Conseils de lecture

Les filles au lion
22,50
par (Librairie Madison)
21 mars 2017

Irrésistiblement romanesque

Dans les années 60, Odelle débarque fraîchement à Londres depuis Trinité-et-Tobago. Elle qui se rêve écrivain se retrouve employée dans un magasin de chaussures. Son sort s’améliore lorsqu'elle est embauchée miraculeusement comme secrétaire dans une prestigieuse galerie d'art. Un jour, un jeune homme, croisé au cours d'une soirée, se présente à la galerie avec un mystérieux tableau qui met en émoi Marjorie Quick, mentor et supérieure d'Odelle.
En 1936, en Espagne, Olive, jeune anglaise fille d'un marchand art, vient d'être acceptée, à l'insu de ses parents, dans une école d'art. Elle peint en secret de magnifiques toiles, emportée fiévreusement par l'inspiration provoquée par sa rencontre avec Teresa et surtout Isaac son tumultueux frère.
Le destin paralléle de nos deux jeunes héroïnes, tous deux fascinants, va mettre à jour des liens entre elles : amour, art, appétit de vivre pleinement...et d'autres encore que l'on découvre sous la plume delicate de la talentueuse auteure.
De beaux portraits de femmes.


La fille d'avant
21,90
par (Librairie Madison)
21 mars 2017

Suspense immédiat et crescendo, jusqu'à la fin !

2 époques, 2 femmes : en commun, le même besoin d'oublier le passé qui conduit à l'emménagement dans la même maison. Et pas n'importe laquelle : conçue par un architecte, y vivre suppose de se plier à certaines règles : répondre régulièrement à un questionnaire, pas de désordre, ni d'animaux ou d'enfants. Mais, en contrepartie, cette maison "intelligente" et hautement sécurisée améliore votre santé physique et mentale. Jane et Emma vont très vite être fascinées par leur nouvelle demeure et surtout par l'homme mystérieux derrière sa création...jusqu'au drame, inévitable.
Intensément psychologique, brillamment construit, ce thriller à l'intrigue originale et ingénieuse ne vous laissera pas de répit.


Opération Napoléon
Neuf 8,10
Occasion 4,86
par (Librairie Athenaeum de la vigne et du vin)
21 mars 2017

Une once d'histoire, une urgence absolue et beaucoup de suspense, une recette réussie

Mais dans quelle histoire Kristin, jeune avocate, se lance t’elle, lorsqu’elle part à la recherche de son frère, disparu sur un glacier en Islande ? Son enquête l’entraine sur les pas d’un groupe de soldats allemands et américains mystérieusement disparus lors d’un crach aérien en 1945 sur ce même glacier…Les hypothèses historiques déconcertantes, parfois dérangeantes, et la séduction inoubliable qu'exerce cette héroïne à la fois tenace et perspicace, font de ce texte un formidable roman à suspense.


ABCDaire - Être vigneron ... en liberté
14,00
par (Librairie Athenaeum de la vigne et du vin)
21 mars 2017

Ouvert à tous vents, cet abécédaire est dédié à tous les lecteurs aventureux à ceux qui veulent entrer dans la vigne pour y faire oeuvre vigneronne, et qui désireraient découvrir les tours et détours insoupçonnés du métier, à ceux qui aiment le vin et qui aimeraient passer par-delà le décor, à ceux qui aiment... les textes vivants et profonds. Toute en clins d'oeil, la prose de Christophe Beau offre un havre où rafraîchir sa pensée, et puiser des idées... a volonté !


Le vin et la guerre, Comment les nazis ont fait main basse sur le vignoble français

Comment les nazis ont fait main basse sur le vignoble français

Armand Colin

24,00
par (Librairie Athenaeum de la vigne et du vin)
21 mars 2017

Durant la Seconde Guerre mondiale, le vin français n’a pas été un produit anodin : il s’est révélé être, avec la défaite, le butin le plus précieux de France aux yeux des dirigeants nazis. Dès 1940, des « Weinführer », délégués officiels désignés experts en vin et nommés par Berlin, prennent place dans toutes les régions viticoles de France pour coordonner le plus intense pillage que le pays ait connu jusqu’alors. Avec le relais très ambigu de l’État de Vichy et la collaboration de bien des professionnels français avec l’occupant, cet immense dispositif de captation de vin fut un drame que l’on a préféré oublier. Plus de soixante-dix ans après la fin du conflit, le temps est venu de livrer ce qu’il s’est vraiment passé.