www.leslibraires.fr

Le pays des loups

Craig Johnson

Éditions Gallmeister

  • Conseillé par (Le Pain des Rêves)
    14 janvier 2024

    Pas en pleine forme et en convalescence, le shérif Walt Longmire est de retour dans le centre du Wioming, au pied des Bighorns Mountains. Son adjointe, Vic, est bien plus dynamique, coriace et possiblement violente. Il fréquente un vieil indien, Virgil White Buffalo, qui philosophe sur les loups et même sur les loups-garous. Car ce serait un loup qui aurait commencé à grignoter les pieds du cadavre d'un berger, chilien et poète, découvert pendu à un arbre, pas loin d'un mouton mort appartenant à  Abarrane Extepares

    Walt pense à un crime plutôt qu'à un suicide, surtout que la famille basque Extepares n'est pas à une violence près. En même temps, il faut retrouver un jeune garçon qui a disparu, sans doute enlevé par Keasik Cheechoo, la femme qui milite pour la préservation des loups. L'enquête est tortueuse. Walt se demande s'il n'y a pas des cas de lycanthropie (personne se transformant en loup). Il découvre que le loup 777M est un pur irremotus. Or, ces loups ont disparu, tués par les loups occidentalis qui sont plus gros, ce qui fait de 777M un spécimen rare, peut-être unique… À un moment Walt en arrive à une conclusion guidée par le bon sens : ce n'est pas le loup qui a noué la corde du pendu. Mais le légiste n'en est pas encore certain, "Probablement pas, mais ne tirons pas de conclusions hâtives"...
    Il n'y a pas vraiment de suspense dans ce roman, mais des considérations sur l'origine de la Lune, les loups-garous, la violence intra-familiale... Walt Longmire a été éprouvé dans une précédente aventure. Il apparaît ici comme un vieil homme diminué, qui ne sait plus trop où il en est. Craig Jonhson nous fait voir son état dans le comportement que ses proches ont à son égard. Le roman est bavard, brouillon, lui aussi un peu désorienté.