www.leslibraires.fr

Nos coeurs disparus

Celeste NG

Sonatine éditions

  • Conseillé par (Librairie de l'Horloge)
    3 octobre 2023

    Dystopie ou réalité ?

    Sur fond de drame familial, Céleste NG nous pousse à réfléchir sur le potentiel futur d'une Amérique dirigée par le PACT. Une loi et une milice faisant régner la terreur, poussant les habitants à la discrimination et au racisme noir et asiatique sous prétexte de protection. Dystopie ou réalité ? Ici, la question se pose et ça en devient glaçant. Un roman dans la lignée des M. Atwood !


  • Conseillé par (Librairie de l'Horloge)
    3 octobre 2023

    Dystopie ou réalité ?

    Sur fond de drame familial, Céleste NG nous pousse à réfléchir sur le potentiel futur d'une Amérique dirigée par le PACT. Une loi et une milice faisant régner la terreur, poussant les habitants à la discrimination et au racisme noir et asiatique sous prétexte de protection. Dystopie ou réalité ? Ici, la question se pose et ça en devient glaçant. Un roman dans la lignée des M. Atwood !


  • Conseillé par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
    30 septembre 2023

    Alors que les États-Unis sont régis par le PACT, une loi pour préserver la nation mais qui menace tous les étrangers, Bird part à la recherche de sa mère, disparue 3 ans plus tôt.
    Dystopie glaçante mais lumineuse !
    Céleste Ng arrive à la fois à nous faire peur mais aussi à nous raconter une très belle histoire de famille, remplie d'amour et d'espoir !


  • Conseillé par (la librairie des Fables)
    19 septembre 2023

    Tout art est politique...

    Dans un futur (bien trop ) proche...

    Le racisme anti-asiatique explose aux Etats Unis mais Bird, jeune garçon d’une dizaine d’années, ne comprend pas tout ce que cela signifie. Il sait juste que sa mère est partie, qu’elle les a abandonnés.
    Il sait également qu’on ne peut plus trouver ses livres et ses poèmes dans les rayons des bibliothèques et des librairies.
    Sa maman, Bird veut la retrouver mais la seule piste qu’il possède est celle d’un vieux conte traditionnel japonais à moitié oublié….

    Intime, émouvant, voici un roman qui berce et secoue tout à la fois en rappelant jusqu’où peut aller la haine, et les chaines que les hommes et les femmes sont prêts à avoir au nom d’une soi-disant sécurité.


  • Conseillé par (L'Autre Monde)
    29 août 2023

    Le monde de demain ?

    La maman de Bird a disparu. Que s’est-il vraiment passé ? Pourquoi lui envoie-ton un dessin ?
    Un portrait terrifiant d’une Amérique pas si lointaine, où les libertés sont remises en question et qui fait étonnement écho à nos sociétés.
    Amour familial, politique, histoire, racisme et amitié sont au cœur de ce roman puissant et bouleversant.

    Isabelle


  • Conseillé par (Librairie La Grande Ourse)
    29 août 2023

    Dystopie réaliste et glaçante

    Pour sortir d'une crise, les États Unis mettent en place le PACT, un ensemble de lois liberticides censées préserver la culture américaine. Les citoyens étrangers et ceux qui ne respectent pas les traditions sont pourchassés, leurs enfants retirés et placés dans des familles d'accueil, les livres ayant des propos non conformes retirés de la circulation,...
    Bird se retrouve ainsi séparé de sa mère, poétesse sino américaine dont les écrits sont qualifiés de subversifs. Afin d'éviter son placement, celle-ci s'enfuit et se cache.
    Cette dystopie racontée par un enfant puis par sa mère est glaçante. Elle nous montre que des dérapages sont possibles dans des communautés dites civilisées. Elle incite à réfléchir au racisme, à la liberté d'expression, à la transmission.
    Céleste N.G sait ménager le suspens jusqu'à la fin.

    Marie


  • Conseillé par (La Petite Librairie)
    25 août 2023

    Une dystopie glaçante et poétique

    Suite à une crise économique sans précédent, les États Unis ont mis en place le PACT : une Loi sur la Sauvegarde de La Culture et des Traditions Américaines visant à éradiquer tous les éléments anti-américains qui pourraient menacer la nation.
    C'est ainsi que les américains vivent depuis près d'une décennie acculés sous des lois liberticides où tout citoyen étranger est une menace pour le pays.
    Au fil des années la suspicion, la méfiance et la délation sont devenues monnaie courante et la meilleure manière de survivre est de faire profil bas. Une des clauses les plus controversées du PACT est celle permettant aux agences fédérales de retirer les enfants des foyers jugés anti-américains pour les placer dans des familles plus patriotiques et respectables.
    C'est pour éviter cette situation que la poétesse Margaret Miu, mêlée malgré elle à une action anti PACT, a pris la fuite il y a 3 ans, laissant derrière elle sa seule raison de vivre : Bird, son fils âgé alors de 9 ans et son âme sœur, son mari Ethan.
    Quelques années plus tard, alors que des actes de rébellion isolés viennent perturber toujours un peu plus les autorités , Bird voit sa vie basculer lorsqu'il reçoit une lettre de sa mère disparue...
    Quelle lecture ! Celeste NG nous livre une dystopie à la fois glaçante et pleine d'amour et d'espoir. L'intrigue se déroule dans un futur très proche, pour ne pas dire imminent, ce qui rend la lecture encore plus crédible et terrifiante.
    On se laisse happer dans ce drame humain et familial, ému par tant d'amour, d'espoir et de soif de justice.
    Coup de cœur pour ce roman que tous devraient lire un jour pour ne jamais oublier que la liberté n'a pas de prix.

