• 1 décembre 2015

    Lasse d’enseigner au collège, Emilie a décidé de se lancer dans une thèse consacrée à l’auteur de polars Galwin Donnel qu’elle a toujours admiré. L’auteur vivait sur une île des Hébrides où seuls résidaient le gardien, sa femme et son fils. S’il a disparu mystérieusement dans les années 80, Galwin Donnel n’est pas tombé dans l’oubli. Son oeuvre donne lieu à des recherches, à des colloques et des journées d’études internationales se déroulent sur l’île. Et justement c’est Emilie qui en est l’organisatrice. Franck son petit ami depuis huit ans et infirmier de profession va venir la rejoindre. Il veut profiter de l’occasion pour la demander en mariage.
    Peu à l’aise avec les universitaires réunis sur l’île, il passe du temps avec Jock le gardien qui n’aime pas tout ce petit monde tout comme Galwin Donnel qu’il a connu enfant. Comme dans Intérieur nuit de Marisha Pessl, Alice Zeniter rend vivant l’auteur de polars avec (faux) documents à l’appui et avec les différentes spécialistes de Galwin Donnel Mais le récit nous est raconté par Franck et ça gâche globalement l’ensemble. De nature geignarde, son caractère et ses états d’âme sont inintéressants. Si on pressent très vite ce qui va arriver, l’humour déployé par l’auteure quand il s’agit des différents intervenants est assez jubilatoire (j’ai pensé au mystère Sherlock de JM Erre) mais ça n’a pas été suffisant pour que cette lecture me laisse un avis favorable.


  • par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
    14 octobre 2015

    Le personnage central de ce roman est peut-être, contre toute attente, cette île écossaise étrange, perdue dans les Hébrides, qui fut sans cesse abandonnée par ses habitants. C'est en effet sur cette île, Mirhalay, qu'un célèbre auteur de polars, Galwin Donnell, s'est réfugié après son divorce pour vivre en totale solitude. Là, il continua d'écrire pendant 20 ans, avant de disparaître mystérieusement... Accident, suicide, on retrouva ses affaires au bord d'une falaise et son dernier roman, inachevé, dans sa chambre ! Bien des années plus tard apparaissent les deux autres personnages du triangle amoureux au cœur de ce formidable roman d'Alice Zeniter. Émilie, qui travaille à une thèse sur Donnell, et Franck, son compagnon depuis huit ans, qui ne peut s'empêcher de jalouser l'homme mort qui occupe tant de place dans la vie de celle qu'il aimerait épouser...
    Lorsque Franck et Émilie se retrouve à Mirhalay, la jeune thésarde est chargée d'organiser les journées d'études sur Galwin Donnell qui rassemblent la fine fleur des spécialistes de l'œuvre du romancier. Mais quand tout se beau monde se retrouve sur l'île, rien ne se passe comme prévu... Entre un gardien désabusé et réfractaire, des intervenants qui se chamaillent, une tempête qui coupe l'île du reste du monde et des révélations sur les derniers instants de la vie de Donnell, Émilie a beaucoup à gérer.
    Alice Zeniter joue avec brio avec tous les codes littéraires : codes du roman noir, codes de la pure fiction... Elle nous entraîne sur les pas de ce romancier fictif et nous livre une histoire de triangle amoureux des plus détonants, tout en transformant peu à peu son texte en roman noir, digne de Donnell lui-même !


  • par (Librairie Madison)
    13 octobre 2015

    "Qui aurait pu deviner que nous étions au bord de notre désastre?" A Conan Doyle

    C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai accompagné Franck et Émilie jusqu'au bout de leur histoire sur cette île perdue des Hébrides.
    Elle est bien décidée à reprendre ses études, entamer une thèse, peu importe les désirs d'enfants et de vie commune de Franck. Peu à peu les déchirures s'accumulent, infligeant au couple des blessures insurmontables. Enfermés en huis clos sur Mirhalay, la tristement célèbre île sur laquelle a disparu le maître du polar Galwin Donnel, sujet de la thèse d' Émilie, les personnages se déchirent lorsqu'ils se retrouvent face à eux-même.
    Un magnifique roman avec une ambiance qui vous absorbe et vous enveloppe même après la fermeture du livre. La fin d'une histoire, mais aussi le début d'une autre vie qu'il faut accepter et accueillir malgré la douleur de la séparation. Un récit troublant de justesse, et vibrant d'émotions, superbe !


  • par (Librairie L'Armitière)
    8 octobre 2015

    Amour toujours?

    Franck en est sûr, elle est la femme de sa vie. Il est bel et bien décidé à la demander en mariage. Il se munit d'une bague et prend le bateau pour la rejoindre sur l'étrange île de Mirhalay, au large de l'Ecosse.
    C'est là qu'Emilie vient de passer plusieurs mois en résidence. Elle y organise un colloque sur le célèbre Galwin Donnell, auteur de polars, disparu depuis plus de vingt ans. Le mystère règne sur sa mort et attise bien des curiosités. Mais Franck a du mal à trouver sa place auprès d'Emilie, tout ne va pas se passer comme prévu et le bonheur ne sera peut-être pas au bout du chemin.
    Alice Zeniter décrit avec beaucoup de talent la profondeur des sentiments et les raisons qui unissent et désunissent les individus.


