www.leslibraires.fr

Le nom sur le mur

Hervé Le Tellier

Gallimard

  • Conseillé par (Librairie Coiffard)
    22 mai 2024

    Conseillé par Morgan et Joséphine

    C’est par hasard, sur un mur de sa nouvelle maison à Montjoux dans la Drôme, non loin de Dieulefit, qu’Hervé Le Tellier découvre une inscription qui éveille sa curiosité : André Chaix. Qui était-il ? « Un résistant, un maquisard sans doute, un jeune homme à la vie vie brève comme il y en eut beaucoup ». Composé à partir d’archives de diverses nature - photographies (de famille, de lieux, d’objets), extraits de correspondances, tracts, affiches, documents officiels… - ce récit retrace avec une grande clarté la vie de ce jeune homme en suivant de multiples ramifications. Hervé Le Tellier s’interroge sur les conditions qui ont permis l’avènement du Troisième Reich et les atrocités commises par les nazis, la collaboration et la résistance, la domination et la soumission, le conformisme social et la liberté. Il croise ces réflexions historiques, philosophiques et politiques avec une approche plus intime, sensible, très ancrée dans le réel.


  • Conseillé par (Librairie La Promesse de l'aube)
    22 mai 2024

    coup de cœur d'Evelyne

    Hervé Le Tellier mène l'enquête sur "le nom sur le mur", celui qui est gravé sur la maison qu'il vient d'acheter. Et cette enquête le mène à la Résistance, à l'engagement, au Front National aujourd'hui...
    Avec le brio et l'humour qui sont les siens, Hervé Le Tellier parcourt 80 ans d'Histoire pour nous rappeler d'où nous venons (sans nous faire la morale) et pour nous demander de réfléchir aux valeurs que nous voulons défendre.
    Un texte léger mais, paradoxalement, très puissant !

    Librairie La Promesse de l'Aube


  • Conseillé par (Au moulin des Lettres)
    14 mai 2024

    Parce que notre présent est pétri de passé, un livre salutaire.

    Hervé Le Tellier, suite à l'achat d'une maison dans la Drôme, découvre le personnage d'André Chaix, un jeune du village dans lequel il s'installe, mort le 23 août 44, abattu par les Allemands avec d'autres à Grignan.
    Il questionne les habitants du village, fouille dans les archives, rencontre les membres d'une association et de fil en aiguille rassemble un matériau qui l'incite à reconstituer la vie courte de ce garçon au physique à la Gabin.
    Ses recherches le conduisent à une réflexion qui va au-delà du portrait plein d'empathie pour ce jeune résistant, mêlant des considérations sur l'engagement, la liberté de penser et d'agir, la loi du groupe.
    Dans l'interrogation constante y compris de son propre comportement, l'auteur, récompensé par le Goncourt en 2020, suit avec patience et intelligence le fil de l'Histoire et les conséquences de nos choix.
    Ce qui est écrit sur la quatrième de couverture résume l'une des raisons pour lesquelles est né ce livre : " Quatre-vingts années ont passé depuis sa mort. Mais à regarder le monde tel qu'il va, je ne doute pas qu'il faille toujours parler de l'Occupation, de la collaboration et du fascisme, du rejet de l'autre jusqu'à sa destruction. Ce livre donne la parole aux idéaux pour lesquels il est mort et questionne notre nature profonde, ce désir d'appartenir à plus grand que nous, qui conduit au meilleur et au pire."


  • Conseillé par (La Droguerie)
    11 mai 2024

    En ces périodes de commémorations et d hommages il faut lire ce livre, l offrir et en parler. Hervé Le Tellier nous raconte la vie d André Chaix et a travers lui celle de la résistance et de la collaboration et du fascisme . Un récit sans concession qui alerte sur la capacité de l homme à tranquillement faire le meilleur mais aussi bien le pire. Hier comme aujourd’hui !


  • Conseillé par (Fontaine Auteuil)
    3 mai 2024

    protéiforme

    Tout à la fois biographique, historique, personnel, ce texte de Le Tellier nous plonge dans cette période tourmentée qui a révélé le pire et le meilleur de l'être humain .
    Un grand texte


  • Conseillé par (Librairie Grangier)
    3 mai 2024

    Tout commence par l'achat d'une maison dans la Drôme. Sous l'émail de la façade un nom réapparaît, André Chaix, ce même nom présent sur le monument aux morts. Cet homme mort trop jeune, fils de boulanger revit dans les pages de ce livre et à travers lui l'occupation, les idéaux et les digressions propres à Hervé Tellier. Émouvant et déroutant.
    Delphine


  • Conseillé par
    3 mai 2024

    Avec l’achat d’une maison qu’il voulait de famille, Hervé Le Tellier découvre l’histoire de celui qui y a habité. La maison est située dans la Drôme provençale à La Paillette, un quartier de Monjoux à côté de Dieulefit. Lentement,  le lecteur remonte avec l’écrivain à ses côtés, la vie d’André Chaix. Il est né en 1924. Il vivra 20 ans, 2 mois et 30 jours.
    Tout est prétexte à  la digression et c’est savoureux. 

    La suite ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2024/05/03/herve-le-tellier-le-nom/


  • Conseillé par (Fontaine Villiers)
    23 avril 2024

    En 2020, Hervé Le Tellier découvre que le nom "André Chaix" gravé sur sa maison est celui d'un résistant tué à l'âge de vingt ans, en août 1944. Il décide alors de mener une enquête sur ce jeune homme, mais aussi sur la résistance locale et sur la vie de l'époque. A l'aide d'archives, l'écrivain retrace le fil de la Seconde Guerre mondiale dans ce petit village de la Drôme.
    Entre faits avérés et imagination de l'auteur (la vie d'André avec sa fiancée Simone, les films qu'il a pu voir au cinéma...), "Le nom sur le mur" est un texte admirable qui permet d'éclairer notre société actuelle à la lumière du passé.