    Suite à une crise économique sans précédent, les États Unis ont mis en place le PACT : une Loi sur la Sauvegarde de La Culture et des Traditions Américaines visant à éradiquer tous les éléments anti-américains qui pourraient menacer la nation.
    C'est ainsi que les américains vivent depuis près d'une décennie acculés sous des lois liberticides où tout citoyen étranger est une menace pour le pays.
    Au fil des années la suspicion, la méfiance et la délation sont devenues monnaie courante et la meilleure manière de survivre est de faire profil bas. Une des clauses les plus controversées du PACT est celle permettant aux agences fédérales de retirer les enfants des foyers jugés anti-américains pour les placer dans des familles plus patriotiques et respectables.
    C'est pour éviter cette situation que la poétesse Margaret Miu, mêlée malgré elle à une action anti PACT, a pris la fuite il y a 3 ans, laissant derrière elle sa seule raison de vivre : Bird, son fils âgé alors de 9 ans et son âme sœur, son mari Ethan.
    Quelques années plus tard, alors que des actes de rébellion isolés viennent perturber toujours un peu plus les autorités , Bird voit sa vie basculer lorsqu'il reçoit une lettre de sa mère disparue...
    Quelle lecture ! Celeste NG nous livre une dystopie à la fois glaçante et pleine d'amour et d'espoir. L'intrigue se déroule dans un futur très proche, pour ne pas dire imminent, ce qui rend la lecture encore plus crédible et terrifiante.
    On se laisse happer dans ce drame humain et familial, ému par tant d'amour, d'espoir et de soif de justice.
    Coup de cœur pour ce roman que tous devraient lire un jour pour ne jamais oublier que la liberté n'a pas de prix.


  • Conseillé par (Lecture et Confiture)
    24 août 2023

    Troublant

    Entre roman d'anticipation et dystopie, cela pourrait se passer demain ! Et ca fait froid dans le dos !
    Nouvelle société, nouveaux interdits, nouveaux ennemis ...
    Perte de liberté, peur de son voisin. Ce roman fait réfléchir. Heureusement l'amour maternel est plus fort que tout !!


  • Conseillé par (Librairie Gibier)
    24 août 2023

    Conseillé par Stéphanie, Libraire

    Roman dystopique.
    Une histoire de famille sous une ère d'insécurité permanente à cause de lois régissant les faits et gestes des citoyens.
    Ce livre est une ode à l'amour maternel où une mère se sacrifie pour son fils.

    Un roman fort et inquiétant par son réalisme.


  • Conseillé par (Librairie La Forge)
    23 août 2023

    Coup de cœur de Mélany

    Une dystopie "douce" mais terrifiante ! Les Etats-Unis sont sous la coupe d'un régime totalitaire qui prône le "100% américain" : tout ce qui est étranger est considéré comme séditieux, dangereux, et devant être interdit. Y compris les livres, et à commencer par ceux de la poétesse d'origine asiatique Margaret Miu. Elle a disparu de façon étrange, et son fils de 12 ans est bien décidé à la retrouver. On parle de littérature, et d'enlèvement d'enfants à visée politique. C'est terrifiant parce que ça pourrait arriver pour de vrai. Une dystopie très sympa, à placer aux côtés de La Servante écarlate, L'enfant de la prochaine aurore et 1984 !

    Mélany, libraire


  • Conseillé par (Librairie Dialogues)
    21 août 2023

    Une dystopie américaine

    Dans une Amérique future, si proche de la réalité pourtant, la communauté chinoise est prise pour cible. La mise en place du PACT visant à protéger la culture américaine censure tout ce qui évoque (de près ou de loin) la Chine.
    À 12 ans, le jeune Bird commence à se questionner sur l'abandon de sa mère et décide de partir à sa recherche.

    Un roman intéressant, où la tension monte au fil de la lecture, qui fait réfléchir et fait penser à une certaine Margaret Atwood...


  • Conseillé par (Librairie Coiffard)
    21 août 2023

    Conseillé par Coralie

    Céleste NG nous entraîne dans un monde un peu futuriste où l'économie et la société telles qu'on les connait ont disparu. Tout a été fait, petit à petit, pour tout contrôler et éviter à tout prix les émeutes, les rébellions et surtout la crise. Bird a 12 ans, il est calme mais rêveur et vit seul avec son père depuis la disparition soudaine de sa mère. Son père, linguiste fasciné par les livres, est bibliothécaire à Harvard. Mais les livres ont été peu à peu interdits, notamment ceux d'auteurs et autrices d'origine chinoise car il se dit que la Chine est la cause de la crise passée. D'ailleurs, des enfants vivant dans des familles asiatiques sont "déplacés" (en fait, enlevés !) pour être mieux éduqués. Bird reçoit un jour une lettre dessinée de sa mère et il est bien décidé à la décoder pour enfin la retrouver et comprendre pourquoi elle est partie des années auparavant.
    "Nos cœurs disparus" est un roman très doux et agréable à lire. Le lecteur se laisse facilement porter par ses personnages très attachants.


  • Conseillé par (Librairie Page et Plume)
    14 août 2023

    De l'obscurité à la lumière

    Les États-Unis ont adopté une loi de préservation de la "culture américaine", le pays est sous tension.
    Noah vit avec son père et grandit depuis quelques années sans la présence de sa mère disparue. En réalité, Noah se prénomme Bird et sa mère, sino-américaine, était autrice de livres désormais interdits. Pourra-t-il la retrouver ?

    Celeste Ng nous raconte une histoire familiale dans une société aux libertés restreintes. La frontière entre la réalité et la fiction nous parait mince. Ce roman nous touche, nous révolte, nous inquiète, mais nous donne aussi de l'espoir.

    "Nos cœurs disparus" se dévore, c'est un coup de cœur, un coup au cœur, un roman stupéfiant.

    Cécile