  • par (Librairie Guillaume)
    14 septembre 2015

    Dans le décor sauvage d'une île perdue des Hébrides, Emilie organise des journées d'étude sur Galwin Donnell, célèbre auteur de romans policiers sur lequel porte sa thèse.
    L'île qui d'ordinaire n'abrite que Jack le gardienn voit débarquer des érudits, des étudiants...et Franck, le fiancé d'Emilie, bien décidé à faire sa demande en mariage.
    Le lien qui unit tout ce petit monde est Donnell dont la mort tragique sur l'île bien des années auparavant crée une ambiance subtilement inquiétante qu'Alice Zeniter nous restitue avec talent.


  • par (Fontaine Haussmann)
    25 août 2015

    Les absents ont-ils toujours tort ?

    Embarquez avec Alice Zeniter pour son troisième roman sur l'île de Mirhalay, une petite île des Hébrides.
    Le choix de cette île n'est pas anodin car c'est là que des années plus tôt a disparu le maître incontesté du polar, Galwin Donnell.
    Tout les trois ans, un groupe de passionné s'y retrouve pour des journées d'études sur le maître.
    Cette année-là, c'est la ravissante Emilie qui est chargée de les organiser. Elle est tiraillée par son amour pour Franck, son amoureux qui tarde à la rejoindre et cet immense auteur qui la hante.
    De son côté, Franck a du mal à comprendre cet intérêt pour les absents. Il va partager ses doutes avec la seule personne vivant à l'année sur cette île, le taciturne gardien.


  • 21 août 2015

    L'amour de la littérature avant tout

    Galwin Donnell, auteur de polars à la réputation sulfureuse, s'est réfugié sur une île des Hébrides pendant les dernières années de sa vie. Il y disparaîtra, brutalement. Un seul habitant «protège» ce sanctuaire : un gardien.

    Emilie et Franck sont ensemble depuis huit ans. Alors que Franck manifeste son envie de paternité à sa compagne, celle-ci lui annonce qu'elle va faire une thèse sur Galwin Donnell, un auteur dont elle admire l'œuvre.

    C'est sur Mirhalay, l'île des Hébrides, la terre mythique qui a vu se jouer les derniers années de l'auteur, que tout va se jouer. Emilie assouvit sa passion pour l'oeuvre du romancier, en participant à un colloque avec d'autres spécialistes. De son côté, Franck décide de tout tenter en allant la rejoindre...

    Très jolie plume que celle d'Alice Zeniter. La romancière nous emporte au cœur d'une passion pour une œuvre, un auteur, avec comme décor Mirhalay, cette île perdue -mais envoûtante, et comme fil rouge de son histoire, la fin d'un couple que rien ne peut ressouder, tant un absent -et le besoin d'Emilie d'aller encore plus loin dans son amour de la littérature- s'y sont immiscés chaque jour d'avantage.

    © Les Chroniques de Mlv - 21-08-2015

    http://www.slog.fr/les_chroniques_de_mlv/10774/blogs/LES-CHRONIQUES--DE-MLV-JUSTE-AVANT-L-OUBLI


  • par (Librairie Papeterie Broglie)
    21 août 2015

    Une histoire d'amour (et de littérature).

    Franck est fou amoureux d'Émilie.
    Émilie voue une folle passion pour Galwin Donnell.
    Galwin Donnel est un grand écrivain de polar, et sa disparition dans les années 80 laisse planer un certain mystère.
    Juste Avant l'Oubli est avant tout un roman d'amour. L'amour entre Franck et Émilie qui est compliqué mais intense. L'amour pour la littérature qui est passionné et sans mesure.
    Un roman complet, où l'auteur a réussi avec brio à créer un romancier, son univers, ses œuvres, comme si ce dernier avait bel et bien existé. Un seul mot : saisissant !


  • par (Librairie La Buissonnière)
    17 août 2015

    Aux frontières de la fiction

    Ce roman fascine par ses facettes multiples et les interprétations tout aussi variées qui en découlent. C'est un roman sur l'amour au sens large et dans sa finitude, entre Emilie et Franck, l'amour de la littérature, l'amour d'un auteur pour ses personnages et inversement, la dévotion possible consacrée à un auteur même fictif. Le cadre des îles Hébrides au large de l'Ecosse accentue l'isolement de chacun, autorise l'expression de la solitude d'un être face à l'autre, l'affirmation de soi acharnée contre vents et marées. Ce roman très inventif parcourt les frontières de la fiction et de la véracité, explore les limites de l'amour juste avant l'Oubli et joue prodigieusement avec le lecteur.