www.leslibraires.fr

Conseils de lecture

Rue de l'échiquier

19,00
par (Librairie Le Cadran Lunaire)
25 septembre 2021

Un fugitif à Walden

Samuel Long, jeune esclave noir, s’enfuit en 1845 d'une plantation de Virginie. Après un périple mouvementé par le « chemin de fer des esclaves », réseau d’aide sur la route du nord, il est accueilli à Walden et trouve refuge auprès des philosophes transcendantalistes Thoreau et Emerson, favorables à l’abolition de l'esclavage. Nous suivons alors sa lente acclimatation à la liberté, ses difficultés à se construire comme homme par-delà le ressentiment qui parfois le submerge (et l’on pense ici à Fanon), et son regard sans concession sur les intellectuels blancs qui l’accueillent, dont l’expérience du monde est souvent de par leur position même aux antipodes de la sienne. Pourtant, au risque de la rencontre et dans le partage du contact avec la nature, quelque chose d'émancipateur se construit de part et d’autre, de l’engagement au sens fort du terme : Long dépasse sa colère et Thoreau n’est pas le doux rêveur déconnecté qu'il lui reproche parfois d’être, ce que dévoile au final un incident qui aurait dû rester tu : c’est dans ce qui n’était pas destiné à être dit que la justesse d’un homme se révèle. Et toute la teneur du roman s’en trouve changée. Le lac de Walden recèle en somme encore des secrets.


7,50
par (Librairie Ravy)
25 septembre 2021

On connaît tous l’expression « the girl next door » pour parler d’une femme sans histoire, presque invisible. Et bien dans ce roman, Anne Tyler nous dresse le portrait de « the boy next door ». En effet, Micah mène une vie bien rangée sans faux pas pour ne pas dire sans saveur, jusqu’au jour ou l’apparition furtive du jeune Brink dans sa vie va tout changer.
Un portrait loin d’être sans saveur pour un roman toujours aussi piquant comme l’auteur sait si bien le faire.
Karine


Didier Jeunesse

13,10
par (Librairie Libr'Enfant)
25 septembre 2021

Loup Gris est de retour !!

C’est le printemps, c’est la saison des amours. Souriceau et Souricette se calinoutent, Moineau et moinette se bisoutent… C’est décidé, Loup gris aussi veut trouver l’amour ! En vrai beau gosse, il applique un peu de bave de limace pour rendre ses poils lisses et brillants, et le voilà parti… Lorsqu’il découvre Louvette, Loup gris est prêt à tout pour la charmer : il s’attèle à montrer qu’il en a autant dans le ciboulot que dans les biscotos… c’est-à-dire pas beaucoup ! Loup gris se retrouve face à une Louvette qui ne s'en laisse pas conter…

Les illustrations drôlissimes de Ronan Badel et le talent de conteur de Gilles Bizouerne nous offrent une suite hilarante !


14,00
par (Librairie Libr'Enfant)
25 septembre 2021

Booooom Qu’est-ce que j’entends ?

Houuuu houhouuuuu whouuuuuuu
BOOOOOOOOM
C’est le tonnerre !
Une goutte de pluie apparaît, puis un déluge de tonnerre, de vent, d’éclairs !

Le jeu graphique suit l’orage, en faisceaux et en rayons, qui enflent puis disparaissent, donnant corps aux roulements de tonnerre, illuminant la page d’un trait de foudre.

À noter que ce projet d’Elena del Vento s’inscrit dans un ensemble de recherches que l’autrice a menées en direction des enfants sourds et malentendants, et d’essais de transcriptions du son vers l’image.


Susin Nielsen

Hélium

14,90
par (Librairie Libr'Enfant)
25 septembre 2021

On rit (beaucoup), on pleure, on espère... Et on en redemande. Un véritable coup de cœur.

Wilbur Alberto Nunez-Knopf, 14 ans, mène une vie tranquille à Toronto avec ses deux mères, son meilleur ami Sal (85 ans), son chien péteur Templeton et son copain Alex.
Wil a passé son enfance à être victime d'humiliation à l'école. Il n'a aucune confiance en lui et se considère comme un véritable looser. Les choses commencent à s'améliorer avec le programme d'échange français. Wil attend un certain Charlie mais c'est l'étonnante et la petillante Charlotte qui arrive. Wilbur tombe amoureux au premier regard mais le cours du véritable amour ne se déroule jamais sans heurts...
Susin Nielsen est une incroyable écrivaine, elle le prouve une fois de plus avec son tout dernier roman. Comme à son habitude elle aborde avec habileté et humour des sujets difficiles même si cette fois-ci les thématiques sont plus légères que ces précédents romans. Elle revient à la comédie comme son délicieux "Dear Georges Clooney, tu veux pas épouser ma mère ?" avec des scènes loufoques, des personnages originaux.
On rit (beaucoup), on pleure, on espère... Et on en redemande. Un véritable coup de cœur.