www.leslibraires.fr
  • Conseillé par (Librairie de l'Angle rouge)
    19 février 2024

    "Rousse était jeune renarde à robe flamboyante, dont beauté et finesse d'esprit attiraient de nombreux soupirants, mais Rousse tous refusait, utilisant griffes et dents, fuite ou combat si nécessaire, dissuadant d'insister mâles plus tenaces. Rousse était libre et solitaire et tenait à le rester."

    L'un des bonheurs d'être libraire, c'est de parfois sentir, avant que le livre ne soit sorti, avant de l'avoir ouvert, avoir de l'avoir lu, sentir comme une intuition, un sixième sens. Sentir que le livre que l'on a devant soi possède une aura qui ne trompe pas. Que l'on a affaire à quelque chose de rare.
    Rousse ou les beaux habitants de l'univers est l'un de ces textes rares et précieux qui surgissent au cœur d'une énième rentrée littéraire, dans la jungle de la surproduction littéraire, et qui pourtant, sans faire de bruit, viennent illuminer nos yeux d'un vif éclat.

    C'est un bref roman, à peine 132 pages. Un bref roman en forme de fable écologique et initiatique, à hauteur de renarde. Car c'est elle, Rousse, l'héroïne de notre histoire. Sur une terre que semble avoir déserté l'humanité, où en tout cas l'humain est absent, les animaux souffrent de la sécheresse. Aussi Rousse, animée d'un furieux désir de vivre, décide de partir pour une longue odyssée, à la recherche d'un pays de cocagne, d'un lieu où s'arrêter, d'une rivière à laquelle s'abreuver. Sur son chemin elle rencontrera bien-sûr obstacles, surprises, et amitiés. Sans renoncer jamais à son bien le plus précieux :  sa liberté.

    Ce premier roman de Denis Infante, dont on sait peu de choses, a cela d'extraordinaire que la simplicité de la fable est sublimée par un style incroyable. En faisant le choix de supprimer les articles définis et indéfinis, l'auteur ramène le récit à l'essentiel: la course de Rousse, au ras du sol, en contact direct avec le réel, ses sensations, sa conscience. Ce n'est plus "un arbre" mais "arbre" que l'on voit, et peut-être ne l'a t-on jamais aussi bien vu cet arbre là, qu'à travers ces yeux roux.

    C'est un court roman lumineux, vivifiant, un cadeau que nous offrent Denis Infante et les éditions Tristram. Une bouffée d'air aussi, en ces temps gris, tel que le rappelle Jean Giono dans l'exergue :

    "Dans tous les livres actuels on donne à mon avis une trop grande place aux êtres mesquins et l'on néglige de nous faire percevoir le halètement des beaux habitants de l'univers."
    Jean Giono, "Le chant du monde" in Solitude de la pitié


  • Conseillé par (Tours et détours)
    14 février 2024

    je suis la renarde !

    Rousse est écrit à hauteur animale. La vision d'une renarde sur ce qui l'entoure est belle et racontée d'une façon bien surprenante. Surprise garantie quant au style, à l'écriture qui bruisse, sent...les feuilles, la pluie, la forêt, le sol: c'est une immersion totale dans cette nature qu'on ne voit tellement pas de la même façon.
    Un style étonnant! vous êtes prêts?


  • Conseillé par (Librairie Page 36)
    12 février 2024

    Rousse

    Rousse est une jeune renarde courageuse. Elle décide de quitter le bois de ses origines pour partir découvrir le monde.
    Lors de son voyage, elle va rencontrer Brune, une ourse qui vient de perdre ses oursons ; Noirciel, maître corbeau et sage ; Ombre, un écureuil et Coeurfier, un sanglier. Dans un monde post-apocalypse où la sécheresse fait rage et où les squelettes des Faces Plates (humains) couvre Terre brûlée, Rousse tente de trouver un endroit plus vivable.
    A la fois conte, récit écologique et roman sans article, l'auteur nous amène au plus proche des sensations de Rousse. Un joli récit poétique.


