Conseils de lecture

Le Champ

Sabine Wespieser Éditeur

21,00
par (Librairie La Fabrique)
16 janvier 2020

Coup de coeur de Rémi

Nous sommes à Paulstadt, petite bourgade sans histoire.

Les disparus de la ville s'expriment tour à tour, et résument le peu qu'ils leur restent de leurs vies entières : une impression, un souvenir, un sentiment, un détail, une anecdote, un drame. Une fois débarrassés de l'écume des choses, une fois le grand saut de la Mort effectué, ne leurs restent alors que la pulsation des moments forts d'une vie.

Au final , pleins de petits textes pudiques et émouvants, qui forment un tableau de la ville, certes, mais surtout de nos vies, avec simplicité, profondeur et empathie.
C'est sublime.

Franchement, ruez vous sur cette petite merveille.

Vraiment.


City of windows
20,00
par (Librairie Entre les Lignes)
16 janvier 2020

Bluffant !

Tout ce que vous aimez dans un bon thriller se trouve dans le dernier roman de Robert Pobi.
New-York est paralysé par une tempête de neige hors norme. Dans un shaker, vous mettez un Sniper, un professeur d'astrophysique (ancien agent du FBI ), un terroriste , secouez et vous avez un roman absolument génial.


La soustraction des possibles
23,50
par (Librairie Vent de Soleil)
16 janvier 2020

Tournant des années 80, Suisse : bienvenue dans la déferlante de la finance à outrance.
Dans ce monde sans morale, voilà l’histoire tragi-comique - vraiment comique, vraiment tragique - de deux jeunes gens, l’arriviste et le gigolo, éperdument amoureux mais avides de leur part d’or.
Joseph Incardona tient l’ambition de dire l’ogre capitaliste, avec quel talent, quelle précision dans l’horlogerie du roman !
Dans une narration à nulle autre pareille, il s’arroge le récit, fourmille d’inventions et d’amour pour ses personnages : tantôt facétieux, tantôt bouleversant, toujours virtuose.


Il est juste que les forts soient frappés
20,00
par (Librairie Coiffard)
16 janvier 2020

Conseillé par Stéphanie, Coralie et Caroline

Certaines vies sont parfois bousculées, bouleversées à jamais par des drames. Tout un pan de la littérature aujourd'hui propose des histoires de bonheur facile, un peu naïves mais qui remportent de toute évidence un franc succès. Mais est-ce le rôle de la littérature de tromper son lecteur? Non. La vie n'est pas un droit chemin. Oui. La mort frappe. Et parfois même ce sont les plus forts qui sont frappés. Et pour autant? N'y aurait-il pas moyen de regarder les choses en face, même les plus insupportables et de les affronter avec humour, avec une appétence pour la joie et pour la vie?
Il est souvent question de Capra dans le roman de Thibault Bérard. Et bien l'histoire de Théo et Sarah résonne avec cette petite musique là. Sans se voiler la face, une femme, un homme et tous ceux qui les aiment vont affronter la peur. Et si la mort gagne, c'est l'amour qui triomphe!


La Croisade éternelle, T1 : La Prêtresse esclave
22,00
par (Librairie Dialogues)
16 janvier 2020

Un gros coup de cœur !

Nisaba, jeune prêtresse, voue une haine féroce à l’héritier royal Akurgal, un homme imbu de lui-même et égoïste auquel elle est pourtant liée par magie. Quand l'idée lui prend de partir en croisade à l'autre bout de l'Empire, Nisaba n'a d'autre choix que de le suivre, en laissant son fils derrière elle.

Un univers magique original, qui explore de nouveaux aspects de la fantasy et qui nous entraîne avec plaisir jusqu'à l'ultime page du livre. Des rebondissements, de l'action et des personnages attachants font de cet ouvrage une très belle découverte !