Une semaine de vacances

Une semaine de vacances

Christine Angot

Flammarion

  • Un homme, une femme : deux amants. Elle lui a fait promettre qu'il respecterait sa virginité afin qu'il ne soit pas le premier. Hormis cela, il lui fait tout, pendant cette "Semaine de vacances". Détail d'importance et qui fait froid dans le dos : il est père, elle est sa fille.
    Un livre sur l'inceste, conté ici avec le vocabulaire d'un roman érotique. Un court récit cru qui se lit sans respirer, sans prendre le temps de souffler.
    Dérangeant.


  • par (Librairie L'Armitière)
    13 septembre 2012

    Le pouvoir des mots.

    "Et puis il faut le faire, il faut essayer, et puis voir ce que ça donne, voir si ça produit quelque chose, si ça a l'air vrai, si ça fait réel, si ça produit quelque chose qui existe sur la page ou si la page est morte. Si la page vit, si la page bouge, ou si...ou s'il n'y a rien dedans". Christine Angot

    Chaque page du roman de Christine Angot VIT, c'est incontestable. Heurté, dérangé, choqué... j'entends ces mots Mais reposez le livre, évacuez le malaise violent ressenti et regardez derrière le miroir - la force de ce roman, son écriture, sa création, sa démarche et plus loin encore écoutez cette voix qui vous dit : les mots peuvent tuer, les mots ont un pouvoir incommensurable. La littérature en est le théâtre. A MEDITER...