www.leslibraires.fr
  • par (Librairie La Femme Renard)
    9 juin 2020

    Il y a quelques mois, mes enfants avec leur maître de CM2 ont lu le livre de Jorn Riel « Le garçon qui voulait devenir un être humain ». Au début sceptique car je pensais qu’avec la complexité des noms et du vocabulaire ils n’allaient pas accrocher mais détrompez-vous ! Cet auteur né en 1931 part vivre au Groenland pendant 16 ans et se révèle pour ce livre un excellent conteur. Vers l’an mil, en Islande, Leiv jeune enfant de 12 ans, petite peste de la ferme veut venger son père assassiné par un certain Thorstein et décide de partir seul en catimini sur l’embarcation de ce dernier qui fût condamné à 3 ans de bannissement hors d’Islande. A travers son périple et ayant fait naufrage, il est recueilli par deux jeunes enfants inuit Narua et Apuluk qui vont lui apprendre leur langue et leur mode de vie. Ce roman est à la fois poétique, émouvant car ces 3 inséparables amis vont faire face, ensemble, à de très nombreuses épreuves. A travers ce conte, des valeurs comme l’amitié, l’amour, la tolérance, le partage sont omniprésentes. Ce roman très chaleureux, avec des chapitres courts, est apprécié par les jeunes et les moins jeunes.
    Voici un de mes extraits préférés. « Les enfants n’avaient aucune notion du temps. Ils dormaient quand ils étaient fatigués, jouaient souvent dehors en pleine nuit, mangeaient quand ils avaient faim et travaillaient quand ils en avaient envie. C’est peut-être pour cette raison que les enfants inuit grandissaient et devenaient des Etres Humains joyeux et heureux de vivre ».

    Laurence C.