www.leslibraires.fr
  • 24 mars 2016

    bande dessinée

    Du bleu pour la France, du vert pour la Libye, du rose pour la Syrie. La mère et les enfants suivent le père, déraciné, qui cherche et trouve difficilement un emploi.

    Un père qui rêve, resté un petit enfant qui se réfugie dans les robes noires de sa mère, se frottant le nez quand il est contrarié.

    Une mère effacée, qui est toujours très fatiguée de devoir faire avec le peu de moyen du pays.

    Riad, enfin, très sensible aux odeurs des grandes personnes ; qui a un talent de dessinateur qu’il est obligé de caché, comprenant déjà comment le monde des adultes fonctionne.

    Des cousins qui ne pensent qu’à se battre ; des copains qui jouent à tuer des Juifs, toujours.

    Et puis il y a l’arrière plan : des maisons fissurées ; une propreté municipale inexistante ou chacun défèque où il veut quand il veut ; des femmes qui mangent dans une pièce à part des hommes les restes que ces derniers n’ont pas mangé. Une jeunesse endoctrinée dès l’école maternelle.

    Une belle découverte que cette BD politique et sociétale.


  • 6 juillet 2015

    entre espoir et desespoir

    Riad Sattouf est né en 1978, d’une mère bretonne et d’un père syrien. Ce dernier, Abdel-Razak Sattouf, alors qu’il venait d’une famille très pauvre, bénéficia d’une bourse pour poursuivre ses études à la Sorbonne. C’est ainsi qu’il tomba amoureux d’une Française et devint docteur en Histoire (et aussi en histoires, car son imagination n’était jamais à bout de ressources). Lorsque Riad était encore très jeune, la famille embarqua pour la Lybie. Puis après un bref retour en France et la naissance d’un deuxième enfant, elle repartit pour la Syrie, afin de s’installer dans le village paternel, tout près d’Homs. Riad, qui avait alors six ans et de longs cheveux blonds, devint la risée et le souffre-douleur de ses cousins et de ses camarades de classe.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • par (Librairie Entre les Lignes)
    20 juin 2015

    Touchant, parfois cruel

    Récit, par petites touches drôles et émouvantes, de la 1ère année d'école du petit Riad, dans la Syrie des années 80 sous la dictature d'Hafez Al-Assad. Cette autobiographie de Riad Sattouf est une belle réussite, à l'instar du T.1 paru l'année dernière.


  • par (Vauban)
    17 juin 2015

    L'arabe du futur 2

    Toujours aussi drôle, toujours aussi émouvant!
    Le tome 2 est aussi réussit que le premier! A lire absolument!


  • par (Le Merle Moqueur)
    10 juin 2015

    Il est là !

    Le deuxième album de "L'arabe du futur" de Riad Sattouf est arrivé. Et il est largement à la hauteur du premier.
    L'exercice de l'autobiographie lui réussi avec des dessins truffés d'humour et une histoire riche en défis politiques et personnels.
    Librairie Le Merle Moqueur