Conseils de lecture

Mörk

La Martinière

21,00
par (Fontaine Victor Hugo)
22 mai 2017

Un policier est assassiné alors qu'il semblait surveiller une maison abandonnée. En menant l'enquête le jeune Ari Thor va découvrir qu'au fin fond de ce village du Nord de l'Islande, chaque habitant cache ses secrets.
Jonasson signe ici un véritable huis clos à l'islandaise. Tel Agatha Christie, il renoue avec une forme de policier traditionnel, à l'atmosphère imprégnée des vents glacés islandais.
Le journal intime d'un jeune homme, hospitalisé en psychiatrie des années auparavant, ponctue l'histoire, apportant du poids au récit, de la noirceur et davantage de mystère.
Très bon moment de lecture, voici un nouvel auteur islandais qui gagne à être connu.


La Filière écossaise
22,50
par (Fontaine Passy)
22 mai 2017

Dans l'hiver glacial-d’après-guerre, Douglas Brodie, ancien policier et officier, reconverti dans le journalisme est contacté par la communauté juive de Glascow pour enquêter sur une série de cambriolage de vol de bijoux. Rompu au travail d'enquêteur, Brodie est un homme de terrain, sa carte de presse l'aide à ouvrir les portes très rapidement. Mais quand celui-ci découvre parmi les objets volés des éclats d'or estampillés d'un sceau nazi, il comprend qu'il s'aventure sur une piste ultra- sensible. Envoyé à Hambourg à la pêche aux renseignements auprès de criminels de guerre en attente de leur procès, il confirme auprès des autorités l'existence d'une route des rats à savoir une filière d’exfiltration de criminels nazis vers l'Amérique-Latine via l’Écosse. Mais ses révélations ne plaisent pas à tout le monde, les enjeux sont lourds et vont bien au-delà de simples évasions. Alors pour Brodie, un jeu d’équilibriste commence.
La filière écossaise de Gordan Ferris est bon roman policier sur fond historique. La guerre est finie mais les blessures ne se sont pas encore refermées et les prémisses de la guerre froide planent sur l'Europe.


Les filles au chocolat / Coeur cerise

Grisseaux, Véronique

Jungle

Neuf 10,60
Neuf à prix réduit 10,60
par
22 mai 2017

C'est une nouvelle vie qui commence pour Cherry Costello et son père Paddy qui quittent la pluie de Glasgow pour rejoindre Charlotte, la nouvelle compagne de Paddy, dans le Somerset. Des projets plein la tête, le père et la fille vont s'installer dans une grande maison au bord d'une falaise et créer une famille recomposée avec Honey, Coco, Skye et Summer, les filles de Charlotte. Mais si les plus jeunes accueillent les nouveaux venus à bras ouverts, Honey, l'aînée n'entend pas adopter un nouveau papa et une nouvelle sœur et le fait savoir à grands cris. Cherry est déstabilisée par cette rancoeur à son égard et ce n'est pas son coup de foudre pour Shay, le petit ami de Honey, qui risque d'arranger les choses...

Très axée jeunesse, cette BD raconte les heurs et malheurs d'une adolescente sensible et imaginative avec la famille recomposée en toile de fond. Malgré l'animosité d'une des filles, l'ambiance est bon enfant, familiale et pleine de peps. On fait donc connaissance avec cette famille qui se découvre, du point de vue de Cherry, écossaise par son père, japonaise par sa mère décédée, elle a du mal à trouver sa place. Pour se faire accepter et aimer, elle aime enjoliver les choses, s'inventer une autre vie, raconter des histoires. Cet aspect de sa personnalité lui joue parfois des tours mais peut aussi être un atout. D'ailleurs le garçon de ses rêves n'est insensible, ni à son charme, ni à ses talents de conteuse.
Premier tome adapté d'une série de romans à succès, ce Coeur Cerise est un bon début, une entrée en fanfare dans cette famille recomposée joyeuse et optimiste malgré les problèmes. La mère tient un bed & breakfast et le père aimerait ouvrir une chocolaterie artisanale et bio. On baigne donc dans une ambiance sucrée et colorée, bien rendue par les dessins colorés de l'illustratrice. Une BD dynamique, au charme indéniable qui plaira au plus grand nombre.


La Ferme du bout du monde
16,90
par
22 mai 2017

Secrets de famille......

La Cornouailles, ses landes, ses falaises, ses fermes isolées et ses secrets de famille….
Deux époques, deux histoires d’amour brisées, des regrets et peut être enfin, le temps du pardon et de la reconstruction.
C’est ce que nous propose Sarah Vaughan avec cette saga familiale, classique mais néanmoins efficace. Un roman a emporter en vacances !!!


Dans une coque de noix
20,00
par (Fontaine Passy)
22 mai 2017

Hamlet in intéro

Bien lové dans le ventre de sa mère , le fœtus arrivant à terme se prépare «  généralement » sereinement à sa naissance. Pas chez Ian McEwan. Notre fœtus, héros littéraire anonyme, se retrouve malgré lui au cœur d'un complot shakespearien : l'assassinat de son père (un doux poète) par sa mère et son oncle, couple illégitime et cupide. Alcoolique avant l'heure, c'est en fin connaisseur du monde qu'il l'attend (terrorisme, réchauffement climatique...) grâce à sa mère férue d'émissions culturelles radiophoniques, que notre fœtus mène l'enquête avec ironie et lucidité.
Hamlet en version in intéro, il fallait oser. Ian McEwan l'a fait avec brio et intelligence. Il nous offre un bon roman noir à l'humour décapant et caustique.