée dans la campagne du Jutland, véritable pays de cocagne Danois, notre héroïne est une desperate mom dépitée par son couple pas-si-progressiste, esseulée et trahie par l'idéal de la néo-ruralité. L'humour et l'irrévérence seront cependant sa planche de salut, en dépeignant avec drôlerie et causticité la vie de cette communauté tellement accueillante - pourvu qu'on ne lui demande rien !