Conseils de lecture

AMOUR DANS UNE VALLEE ENCHANTEE, roman
par (Fontaine Haussmann)
17 septembre 2012

Amour dans une vallée enchantée

Traduit du chinois par Yvonne André L'histoire banale d'une femme qui s'ennuie dans sa vie professionnelle comme dans son couple, ce qui arrive aussi en Chine. Secrétaire de rédaction d'une maison d'édition, on lui propose une mission d'une quinzaine de jours à Lushan dans la vallée du Tsihuan, la vallée des écrivains et poètes. Rompre ainsi avec la monotonie da sa vie quotidienne lui fait un peu peur autant que l'expérience l'enchante. Il s'agit d'aller couvrir un congrès d'écrivains et d'essayer de décrocher quelques futurs contrats. Mais bientôt, et dix jours durant, d'écrivains, elle n'en suivra qu'un seul, irrésistiblement attirée par lui. Dans cette vallée enchantée " leurs regards se sont croisés en une rencontre sacrée". L'art d'Anyi Wang est tout en retenue. Ce qui est beau et sacré dans cette rencontre n'est pas ce qui advient après que leurs regards se sont croisés mais tout au contraire dans ce qui n'est pas advenu. En haut de cette vallée enchantée nous sommes loin des bruyants adultères occidentaux. Rien d'orageux dans cette histoire où tout ce qui se vit est dans ce qui n'est pas dit, où tout ce qui se dit n'est pas ce qui se vit. La solennité d'un tel propos ne doit pas vous détourner de ce magnifique roman d'amour, qui exprime tout ce que l'amour a de magique. Pour l'héroïne en effet, alors qu'il ne s'est rien passé, tout a changé.


Le dernier veilleur de Bretagne
10,70
par (Fontaine Haussmann)
17 septembre 2012

Le dernier veilleur de Bretagne

Une fois par an, de préférence en automne, Philippe Le Guillou a rendu visite à Julien Gracq à Saint Florent Le Veil à son domicile au 3 rue du Grenier-à-sel . Cette petite commune, qui domine la Loire et offre le plus beau panorama qui soit du fleuve, s‘enorgueillissait alors de la présence sur son sol d‘un des plus grands romanciers vivant du vingtième siècle, encore qu’il faille reconnaître en Julien Gracq l’auteur le plus étranger à ce siècle. Avec délicatesse et déférence Philippe Le Guillou évoque ce que furent pendant 15 ans ces après midi d’exception passées en compagnie du vieux maître. Un bel exercice d’admiration comme on n’en pratique plus guère aujourd’hui et par un romancier qui se revendique à juste titre de l’inclassable auteur du "Rivage des Syrthes" et du Balcon en forêt.


Les hommes de la liberté, Les Hommes de la liberté, Les vingt ans du roi / 1774-1778 : de la mort de Louis XV à celle de Rouss, de la mort de Louis XV à celle de Rousseau, 1
par (Fontaine Haussmann)
17 septembre 2012

Les hommes de la liberté tome 1Les vingt ans du roi

Publié avec succès il y a trente ans par les éditions Robert Laffont et plus disponible depuis de nombreuses années, voici enfin réédité le grand oeuvre de Claude Manceron : « Les hommes de la libertés » . Véritable super-production historique, Claude Manceron voulait y embrasser du 1 janvier 1774 au 27 mai 1797 la grande épopée de la révolution française. Il n’aura pas la force d’aller jusqu’au bout et sa mort arrêtera son projet au 14 juillet 1789. Reste néanmoins une entreprise colossale : près de 3000 pages, plus de 1000 personnages dont une centaine que l’on suit pas à pas au fil des 5 volumes. Des vies d’hommes, pas tous connus, mais comme autant de rouages d’un mécanisme révolutionnaire qui anéantira le monde de l’ancien régime. Pour réaliser une telle prouesse il fallut 20 ans de travail à Claude Manceron qui fixa d’emblée à son projet trois contraintes. Un impératif : celui de la vérité objective des dates, des faits, des gestes, des paroles et des écrits. Un parti pris : celui « d‘entrer dans la psychologie de chaque personnage quel qu’ait été son destin révolutionnairedonc le respect de Charrette aussi bien que de Marceau- afin de le recréer dans son mouvement intérieur. » Un procédé enfin, celui du contexte anecdotique toujours mêlé à l’événement . Le résultat est une somme extraordinairement vivante bourrée d’anecdotes en effet et fabuleusement captivante. Les éditions Omnibus réédite le premier volume « Les vingt ans du roi 1774-1778». Mieux que l’histoire de la révolution au grand Gallo, laissez vous porter au petit trot avec Manceron.


DOUCE LUMIERE
18,25
par (Fontaine Haussmann)
17 septembre 2012

Douce Lumière

“Dans le coeur de cette plante, une tige d'amour a poussé que des méchants ont brisé sans lui laisser le temps de s'épanouir, mais si cette tige ne doit jamais fleurir, elle garde toute sa sève et ne veut pas mourir.” « Douce Lumière » est le dernier livre de Marguerite Audoux. Très autobiographique comme « Marie-Claire » et « l’Atelier de Marie-Claire » pour lesquels elle connut gloire et succès, il met en scène une jeune paysanne Eglantine Lumière qui ne connaîtra de bonheur que celui d’un amour de jeunesse que les conventions sociales de son temps viendront malheureusement contrarier. Nous sommes à l’orée du XXème siècle dans une France encore profondément rurale. Il reste pourtant que cette histoire, à faire pleurer dans les chaumières, eut-on dit à l’époque, demeure touchante et bouleversante pour le lecteur d’aujourd’hui. C’est que la chaleur et l’humanité qui se dégagent des personnages de cette histoire, par la grâce du lumineux talent de Marguerite Audoux, sont intemporelles.


Voyage vers le Nord

Les Éditions du Sonneur

17,30
par (Fontaine Haussmann)
17 septembre 2012

Voyage vers le Nord

En 1936 le grand écrivain tchèque Karel Capek fait un voyage dans le nord de l'Europe. Il découvre le Danemark, la Suède et la Norvège et ne se lasse pas de fouler ce qu'il considère quasiment comme le paradis sur terre. Il s'émerveille devant les forêts, les fjords, la lumière…“Croyez moi le monde est beau !” exulte t' il ,comme tenté de s'en convaincre une dernière fois à la veille de la seconde guerre mondiale. Et à le lire on le croit volontiers tellement fines et délicates sont ses observations.Avec une simplicité touchante et faussement naïve, il décrit comme personne la géographie de ces paysages grandioses et d'un autre age ,laissant de coté les hommes pour se reposer de leur médiocrité. Avec la même naïveté, il parsème son récit de petits dessins composés par une âme d'enfant qui donnent belle et douce allure à ce petit volume. Croyez moi ,ce livre est beau! Apaisant, fin et délicat.