www.leslibraires.fr

Le Braconnier du lac perdu

Peter May

Actes Sud

  • 19 mars 2018

    Fin McLeod s'est définitivement installé sur son île natale où il vit avec Marsaili, son amour de jeunesse. Démissionnaire de la police d'Edimbourg, il a obtenu le poste de chef de la sécurité sur le domaine Wooldridge. Sa cible : les braconniers qui vident les rivières du précieux saumon écossais. Son premier boulot : raisonner Whistler, son ami d'enfance, un adolescent brillant devenu un homme solitaire, presque un clochard et qui braconne sur le domaine. Mais Whistler connaît ces terres comme sa poche et il ne lui est pas difficile d'échapper à la traque de Fin. Alors qu'ils sont engagés dans un jeu du chat et de la souris, ils passent la nuit dans une cavité rocheuse pour s'abriter d'un violent orage. Le lendemain matin, ils assistent, incrédules, à un étrange phénomène naturel : Les eaux du loch se sont entièrement retirées pour se déverser plus bas dans un autre lac. Mais la plus grosse surprise est la découverte d'un petit avion au fond du lac. A son bord, à n'en pas douter, le corps de Roddy Mackenzie, leur ami disparu il y a 17 ans de cela, Roddy, membre du groupe de musique celtique Solas dont Whistler était le flûtiste et Fin le chauffeur. Si Whistler prend ses distances, Fin est bien décidé à faire toute la lumière sur ce qui semble bien être un assassinat. Que fait le corps de Roddy dans ce loch alors qu'il est censé avoir sombré dans les eaux de l'Atlantique ?

    Où l'on retrouve, et c'est très triste, l'île de Lewis et Fin McLeod pour la dernière fois.
    L'ex-flic est désormais décidé à rester sur son île natale où le passé n'en finit pas de se rappeler à lui. Cette fois, il enquête sur le meurtre d'un vieil ami que tous croyaient disparu en mer avec son petit avion. C'est l'occasion de se souvenir de ses jeunes années, quand il suivait la tournée de Solas, un groupe de musique celtique appelé à faire une brillante carrière. Au cœur du groupe, la belle Mairead, chanteuse envoûtante et femme fatale dont tous les garçons étaient fous, Fin compris et bien sûr Roddy, sûr de lui, insolent, charismatique. Ce retour dans le passé est riche en émotions pour Fin qui se remémore son amitié avec Roddy et Whistler, sa liaison avec Mairead et sa rencontre avec Mona qui deviendra sa femme et la mère de son fils.
    Amours, amitiés, trahisons, coups de cœur et coups de gueule, nostalgie, regrets, chagrins...tous les thèmes de la trilogie écossaise sont ici exacerbés pour offrir aux aventures de Fin McLeod une conclusion digne de nos espérances. On en voudrait encore plus bien sûr. Il est difficile de quitter ces terres à la fois sauvages, hostiles et magnifiques, il n'est pas plus aisé de laisser Fin, encore fragile mais apaisé et peut-être enfin prêt pour une nouvelle vie...On se sent un peu orphelin après avoir partagé la vie des habitants de Lewis durant tant de pages. Que faire maintenant ? S'envoler pour les Hébrides.. ?


  • 7 juillet 2014

    Ecosse, policier

    J'ai retrouvé avec plaisir l'île de Lewis à la fin d'un été particulièrement chaud et au début d'un automne.... pluvieux.

    On en apprend un peu plus sur Fin, son passé d'adolescent.

    J'ai aimé l'alternance des "voix" : celle du narrateur, la majorité du temps, entrecoupé de celle de Fin racontant des épisodes de son passé.

    Je quitte avec regret cette île fouettée par les vents.

    L'image que je retiendrai :

    Celle du Loch qui s'est vidé de son eau en une nuit.

    http://motamots.canalblog.com/archives/2014/07/02/29707401.html