www.leslibraires.fr

Little sister

Benoît Séverac

Syros Jeunesse

  • par (Librairie La Galerne)
    22 juillet 2016

    Un roman fort

    La vie de Léna et de sa famille est détruite le jour où Ivan, le frère, est vu sur une vidéo montrant le meurtre d’un journaliste français par un groupuscule du djihad. Au bout de quatre ans, Ivan donne rendez-vous à sa sœur dans leur cabane secrète en Espagne. Un roman fort et sans jugement autour de l’actualité avec une vraie profondeur des personnages. A partir de 14 ans. Coup de cœur.


  • par (Hisler - Even)
    28 avril 2016

    Little Sister

    Lena 16 rentre en contact avec son frère Ivan parti 4 ans auparavant en tant que djihadiste en Syrie.
    Quitte à mentir à ses parents, elle va revoir son frère.
    Même si elle lui en veut, elle veut essayer de comprendre pourquoi Ivan a fait ce choix.
    Le thème de ce roman interpelle. Le"Djihad" dans un roman d'ado. Fallait oser!!!


  • par (Librairies de Port Maria)
    28 mars 2016

    Ce roman parle d'un sujet d'actualité qui aujourd'hui laisse des questions en suspend...
    Quand un proche part faire djihad que faire ? Comment protéger la famille ? Peut-on pardonner à son frère parti pour apprendre à tuer ?
    Benoït Séverac pose toutes ces questions au travers d'une héroïne attachante.
    A lire avec recul car ce livre est saisissant d'émotions !
    Sofiane


  • par (Librairie La Rose des Vents)
    3 mars 2016

    Coup de coeur d'Aurélia

    Un sujet terriblement d'actualité traité de façon très juste : le départ d'un jeune pour le djihad.

    Benoît Séverac donne la parole à celles et ceux qui restent : Lena, 16 ans, petite soeur et Théo, meilleur ami du jeune embrigadé.

    Un roman ni larmoyant ni moralisateur, très dynamique, sur ce drame qui ravage une famille entière.

    Aurélia


  • par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
    2 mars 2016

    Conseillé par la Librairie Autrement Dit à Dijon

    Après "L'homme qui dessine", polar dont l'action se déroulait à la préhistoire, surprenant par son originalité et sa modernité, Benoît Séverac se tourne aujourd'hui vers l'actualité avec un regard sensible et une grande justesse de ton.

    La vie de Lena bascule le jour où s'affiche sur l'écran de télévision son frère aîné aux côtés de djihadistes exécutant un otage français. Un séisme secoue alors la famille, anéantie, contrainte de déménager et de changer de nom.

    Après quatre longues années de silence, voici que Lena reçoit un message de son frère lui donnant rendez-vous dans la cabane de leur enfance sur une plage de Cadaquès. Entre doute et espoir, cette «little sister» se met en route courageusement, mais est-ce le frère regretté qui l'attend ou un dangereux fanatique de Daesh ?

    Lena est accompagnée de Théo l'ex-meilleur ami de son frère, pour qui son cœur s'éveille au fil des pages, et de Joan, personnage attachant et haut en couleurs, ancien combattant révolutionnaire contre le franquisme. Leurs voix vont tour à tour prendre en charge le récit, un jeu de narrations qui va permettre de ne pas tout divulguer au lecteur et maintenir le suspense jusqu'au dénouement final.

    Librairie Autrement Dit à Dijon

    Pour découvrir le contenu du CITROUILLE HEBDO de cette semaine, cliquez ici ! - Pour recevoir chaque matin deux conseils directement dans votre boîte mail, cliquez là! - Bonnes lectures à toutes et tous! ;-)


  • par (Librairie L'Armitière)
    6 février 2016

    Dès 13 ans

    "C'est difficile d'en vouloir à un grand frère qu'on aime, difficile aussi d'aimer un frère à qui on en veut autant".
    Léna a 16 ans, il y a 4 ans son frère aîné Ivan s'est engagé pour la Syrie et le monde de Léna a basculé, entre révolte et incompréhension.
    Aujourd'hui son frère veut renouer le contact, pourquoi ? Et qui est-il devenu vraiment ?
    Un roman à 3 voix situé en Espagne où Léna, Théo le meilleur ami d'Ivan et Joan, révolutionnaire ayant combattu le franquisme, nous embarquent dans une intrigue forte sur un sujet brûlant et sensible.
    "Peut-être que le combat n'est plus contre des états mais contre des individus."