www.leslibraires.fr
  • par (Librairie Athenaeum)
    5 novembre 2020

    Conseillé par Yann

    Ah, L’assassin royal! LA série qui me fait perdre toute objectivité et raison, à l'instar d'une adolescente fan d'Ed Sheeran qui le croiserait dans la rue. Bien que je n'en sois pas non plus au point de déchirer mon tee-shirt en piaillant, j'oserais cependant affirmer que si l'on peut se dire en amour "Avant toi je n'avais rien vécu" et bien là c'est pareil : avant de me plonger dans cette œuvre de Robin Hobb, je n'avais rien lu! Oui, c'est dire. Certes il y a 6 tomes, voire 13 et même 19 si l'on prend tous les cycles mais tudieu (pardon, mon excellent verre de Chorey-Les-Beaune de chez Roy et fils, associé à une récente lecture de Jean Teulé rendent ma langue plus fleurie ) quel univers incroyable ! C'est riche, complexe, beau, déchirant, poétique et d'un imaginaire sublime magnifié d'une réelle qualité littéraire. Sans oublier ces personnages : Fitz, Œil de Nuit, Burrich, Le Fou... rien que d'y repenser, j'ai cette nostalgie que l'on ressent pour des amis lointains. Bref, n'hésitez pas à vous offrir ce voyage d'autant plus que la fin d'année se profilant, les romans dans lesquels se dressent des châteaux forts aux murs humides vibrant d'ombre et de conspirations revêtent une singulière aura lors des soirées hivernales... Yann👌🏼♥️📚🍷


  • Gros coup de coeur !

    J’ai découvert (et suis devenue accro à) la fantasy grâce à Robin Hobb et sa saga de l’"Assassin Royal". C’était il y a une bonne dizaine d’années et, pleine de nostalgie, j’ai voulu relire cette série chère à mon cœur. Et j’ai bigrement bien fait. Grâce à ma mémoire de poisson rouge, je n’ai gardé en tête que les grandes lignes. En me replongeant dans ce premier tome, j’ai donc complètement redécouvert l’histoire, les intrigues, les personnages et l’univers. C’est tellement riche et bien construit que chaque page est un véritable régal.

    Ainsi, on fait la connaissance de Fitz, bâtard royal. Abandonné par sa mère et rejeté par son père, le prince Chevalerie, il passe son temps auprès du maître des écuries, Burrich, qui prend soin de lui. En grandissant, il attire l’attention de son grand-père, le roi Subtil. Ce dernier a de grands projets pour son petit-fils illégitime. Il lui offre une éducation digne d’un prince, mais en contrepartie il attend de lui une loyauté à toute épreuve… même (et surtout) si ça implique de tuer en son nom.

    Difficile de rendre justice à un tel chef-d’œuvre en quelques lignes. L’histoire est bien plus profonde que ça. Il y a de nombreuses intrigues en parallèle. C’est captivant du début à la fin, même s’il est vrai que c’est un peu lent à se mettre en place. L’autrice plante le décor, présente les personnages, le royaume et les enjeux politiques qui le tiraillent. On assiste à l’apprentissage de Fitz, mais également à ses premières missions… qui se révèlent bien plus dangereuses que prévu !

    En conclusion, si ce n’est pas déjà fait, foncez sur cette saga. Robin Hobb nous ensorcelle dès les premières pages. Sous sa plume habile naît une histoire captivante et pleine de surprises. Il ne faut pas passer à côté !