www.leslibraires.fr
L'île des oubliés

L'île des oubliés

Victoria Hislop

Le Livre de poche

  • par (Librairie Livres en Nord)
    9 janvier 2021

    Un livre inoubliable

    Un séjour en Grèce l'été, ça fait rêver ! Pourtant, ce voyage est cruel pour une partie de la population grecque au début du XXe siècle. Spinalonga est une île où habitait une colonie de lépreux.

    Découvrez ce livre bouleversant, un plaidoyer contre l'exclusion qui ne peut vous laisser de marbre. Vous ne lâcherez plus ce roman dans lequel les émotions ont une place primordiale et le suspens intenable.

    Prix des lecteurs du livre de poche 2013

    Coup de cœur ! ❤


  • 29 juillet 2015

    Grèce, lèpre

    Un roman intéressant pour la Crète et le mode de fonctionnement de la colonie de lépreux.
    Ceci dit, les personnages sont bien campés mais je ne me suis attachée à aucun en particulier, car sans doute un peu trop caricaturaux par certains côtés. L’histoire est convenue au possible et le style bien banal.

    Pour un roman de l’été, je m’attendais franchement à mieux. Heureusement, il y a les îles crétoises en toile de fond.

    L’image que je retiendrai :
    Celle du printemps qui revient, après les longs mois d’hiver venteux et avant les canicules d’août.

    https://alexmotamots.wordpress.com/2015/07/23/lile-des-oublies-victoria-hislop


  • par (Fontaine Victor Hugo)
    2 octobre 2013

    2001. Alexis 25 ans, étudiante en archéologie, décide de partir en Crète pour y découvrir l'histoire de sa famille jusqu'ici soigneusement tenue secrète. Pourquoi sa mère refuse-t-elle d'évoquer son passé ? Qui sont ces deux personnes sur la photographie qu'elle chérit tant ? Pourquoi refuse-t-elle de retourner dans son pays d'origine ? C'est une véritable quête identitaire qu'entame Alexis, sans se douter que c'est un pan entier de l'Histoire avec un grand H qu'elle va percer à jour. Victoria Hislop lève le voile sur la dernière Léproserie d'Europe à travers le destin tragique de trois générations de femmes toutes aussi touchantes les unes que les autres. Elle rend un puissant hommage aux victimes de cette maladie et offre au lecteur un récit captivant pour qu'ainsi il ne les oublie pas...


  • 28 juillet 2013

    Alexis une jeune femme se rend en Crète à Plaka pour découvrir l’histoire familiale sur laquelle sa mère est restée toujours peu loquace. En face du village se trouve l’île de Spinalonga une ancienne léproserie. A Plaka, Alexis rencontre une femme qui a connu sa mère autrefois et c’est elle qui va lui raconter l’histoire de sa famille sur trois générations.

    Des femmes, des familles pauvres et des riches, des mariages, des tromperies, des amours contrariés…En fait, la base de ce roman n’a rien de nouveau. Seul point ajouté la lèpre, les conditions de vie des malades séparés de leurs familles et isolés à sur l’île de Spinalonga qui était effectivement une léproserie.
    Si cette fresque familiale se laisse lire, je n’y ai rien retiré. La trame est trop prévisible à mon goût et il m'en faut plus pour être conquise.
    De plus, certaines tournures comme « dans les profondeurs ténébreuses de son rêve sous-marin » m’ont laissée de marbre.
    Plus de 500 pages qui se lisent vite et qui seront vite oubliées.