  • Conseillé par (La Géothèque)
    26 janvier 2024

    Ce court roman nous emmène dans un voyage initiatique de la renarde Rousse à travers des lieux que l’Homme semble avoir déserté. L’eau manque La chaleur est étouffante. Ne pouvant subsister sur ses terres, Rousse va partir du côté de “Grand Fleuve” et même au-delà. Elle veut découvrir le monde, rencontrer d’autres vivants, d’autres territoires. Durant son trajet, elle est accompagnée par une ourse, le sage corbeau ou encore un écureuil. Rousse est une optimiste. Peu de choses lui font peur. Dans ce roman, l’auteur réussit à créer une langue simple et originale, où l’Homme n’existe plus et où chacun doit se débrouiller pour survivre. C’est très très chouette. Benoît


  • Conseillé par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
    24 janvier 2024

    Dans une écriture singulière et assez déroutante au départ, nous suivons les aventures de Rousse, jeune renarde énergique et attachante, qui fuit son bois natal dans lequel la sécheresse règne. Cette renarde curieuse de tout parcourt un long chemin à travers le monde pour trouver ce qu'elle cherche. Ce monde est sauvage et l'homme a depuis longtemps disparu, laissant place à de nombreux dangers que Rousse affronte grâce aux amis précieux qu'elle se fait en chemin.
    Ce court conte écologique est splendide et flamboyant ! Une petite pépite poétique !


  • Conseillé par (Librairie La Mandragore)
    19 janvier 2024

    Quelle merveille que ce livre ! Denis Infante réussit un double pari :
    - nous rendre Rousse, qui est le "personnage" principal, proche et intime. On s'identifie à cette renarde éprise de liberté qui cherche un territoire plus clément pour vivre car la sécheresse rend la vie très difficile.
    - inventer une langue (en supprimant les articles notamment) pour nous faire sentir et ressentir la vie, la fragilité et la force de la nature.
    C'est beau, c'est fort ! Une très belle découverte !

    Laëtitia


  • Conseillé par (Librairie La Promesse de l'aube)
    19 janvier 2024

    Coup de coeur d'Amelie

    Dans une écriture singulière, Denis Infante raconte l'épopée de Rousse. Jeune renarde qui veut fuir la sècheresse de son bois natal, elle a le courage de partir sur les chemins pour aller voir la neige sur les montagnes. En chemin, elle fait des rencontres et s'enrichit de paysages et du savoir de Noireciel, un très vieux corbeau.

    Ce livre est une pépite, un joyau dans toute sa singularité, son audace linguistique et sa poésie.

    Librairie la Promesse de l'Aube


  • Conseillé par (Librairie Nouvelle)
    19 janvier 2024

    Splendide !

    Un petit bijou qui se savoue tout particulièrement en étant lu à haute voix. Splendide ! Claire


  • Conseillé par (Nouvelle Librairie Sétoise)
    9 janvier 2024

    Epopée flamboyante !

    Une épopée flamboyante, ode à la liberté, au risque et à la découverte.
    Un bijou éternel !


  • Conseillé par (Le Biglemoi)
    7 mars 2024

    Rousse ou les beaux habitants de l'univers

    Dans une nature devenue sauvage, où il n’existe plus aucune trace de l’être humain, vit Rousse, jeune renarde. Le roman, sous forme de conte poétique à l’écriture si particulière mais qui envoûte, nous parle de son exil, pour fuir la sécheresse, meurtrière, qui sévit de plus en plus. Le voyage de Rousse sera jalonné de rencontres qui la forgeront et la feront grandir. Un grand coup de cœur.


  • Conseillé par (Librairie La Galerne)
    13 février 2024

    Un très beau moment de lecture

    Rousse n'est jamais sortie de sa forêt et ne connaît que les collines de son enfance. Quand l'eau vient à manquer, Rousse part vers un inconnu qu'elle espère plus accueillant.
    Au gré des chemins parcourus et des rencontres inattendues, Rousse apprend. Elle découvre que sa soif de connaissances la pousse à continuer son voyage.
    Un très beau moment de lecture porté avec brio par l'écriture singulière de Denis Infante dans ce roman poétique et sauvage.