www.leslibraires.fr
Roman américain

Roman américain

Antoine Bello

Gallimard

  • 24 janvier 2015

    Etats-Unis, société

    Je n'aurais pas parié un sous sur le fait que j'apprécie ce roman. Et pourtant.

    Alors certes, les articles sur la finance ne m'ont pas passionnés. En revanche, j'ai adoré le microcosme de la résidence vue par Dan.

    J'ai également aimé la falsification de l'article de Wikipedia sur deux écrivains germaniques.

    Les anagrammes sur les noms des écrivains m'ont donné du fil à retordre.

    Les réflexions sur le journalisme et ses différences avec l'écriture romanesque m'ont passionnées.

    J'ai aimé ce roman américain, son ambiance et sa vision de la société.

    L'image que je retiendrai :

    Celle du manuel de journalisme qui sert de livre de chevet à Vlad.

    http://motamots.canalblog.com/archives/2015/01/21/31139259.html


  • 9 août 2014

    l'argent toujours l'appât du gain !!

    La folie des grandeurs, version américaine sur la surenchère de la vie et de la mort !!
    Au travers d'échanges entre un journaliste et un écrivain, on apprend les trucs et astuces du monde de la finance et le prix "relatif" de la Vie.
    Imaginez le marché florissant et exponentiel que représente l'assurance vie et le life settlement qui consiste à évaluer la probable rentabilité du décès de cette même personne.
    C'est ce que tente de nous expliquer l'auteur, on assiste dès lors à un vrai échange entre deux amis, qui vivent dans ce monde cloisonné.
    Un sujet très bien documenté et imagé, de telle sorte que tout néophytes que nous sommes, nous puissions comprendre et ...réfléchir !!!
    A lire, à diffuser et propice aux discussions...avec son assureur !


  • par (Fontaine Passy)
    5 mai 2014

    Un roman des plus fous ! Des plus réalistes également, cherchez l'erreur..

    Une série d'articles du Wall Street Tribune bouscule la tranquille banlieue pavillonnaire de Destin Terrace, Floride. La bourgade, aux maisons de maître donnant sur la plage, est prise en exemple par le journaliste pour illustrer le succès du marché du life settlement : la revente d'assurances-vie.
    Victimes et escrocs se croisent chaque jour dans les allées du quartier, et réagissent par la même occasion aux différents articles qui retracent leurs aventures...

    Entre roman épistolaire (par e-mails, en réalité) et document journalistique, par une habile construction narrative, "Roman américain" signe le retour d'Antoine Bello : C'est une ode aux absurdités les plus criantes des dernières années aux Etats-Unis, un roman à lire comme un essai, une tranche de vie qui sent bon l'alerte à la folie.