L'art de revenir à la vie
  •  
Format
Broché
EAN13
9782021174960
Dimensions
21 x 14 x 1 cm
Poids
238 g
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Martin, le narrateur, vient d’avoir quarante ans. Il se rend à Paris pour rencontrer une productrice qui souhaite adapter un de ses romans au cinéma. Il loge chez un ami artiste qui lui prête son appartement. Il y découvre la dernière œuvre de celui-ci : un sarcophage de métal curieusement titré : « Machine à remonter le temps ». Il s’y glisse et s’y endort. Le voilà revenu, 29 ans plus tôt, dans la ville de sa jeunesse, face à un double de lui-même alors âgé de 12 ans.Le lendemain, il retrouve la productrice pour discuter de l’adaptation de son roman. Mais très vite, tout déraille. Le projet de film est annulé et les exigences de la cinéaste deviennent pour le moins surprenantes.Chaque nuit que compte ce séjour parisien où rien ne se passe comme prévu, Martin et son jeune moi poursuivent l'échange. Le quadragénaire cherche à donner des conseils au jeune ado, en échange de nouvelles sur son propre avenir. Mais la relation se complique : décidément, ce double-là a l'esprit de contradiction, au point de mettre Martin, qui ne désire que l’aider, en difficulté, dans sa vie réelle comme dans l’autre, la vie rêvée.Que faire du passé? Comment être fidèle à l'enfant que l'on a été ? Sous des dehors volontiers humoristiques et fantasques, L'art de revenir à la vie met en scène les concessions, les négociations et le bricolage qui président à notre existence.Martin Page est né en 1975. Il est l'auteur, entre autres, de Comment je suis devenu stupide (Le Dilettante, 2000), de Peut-être une histoire d’amour (L'Olivier, 2008), de L’Apiculture selon Samuel Beckett (L'Olivier, 2013) et de Manuel d'écriture et de survie (Seuil, 2014). Il écrit pour la jeunesse et publie des romans sous le pseudonyme de Pit Agarmen. Ses livres sont traduits dans une dizaine de pays.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Dossier relatif