Conseils de lecture

Les oiseaux de l'espoir
14,20
par (Librairie Dialogues)
15 septembre 2011

Cet album émouvant nous conte l'histoire de la célèbre enfant japonaise devenue un vrai symbole d'espoir pour les enfants du monde entier grace à ses oiseaux de papier...


Le bison
Neuf 12,70
Neuf à prix réduit 12,70
par (Librairie Dialogues)
15 septembre 2011

Billy est une nouvelle fois prêt à tout pour impressionner son papa. Dans cette nouvelle aventure, le jeune hamster intrépide s'essaie au lasso dans l'espoir de capturer un bison...


L'extraordinaire garçon qui dévorait les livres
19,30
par (Librairie Dialogues)
11 septembre 2011

Prière de ne pas grignoter ce livre à la maison !!!

Les éditions Kaleidoscope ont eu la bonne idée de publier la version animée d'un livre que j'aime particulièrement. Il s'agit de l'extraordinaire garçon qui dévorait les livres d'Olivier Jeffers. En quelques mots, Henri est un jeune garçon qui dévore les livres au sens propre du terme. Il se rend compte que cela le rend intelligent et perspicace mais à force d'en abuser, son estomac se met à faire des siennes. Alors henri dut se résoudre à arrêter et se mit à ouvrir un livre mais cette fois-ci pour le lire...

Le dessin se veut simple et humoristique. ll utilise le pastel ainsi qu'une palette graphique très intéressante. Les mécanismes sont efficaces et judicieusement choisis. Une histoire qui n'est pas sans rappeler le buveur d'encre d'Eric Sanvoisin aux éditions Nathan.

Un livre animé sur le pouvoir de la lecture et le plaisir que peut procurer cette dernière.

Lien vers le site de l'auteur : http://www.oliverjeffers.com


L'extraordinaire garçon qui dévorait les livres
19,30
par (Librairie Dialogues)
3 septembre 2011

Un grand classique réédité dans une version animée très réussie.


Accabadora

Seuil

17,20
par (Librairie Dialogues)
30 août 2011

Fabuleux

Maria, une petite fille un peu rêveuse, est adoptée par une vieille dame, une couturière, qui va la prendre sous son aile, lui faire découvrir son univers, la Sardaigne, et la couture. Mais cette femme est plutôt mystérieuse, disparaissant régulièrement à la tombée de la nuit, et ne rentrant pas avant l’aube. Quelle occupation peut-elle avoir toutes ces nuits ?
Le jour où Maria le découvre, son univers tout entier est ébranlé. Une telle surprise qui va la faire quitter cette maison, et partir sur les routes.
Baigné de lumière et de soleil, ce roman nous transporte dans une Sardaigne où les âmes côtoient le silence et les non-dit. Tzia Bonaria est une femme énigmatique et troublante qui cache un lourd secret que le lecteur tente de percer en s'imaginant toute sorte d'hypothèses. Michela Murgia a réussi à rendre un univers rocailleux et âpre, doux et fascinant.
Son style est musical, intemporel et délicat. C'est un hommage vibrant à une région, à ses croyances et à ses peurs.
Un roman qui ouvre des portes fermées à clé et ammène ainsi une réflexion sur le pouvoir et l'importance de l'existence.