Le chat qui venait du ciel

Le chat qui venait du ciel

Takashi Hiraide

Picquier

  • 25 novembre 2017

    chat, deuil

    Il y a deux deuils dans ce roman : celui du narrateur et de sa femme pour le chat des voisins ; celui de l’abandon de leur maison lors de leur déménagement.
    J’ai eu un peu de mal avec le style âpre de l’auteur qui, au détour d’un paragraphe, parle de tout autre chose.
    Et puis j’ai réussi à me laisser prendre par la narration et par la délicatesse des sentiments décrits par le narrateur.
    Comme dans tout roman japonais, la nature est omniprésente, même en pleine banlieue urbaine.
    J’ai littéralement ressenti l’attachement de ce couple au chat de leur voisin et leur tristesse de devoir quitter leur appartement et la maison de leur propriétaire adjacente.
    Un très beau texte qui m’a été suggéré par Yueyin et Syl.


    L’image que je retiendrai :

    Celle de la balle confectionnée spécialement pour le chat qui adore jouer avec.

    http://alexmotamots.fr/le-chat-qui-venait-du-ciel-hiraide-takashi/