www.leslibraires.fr

Stella et l'Amérique

Joseph Incardona

Finitude

  • Conseillé par (L'Autre Monde)
    18 février 2024

    Un hommage à la culture populaire absolument réjouissant !

    Stella est une personne formidable d'humanité et de don de soi. Elle guérit les incurables en couchant avec eux, sauf que cela n'est pas du tout Vatican-compatible... Et c'est un énorme problème ! Stella va devoir échapper aux dignitaires religieux représentés par une paire de frangins complètement cinglés, le tout assortie d'un curé au passé de barbouze. Et cela nous offre une lecture totalement électrisante ! De ces romans qui jouent avec les genres avec des personnages dignes des Tontons flingueurs. C'est patrimonial et moderne, et surtout un hommage à la culture populaire absolument réjouissant.
    Ronan


  • Conseillé par (Librairie L’Arbousier)
    17 février 2024

    Stella et l'Amérique

    Joseph Incardona, romancier « pas très catholique » sonde, dans son dernier opus, les caves du Vatican. Dans un style parfois potache et sûrement hilarant, il s’en prend à une joyeuse bande de pieds nickelés qui tente de gouverner nos consciences et de contrôler nos vies.
    Dans son livre on ne sera pas surpris de voir une Sainte Prostituée et un curé, frère d’armes de Rambo, fuyant les sbires du Vatican jusqu’au pandémonium final sur la scène d’un Casino de Las Vegas. Jubilatoire !


  • Conseillé par (Librairie La Géosphère)
    3 février 2024

    🇺🇸 Fantaisiste, insolent, poétique et punk, bref, un roman jubilatoire et malicieux qui fait un bien fou !

    🇺🇸 Stella, du haut de ses 19 ans, accomplit des miracles : elle guérit malades et paralytiques dans sa caravane perdue au fin fond de la Géorgie.
    🇺🇸 Il ne faut pas longtemps pour que l'histoire parvienne aux oreilles du Vatican, qui possède l'un des systèmes de renseignement les plus puissants du monde. Une nouvelle sainte ! Il y a de quoi réjouir le Pape, qui voit ici un moyen de redonner du souffle à une foi en perte de vitesse ! Seul hic : Stella guérit ceux avec qui elle couche...et il se trouve qu'elle est prostituée...le nombre de miraculés s'annonce donc important ! Qu'à cela ne tienne, il suffit de transformer la Sainte en Martyre et le tour sera joué ! Voilà une mission pour les jumeaux Bronski, fameux tueurs à gages spécialistes de disparitions et découpages de membres en tout genre.
    🇺🇸 Entre ces deux tueurs sadiques et particulièrement zélés, un journaliste convaincu qu'il tient là son sujet pour le Pulitzer, un ancien combattant qui ferait de l'ombre à Stalonne et une Sainte pas nitouche pour un sous, on ne s'ennuie pas une seconde! C'est rocambolesque à souhait, politiquement incorrect, et ça va à 100 à l'heure ! Ce road-trip mené tambour battant à travers une Amérique de cinéma, entre Tarantino, les frères Cohen et parfois même une touche de Pennac, est un bijou d'humour acéré mêlé de tendresse.


  • Conseillé par (Librairie Dialogues)
    2 février 2024

    Caustique et truculent

    Stella, telle une sainte, fait des miracles en guérissant malades et handicapés. Un être d'exception qui attire l'attention, en particulier celle du Vatican. D'abord heureux d'apprendre l'existence d'une telle âme, les membres qui sont au siège de l’Église catholique déchantent rapidement lorsqu'ils apprennent que Stella est une sainte prostituée. Cela est bien embêtant. Ils n'ont guère envie de justifier les miracles d'une catin. Alors ils envoient deux tueurs à gage impitoyables qui auront, cependant, bien du mal à attraper Stella. Car elle est en fuite, au côté d'un prêtre, anciennement militaire, qui veille à la sécurité de cette jeune fille de 19 ans, belle et généreuse, et qui n'a jamais aspiré à devenir sainte. Chacun de ces protagonistes, haut en couleur, sillonne une Amérique quelque peu détraquée et loufoque et dont les actions font de ce roman un texte caustique, prenant, à l'image d'un film des frères Cohen. Une histoire truculente !


  • Conseillé par (Librairie Charlemagne Toulon)
    1 février 2024

    Stella est une sainte ... littéralement. Elle fait des miracles : Oui mais voilà ... Stella est aussi une prostituée et ses miracles ne s'accomplissent que lorsqu'elle couche avec les malades.
    Pour le Vatican, ça fait mauvais genre. Qu'importe, l'Eglise décide d'en faire une martyre et de réinviter son histoire. Deux tueurs à gages patibulaires sont donc envoyés sur sa piste engendrant une course-poursuite rythmée. Un roman bourré d'humour et de personnages hauts en couleur.

