Après la guerre

Après la guerre

Hervé Le Corre

Rivages

  • par (Librairie Dialogues)
    21 février 2017

    C'est le regard porté sur la guerre par deux générations successives :
    - Celle d'un père, époux d'une femme juive, déportés tous deux en 1943 et dont lui seul reviendra...
    - Celle d'un fils, volontaire pour la guerre d'Algérie, qui nous livre, bruts, son expérience au jour le jour, sa prise de conscience, sa révolte...

    C'est la mise en oeuvre d'une vengeance, pour que ne restent pas impunis les crimes et outrages de fonctionnaires corrompus et avides, qui ont su retourner leur veste au moment opportun.

    L'écriture et le style sont puissants, affûtés, abrupts quand il le faut,
    le lecteur est happé, presque "sonné" à la fin..."Après la guerre" est un roman important, tout comme son auteur, Hervé Le Corre, l'est pour la littérature policière.


  • par (Librairie L'Armitière)
    26 juin 2015

    Francs-tireurs

    C'est un excellent polar que vient d'écrire Hervé Le Corre. Une histoire de vengeance qui entraine le lecteur du Bordeaux des années 50 à l'Algérie en guerre (on disait alors "les évènements"). Dorlac, le flic pourri, profiteur de guerre, collabo et traître parmi les traitres, est un vrai méchant. Un personnage particulièrement réussi avec ses zones d'ombres, ses faiblesses et ses vices. Et puis, les dialogues sont excellents et on croit vraiment à cette histoire qui met à jour l'horreur de la guerre et plus particulièrement les complicités de la police française avec l'armée allemande. Bref, c'est à lire !