www.leslibraires.fr
Un père idéal

Un père idéal

Paul Cleave

Le Livre de Poche

  • 31 janvier 2020

    Bon sang ne saurait mentir, dit-on. Mais qu'en est-il quand c'est le sang vicié d'un tueur en série qui coule dans vos veines ? Peut-on échapper au sceau de l'hérédité ? Ce genre de questions, Edward Hunter se les ai posées toute sa vie, depuis que son père a été arrêté par la police devant ses yeux alors qu'il avait neuf ans. Car sous les airs de bon père de famille et de mari modèle de Jack Hunter se cachait un tueur de prostituées sanguinaire. Cette arrestation a signé la fin de la famille d'Edward, sa mère s'est noyée dans l'alcool et a fini par se suicider, sa sœur s'est droguée, prostituée, pour terminer sa courte vie d'une overdose. Marqué mais pas abattu, Edward a su se construire une vie heureuse auprès de sa femme Jodie et de leur adorable petite fille Sam. Mais un jour, sa vie bascule. Le couple souhaitant acheter une maison plus grande, Edward et Jodie se rendent à un rendez-vous à la banque et, alors qu'ils patientent, des braqueurs investissent les lieux. Par un malheureux concours de circonstances, ils entraînent Jodie avec eux et l'abattent avant de prendre la fuite. Le monde d'Edward s'écroule et, tandis que l'enquête policière piétine, il décide de prendre les choses en main et d'aller voir son père en prison. Pour le fils de Jack Hunter, il est temps de laisser parler le sang de tueur qui coule dans ses veines...

    Rythme haletant, suspense soutenu, humour caustique et moments d'émotions...Paul Cleave réussit avec son père modèle à surpasser son déjà très bon employé modèle. Ici le thriller devient psychologique en abordant les thèmes de l'inné et l'acquis, le poids de l'hérédité et la transmission.
    Dans l'atmosphère étouffante de l'été néo-zélandais, le sympathique Edward Hunter, comptable effacé mais mari et père comblé, va se transformer en ange de la vengeance, conseillé par son serial killer de père et porté par une légitime colère et une pointe de culpabilité. Mais semer la mort est un métier qui ne s'improvise pas et Edward enchaîne maladresses et erreurs, provoquant une hécatombe et faisant des choix qui pourraient bien se retourner contre lui. Surveillé par la police qui voit en lui le digne fils de son père, le veuf inconsolable va faire couler le sang dans les rues de Christchurch.
    Un véritable page-turner plein de rebondissements qui pourrait bien finir sur grand écran...si Tarentino se penchait sur la question. A dévorer sans modération.


  • 20 septembre 2013

    Nouvelle-Zélande, thriller

    J'avais beaucoup aimé "Un employé modèle" et voici que l'auteur récidive,
    chic.

    Dans ce roman, le point de vue du narrateur alterne entre un Jack racontant
    ses déboires et un narrateur omniscient.

    Pauvre Jack qui perd sa femme et son métier dans la même journée, après
    avoir perdu son père 20 ans plus tôt, sa mère l'année suivante et sa sœur
    peu de temps après. Qui plus est, sa fille se fait enlever.

    Heureusement, il peut compter sur l'aide de son père incarcéré dans la
    même prison que le Boucher de Christchurch.

    À ce propos, il ne fait pas bon vivre dans cette ville de Nouvelles-Zélande....
    Beaucoup d'hémoglobine à la limite du grand guignol.

    Ah, j'allais oublier : l'action se déroule à Noël. De quoi faire aimer cette
    fête de fin d'année, et ce temps de l'Avant.

    Qui, du père ou du fils, aura le dernier mot ?

    L'image que je retiendrai :

    Celle des différentes voitures qu'utilisent Jack pour se sauver, et qui se
    retrouvent détruisent les unes après les autres.

    http://motamots.canalblog.com/archives/2013/09/16/27844777.html