    Manon, Charlemagne La Valette


  • Conseillé par (Librairie Ravy)
    27 janvier 2024

    Une sainte au XXème siècle, le Vatican n’en revient pas de cette chance ! Mais quand le Pape apprend que cette sainte qui fait des miracles est une jeune femme prostituée de son état, il est moins enthousiaste. A moins d’en faire une martyre… Et voilà 2 tueurs à gages sur les traces de Stella ! Et voici grâce à Joseph Incardona le roman le plus réjouissant de ce début d’année, drôle, impertinent, percutant ! Une pépite à ne pas rater !
    Valérie


  • Conseillé par (Librairie La Grande Ourse)
    27 janvier 2024

    Road-trip jubilatoire

    Incardona est déchaîné !
    Il nous propose un road movie déjanté à travers l'Amérique profonde. Notre héroïne, Stella, est une prostituée capable de guérir ses clients en faisant l'amour. Elle ne manque pas de clients ! Mais l'Eglise s'en même en voulant la canoniser. Et là, ça devient compliqué.
    C'est très cinématographique, entre Tarantino et les frères Coen. Un roman endiablé, drôle et irrévencieux.
    On rit beaucoup !

    Vanessa


  • Conseillé par (Librairie Mots et Images)
    25 janvier 2024

    Coup de coeur.
    Un humour caustique, des personnages inoubliables, un rythme un peu fou, une belle écriture.
    Bref, un super moment de lecture.


  • Conseillé par (Librairie de l'Angle rouge)
    15 janvier 2024

    Jubilatoire !

    Stella a 19 ans, et elle fait des miracles. Paralytiques, aveugles, cancéreux en phase terminale, psoriasiques niveau F, elle les guérit tous, un par un, alors qu'ils se succèdent dans sa caravane. Parce que Stella se prostitue, et les miracles, et bien elle les réalise avec sa Sainte Chatte !
    Pour le Vatican, c'est du pain béni ( celle là elle était facile, ne me remerciez pas ), une sainte au XXIe siècle, pensez donc ! Seulement une sainte-pute, ça fait tâche, mieux vaudrait une sainte martyre. Et c'est là que les deux jumeaux Bronski interviennent, affreux tueurs type Anton Chigurh, et se lancent aux trousses de Stella, à travers l'Amérique !

    Dans "ce roman américain écrit par un suisse", Joseph Incardona régale, et se moque. De lui même pour commencer, et de sa fascination pour la culture américaine: tout le monde en prend pour son grade ( l'Église, les États-Unis de l'hypocrisie grandiloquente et de la fausse pudibonderie...)
    Un road-movie lancé à 88 miles à l'heure à travers une Amérique de cinéma, façon frères Coen. On rit, on jubile, ( Stella, quel formidable personnage !), et on se délecte des dialogues...
    Quel pied !

    B.


  • Conseillé par (Nouvelle Librairie Sétoise)
    9 janvier 2024

    Plaisir de chaque ligne

    Road trip, chasse à la femme, western urbain, roman d'amour, tentative de résurrection, lutte entre le bien et le mal... Tout ça, et surtout un style incroyable !!


  • Conseillé par
    9 avril 2024

    humour, satire

    On aime ou on déteste le style de Joseph INCARDONA, mais le fait est qu’il ne laisse pas indifférent.

    Et moi, j’aime, j’adore même, parfois.

    Je me suis plongée avec délice dans cette histoire de Sainte-prostituée qui fait des miracles en faisant l’amour ; des tueurs à gage lancés à ses trousses ; du prêtre qui veut la sauver des méchants ; du pape qui mange trop et ne fait pas assez d’exercice.

    Un bémol tout de même pour l’amoureux de Santa, la diseuse de bonne aventure qui a pris Stella sous son aile : l’appeler Tarzan est un poil too much pour moi.

    Je ne suis pas fan des road-movies, et encore moins en littérature, et pourtant j’ai kiffé ce roman mené tambour battant.

    J’ai aimé le père Brown de son prénom James (on s’y fait, l’auteur le répète), j’ai aimé le journaliste Hondurien (vie de chien) qui cherche le Pulitzer pour faire plaisir à sa patronne.

    J’ai découvert la bière Schlitz, et la paisible ville Suisse de La Chaux-de-Fonds où sont nés Louis Chevrolet, Le Corbusier et Blaise Cendrars.

    J’ai appris le mot résorption (ce que pratique Stella) : la disparition, ou la suppression.

    Bref, je me suis encore une fois régalée de l’humour si particulier de l’auteur.

    L’image que je retiendrai :

    Celle de la tenue de Stella la Sainte : un short coupé dans un jean, un tee-shirt et des claquettes.


  • Conseillé par (Librairie La Galerne)
    28 février 2024

    Drôle, tragique, étonnant !

    Stella est une sainte, Stella est aussi une prostituée et ça ne plaît pas au Vatican.
    Dans ce road-trip délirant, Joseph Incardona développe une galerie de personnages hauts en couleurs, plus déjantés les uns que les autres. L'auteur est au coeur de la narration, ses interventions n'en sont que plus jubilatoires !
    Drôle, tragique, étonnant !